USA : prêt de 9,2 MDS de $ pour batteries VE Ford
par Elisabeth Studer

USA : prêt de 9,2 MDS de $ pour batteries VE Ford

Après le Japon qui aide Toyota, c’est désormais au tour des États-Unis de soutenir financièrement les efforts de Ford dans le domaine des véhicules électriques.

Le ministère américain de l'Energie a ainsi annoncé jeudi avoir accordé une enveloppe de crédit pouvant atteindre 9,2 milliards de dollars pour financer la construction de trois usines par BlueOval SK, une co-entreprise destinée à produire des batteries électriques pour le géant automobile américain.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Relocaliser des technologies essentielles

Cette initiative s'inscrit dans les efforts menés par l'administration Biden pour "relocaliser dans le pays la fabrication de technologies essentielles pour l'avenir de l'énergie propre et des transports", souligne le ministère de l’Energie. Sous-entendu : lutter contre la dépendance aux fabricants asiatiques.

Le prêt doit participer au financement d'une usine dans le Tennessee et de deux autres dans le Kentucky, gérées par BlueOval SK, une co-entreprise entre Ford et le groupe sud-coréen SK On. 5.000 emplois devraient être créés dans un premier temps, lors de la construction des différents sites, puis 7.500 emplois dès qu’ils seront opérationnels.

Les batteries fabriquées dans ces usines devront équiper les véhicules électriques des marques Ford et Lincoln.

En 2021, les deux entreprises avaient levé le voile sur ce partenariat avant d'officialiser la création de BlueOval SK en 2022.

A noter que le projet doit encore répondre à plusieurs conditions avant d'être finalisé.

Biden à fond pour les VE

Depuis son arrivée à la tête des Etats-Unis, Joe Biden met les bouchées doubles pour appuyer fortement sa stratégie de transition vers les véhicules électriques. Avec pour objectif 2030 : que la moitié des voitures neuves vendues soient sans émissions (électriques, à hydrogène) ou à faibles émissions (hybrides rechargeables). Pour inciter les constructeurs automobiles de la planète à produire localement aux Etats-Unis, l'administration Biden a conditionné l'octroi de subventions aux véhicules électriques au fait que véhicules soient produits localement, ainsi qu’une partie des composants de batteries. Un plan intégré à l’Inflation Reduction ACT – mesures officiellement destinées à réduire l’inflation - aux très forts relents de protectionnisme.

En 2022, le ministère de l'Energie avait déjà accordé un prêt de nature similaire mais d'un montant moindre, 2,5 milliards de dollars, à une co-entreprise établie entre General Motors et LG Energy, Ultium Cells, en vue de construire des usines de cellules de batteries électriques dans l'Ohio, le Tennessee et le Michigan.

Notre avis, par leblogauto.com

Face à la concurrence, pour ne pas dire la suprématie chinoise et sud-coréenne, chaque pays doté d’une importante industrie automobile y va désormais de son portefeuille. Notamment Japon et Toyota et Etats/Unis pour GM et Ford. En Europe, on s »’inquiète d’ores et déjà d’une potentielle pénurie de composants et matières premières rentrant dans la processus de fabrication desdites batteries. La bataille risque d’être rude …

Sources : AFP

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Le ministère américain de l'Energie a ainsi annoncé jeudi avoir accordé une enveloppe de crédit pouvant atteindre 9,2 milliards de dollars pour financer la construction de trois usines par BlueOval SK, une co-entreprise destinée à produire des batteries électriques pour le géant automobile américain Ford.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.