Accueil Legislation Nissan Smart Rearview : le rétroviseur intelligent

Nissan Smart Rearview : le rétroviseur intelligent

182
1
PARTAGER

Remplacer les rétroviseurs classiques à miroir par des caméras, voilà qui n’est pas nouveau du moins en concept, mais le système de Nissan va plus loin en permettant de faire les deux. Un système hybride qui se heurte toujours au législateur en retard de 3 combats en matière d’automobile.

Une rétrovision sans obstacle

Le Nissan Smart Rearview a été présenté aux USA sur le Rogue, en avril dernier car c’est finalement là qu’il pourrait être commercialisé en premier hors Japon. Nissan espère le vendre sous deux ans. Le principe est un rétroviseur intérieur classique qui cache un écran derrière le miroir. Un bouton permet de basculer du mode classique au mode « smart » (intelligent). Dans ce mode, l’écran affiche l’image d’une caméra grand angle placée à l’arrière et ce, même en marche avant.

Finies les rétrovisions bouchées par des bagages encombrants, ou mêmes des passagers arrières rugbymen. On évite aussi en même temps des montants arrières masquant une partie de la route. Pour les utilitaires à cabine tôlée ce serait un énorme plus. Evidemment la caméra s’adapte automatiquement aux conditions lumineuses. Plus d’éblouissement par grand soleil ou dès qu’une voiture en plein phares arrive derrière. Prévu pour coûter moins de 600 dollars (environ 440 euros) le « smart rearview » ne serait pas cantonné qu’aux modèles haut de gamme.

Au législateur de parler maintenant

Reste que Nissan se heurte désormais aux législateurs des différents pays. Difficile de faire bouger les lois quand pour ces dernières les rétroviseurs sont forcément des miroirs et rien d’autre. Ce sont les mêmes réticences qui font que l’on a toujours d’énormes et disgracieux rétroviseurs extérieurs en lieu et place de caméras. Pourtant outre l’aspect esthétique, ces appendices de plus en plus gros perturbent le flux aérodynamique et donc pénalisent la consommation des véhicules. Ici avec son système hybride, Nissan peut arguer du fait qu’en cas de panne de l’électronique, on revient au mode classique.

Zeod_rearview

Pour prouver que les miroirs ne sont pas indispensables, Nissan avait doté son prototype Nissan Zeod RC du garage 56 aux dernières 24 heures du Mans d’un système par caméra avec détection des véhicules dépassants. De grands signes colorés (flèches, carrés, etc.) indiquent au pilote qu’il est en train de se faire passer, à droite, à gauche, ou qu’un véhicule arrive derrière lui.

Source et illustration : Nissan

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Nissan Smart Rearview : le rétroviseur intelligent"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
beniot9888
Invité

J’ai bien aimé la vidéo. Explicative, sans être bourrée de commentaires marketings et de gens « qui trouvent ça génial et dont ça a changé la vie !!! »

wpDiscuz