par Thibaut Emme

Etude : plus de volant ni d'accélérateur d'ici 2035

Selon une étude de l'Institut d'Ingénieurs en Electrique et Electronique (IEEE en anglais), d'ici moins de 20 ans, nous ne conduiront plus nos voitures comme nous le faisons actuellement.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Une majorité des véhicules en circulation seront, si on en croit les 200 experts interrogés par l'IEEE, autonomes permettant de se passer de pédales, de volant, de rétroviseurs, etc. Actuellement l'état de l'art en matière de voiture autonome permet à un véhicule classique d'évoluer dans un environnement relativement "simple". Une autoroute ou un trajet (re)connu au préalable (solution de Google) conviennent parfaitement. Les prototypes actuels évoluent de manière assez fluide mais manquent encore un brin de réactivité pour pouvoir envisager un développement à grande échelle des véhicules autonomes. Google avec sa Google Car anticipe déjà le mouvement puisque sa voiture n'a ni volant ni pédalier.

Toutefois les experts estiment que le coût ou la technologie ne seront pas des barrières. Au contraire, la réticence des gens et les différentes lois des pays du monde seront les plus gros freins. On peut par exemple noter qu'en France, la présence d'un volant est obligatoire même si un autre système de direction type joystick est installé.

Le "programme" des experts est que d'ici 2030, les rétroviseurs, les klaxons, les freinages d'urgence auront disparus, tandis que le volant et l'accélérateur mettront 5 ans de plus à disparaître. Les rétroviseurs seront sans doute les premiers à disparaître vu que la technologie est au point et que plusieurs constructeurs font ce qu'ils peuvent pour imposer l'idée petit à petit.

Reste beaucoup de questions et pour le moment peu de réponse. Si une situation est certaine d'engendrer un accident et que deux options se présentent, toutes les deux mortelles, soit pour l'individu A, soit pour l'individu B. Qui va décider (et comment) de l'option à choisir (en gros, qui va mourir) ? Si un accident implique un véhicule autonome, qui est responsable ? Le propriétaire du véhicule ou le constructeur ? etc.

Et vous, seriez-vous prêt à adopter le véhicule autonome ?

Source : IEEE via autoguide, illustration : Google

Pour résumer

Selon une étude de l'Institut d'Ingénieurs en Electrique et Electronique (IEEE en anglais), d'ici moins de 20 ans, nous ne conduiront plus nos voitures comme nous le faisons actuellement.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.