par Pierre-Laurent Ribault

Tokyo 2011 : le bilan du blog auto

Comme nous l'avions fait à Francfort, l’équipe du blog auto s'est repenchée sur les autos exposées à Tokyo pour tenter d'en dresser une sélection significative distinguant le plus réussi mais aussi le moins convaincant.  Les candidates étaient moins nombreuses que pour l'imposante manifestation allemande, mais cela n'a pas empêché quelques solides divergences d'opinion. N’hésitez pas à nous faire part de la vôtre dans les commentaires, les classements étant là pour être critiqués. Nouveauté pour cette escapade japonaise, un petit résumé en vidéo maison de nos choix tokyoïtes.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

http://www.dailymotion.com/swf/video/xn5yt4

Le meilleur

1. Toyota 86

Sans surprise le petit coupé dont nous vous avons déjà tout dit et qui veut incarner le renouveau de Toyota s'impose comme la révélation du salon et fait presque l'unanimité : "Ca rappelle la bonne période des 90s" "Pas vilain, léger, sain" "Une ligne simple et équilibrée, ça donne envie de la voir rouler" "Un peu de piment dans la gamme Toyota, enfin" "Vivement Fast & Furious 6" (cette dernière remarque n'engage que son auteur. Il se reconnaitra). Sans surprise là encore, elle est souvent associée à sa jumelle la Subaru BRZ, qui est presque aussi bien accueillie dans notre classement, mais une intruse les sépare...

[zenphotopress album=12419 sort=random number=4]

2. Mazda Takeri

L'intruse, c'est la très réussie Mazda Takeri. Deuxième itération du concept stylistique Kodo après la Shinari, elle aussi présente à Tokyo, elle a beaucoup de présence et laisse envisager une élégante Mazda6. "Jolie berline" "Très élégante" "Vivement la série" "La future 6 s'annonce bien". A noter une inquiétude partagée pour le passage à la version de production. Le thème Nagare a donné de superbe concepts mais a eu du mal à se traduire en série.

[zenphotopress album=12402 sort=random number=4]

3. Subaru BRZ

La bonne surprise  c'est que la Subaru BRZ, quasiment identique à la Toyota, a quelques détails distinctifs qui la rendent aussi désirable sinon plus que sa collègue. "Un petit je ne sais quoi en plus qui flatte davantage la rétine" "Une petite préférence pour la Sub". Si elle n'est pas aussi bien classée, c'est que certains trouvent que Subaru aurait dû aller plus loin. "Un peu plus de différences avec la 86 n'aurait pas fait de mal... C'est quand même la voiture image de la marque". Cela changera peut-être. La présence de la splendide version de Super GT était un bonus supplémentaire.

[zenphotopress album=12389 sort=random number=4]

4. Suzuki Regina

La Regina est un sympathique rappel que Suzuki sait avoir une approche audacieuse pour ses concept cars "Pas exactement jolie, mais beaucoup de charme" "Spécial mais intéressant" "Joli mélange des genres" "Alternative chaleureuse et savoureuse à la Swift". De plus, le clin d'oeil au design français des années 60 n'a pas été perdu pour tout le monde, les journalistes japonais et anglo-saxons s'exclamant en coeur devant le stand "Pannharr!"  avec une délicieuse erreur de prononciation savourée par les quelques francophones présents à Tokyo.

[zenphotopress album=12383 sort=random number=4]

5. Honda EV-STER

On attendait la NSX, ce sera en fait pour Detroit. Le ténébreux stand Honda valait pourtant le déplacement pour la petite EV-STER, le mini-roadster à moteur central au style tendu qui se prétendait électrique mais ne trompait personne : nouvelle Beat, on t'a reconnue... "Vite la même auto avec le nouveau 3 cylindres double arbre du

constructeur" "La marque serait-elle en train de retrouver sa créativité ?", "Un roadster la fois moderne dans son dessin et classique dans sa définition. Un petit moteur vivant dedans et ça devrait rigoler" "Une nouvelle vague de petits véhicules plaisir?". Honda n'a pas attendu bien longtemps après la fermeture des portes du salon pour lâcher qu'effectivement, la production n’était pas loin, en version électrique mais aussi en version thermique. Nous y voilà.

[zenphotopress album=12399 sort=random number=4]

Le moins bon

1.  Nissan Pivo3

Les concepts cars, c'est comme le cinéma : les séries vont rarement en se bonifiant. La première Pivo avait un charme pittoresque avec sa cabine tournante et son petit robot parlant, Pivo 3, alias "Le retour de la revanche du fils de Pivo contre-attaque" l'a perdu et tombe un peu à plat. "A quand la Pivo IV ?" "Dans la série de la déclinaison de concepts qui ne trouvent jamais leur écho en série" "De moins en moins sympa au fur et mesure des itérations" "De plus en plus difficile à avaler stylistiquement parlant" "Toujours un concept qui se cherche visiblement pour un véhicule qui ne me semble pas révolutionnaire". La sequel de trop ?

[zenphotopress album=12430 sort=random number=4]

2.  Mitsubishi Mirage

Les temps sont durs pour Mitsubishi, et la Mirage sent la déprime. Conservatrice à l’extrême virant vers le banal assumé, elle aura du mal à tenir son statut de voiture mondiale dans des marchés émergeants mais pas rétrogrades où la fadeur ne peut plus tenir lieu de seul passeport. "Un déplaçoir sans odeur ni saveur et même pas le sens pratique" "C'est ça la relance de Mitsubishi ?" "Tristement banale" "Si elle était sortie il y a 10 ans, on aurait écrit qu'elle est banale, alors en 2011...". Des mots durs pour une auto qui a pourtant une lourde tâche sur les épaules, celle de tenir la boutique en attendant que les efforts dans l’électrique payent.

[zenphotopress album=12388 sort=random number=4]

3.  Le retour des golfettes (Suzuki Q-Concept, Daihatsu Pico, Honda Micro-Commuter)

Comme à Francfort, la puissance invitante s'est crue obligée de se fendre d'une volée de ces improbables engins sensés incarner un brillant "futur mobile" (personne n'ose plus prononcer le terme automobile à leur sujet) qui bipe et clignote en avançant doucement comme des jouets de Noël d'il y a vingt ans. A leur décharge, les Japonais ne débutent pas dans l'exercice et ont beaucoup donné au cours des années au Salon de Tokyo dans ce genre d'engins improbables. Il n’empêche que cette fournée n'a pas plus convaincu nos indécrottables passéistes que ceux de Audi & co. "Sans intérêt" "Trop éloigné de l’idée que je peux me faire de la mobilité urbaine du futur" "Je ne vois vraiment pas le futur comme ça" "En voilà un autre qui promet une hypothétique mobilité urbaine cocasse au 22e siècle..." "Assez de  voir des jouets présentés comme LA solution". Pas très geeks, ces graisseux du blog auto... d'autant qu'un autre engin du futur a subi leurs foudres. Mais avant, c'est une européenne qui passe à la moulinette.

[zenphotopress album=12415 sort=random number=2]

[zenphotopress album=12421 sort=random number=2]

[zenphotopress album=12393 sort=random number=2]

4. VW Cross Coupé

Il faut reconnaître que les Allemands en général et le groupe VAG en particulier ont fait un louable effort cette année en revenant avec de grands stands et des premières mondiales, tout le monde ne pouvant en dire autant. La vedette du contingent germanique n'a pas pour autant impressionné. La VW Cross Coupé répond à une question qu'apparemment personne ne se posait. "Assez de voir des noms qui ne veulent plus rien dire" "A-t-on vraiment besoin d'une Golf à la fois basse de plafond et haute sur pattes ? " "Quel est l'intérêt quand on voit le Tiguan" "A un moment, il faut arrêter avec la diversification à l'extrême". Bref, ça n'est pas le coup de foudre pour une auto qui pourtant, inévitablement, viendra s’agglomérer à l'offre pléthorique du constructeur.

[zenphotopress album=12392 sort=random number=4]

5. Toyota FUN Vii

Et pour finir, le fumeux concept Toyota FUN Vii a surtout déclenché une vague d'incompréhension. "Heu... Un smartphone géant à roulettes ?" "Urbain, vert, moderne, intelligent, interactif, "geekesque" et délirant. Trop." "Aurait mérité de n'être qu'une représentation 3D, pas plus." Si la Mirage a 10 ans de retard, la FUN Vii a sans doute 25 ans d'avance. Au moins. On n'en demandait pas tant.

[zenphotopress album=12423 sort=random number=4]

Voilà. Prochain arrêt sur la route des salons, Detroit le mois prochain !

Lire également:

Tokyo 2011 : bilan

Francfort 2011 : le bilan du blog auto

Pour résumer

Comme nous l'avions fait à Francfort, l’équipe du blog auto s'est repenchée sur les autos exposées à Tokyo pour tenter d'en dresser une sélection significative distinguant le plus réussi mais aussi le moins convaincant.  Les candidates étaient moins nombreuses que pour l'imposante manifestation allemande, mais cela n'a pas empêché quelques solides divergences d'opinion. N’hésitez pas à nous faire part de la vôtre dans les commentaires, les classements étant là pour être critiqués. Nouveauté pour cette escapade japonaise, un petit résumé en vidéo maison de nos choix tokyoïtes.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.