Accueil Egocentrisme exacerbé Francfort 2011 : le bilan du blog auto

Francfort 2011 : le bilan du blog auto

74
6
PARTAGER

Quelques jours se sont écoulés depuis la fermeture des portes du Salon de Francfort 2011.  Ce temps a permis de prendre un peu de recul et de trier les impressions et les émotions, que ce soit de l’équipe sur place ou des rédacteurs restés en France. Chacun a établi un Top 5 et un Flop 5 dont la résultante est présentée ici. Attention, peut contenir des traces de mauvaise foi… Que vous soyez d’accord ou pas, n’hésitez pas à nous faire partager votre bilan dans les commentaires, ils sont là pour ça.

Le meilleur

1. Citroën DS5

La DS5 commence à être bien connue, mais c’était la première rencontre en direct avec la voiture pour un certain nombre des rédacteurs, sur le stand mais aussi en temps que navette entre les halls. La première impression a été bonne, avec une pensée particulière pour les allemandes, Francfort oblige: « Le style change de ce qu’on à l’habitude de voir, notamment des allemandes » « Citroën a (re)trouvé la recette pour faire un haut de gamme capable de tailler quelques croupières aux allemandes » « L’avant est un peu trop chargé mais l’arrière… je me retourne à chaque fois » « Un concept à la fois proche de la limousine et du monospace mais, vue en réalité, elle a vraiment de l’audace dans sa présentation » « Bien plus aboutie qu’une DS4 qui ne sait pas trop ce qu’elle veut dire…« .
C’est une unanimité assez rare, étant donné les préférences habituellement fort diverses. La chronique d’un succès annoncé ?

[zenphotopress album=12039 sort=random number=4]

2. Cadillac Ciel

Le concept Ciel ne s’adresse pas vraiment aux Européens, mais il a cependant imprimé sa marque en retournant aux sources des Cadillac de l’âge d’or restées chères jusqu’au coeur des petits Frenchies : « Une preuve que le produit automobile est, fondamentalement, l’expression d’une culture » « Une vraie grande Cadillac excentrique » « Une digne descendante des Deville et Eldorado » « Un come-back américain réussi et des valeurs retrouvées« .
Moralité, les Cadillac on les aime grandes, excessives, flamboyantes. En espérant que la Ciel ne reste pas comme la Sixteen de 2003 qu’un bel exercice de style.

[zenphotopress album=12064 sort=random number=4]

3. Jaguar CX-16

Descendante directe de la Type E, comme on l’a lu ça et là ? Peut-être pas, mais la CX-16 donne clairement envie de voir ce qu’elle va devenir en série : « Une petite XKR sensuelle avec ce qu’il faut en plus là où il faut » « Prestance, élégance et sportivité. Un vrai coupé Jag désirable » « Elle attire le regard comme aucune sur le salon » « Superbe coupé, élégant et raffiné, vivement une production en série » « Le respect de l’esprit de la marque, sans caricaturer »
S’il fallait une preuve que Jaguar a trouvé son rythme sous les auspices de Tata, la CX-16 en est une convaincante.

[zenphotopress album=11965 sort=random number=4]

4. Hyundai i30

Une vidéo a fait le tour de l’internet, montrant Martin Winterkorn impressionné par la nouvelle Hyundai i30 qui vient s’attaquer à son gagne-pain la Golf. Il n’est pas le seul, à en croire nos envoyés à Francfort tellement subjugués qu’ils en ont oublié de prendre des photos, mais pas d’en chanter les louanges : « Et en plus, maintenant, elle est belle« , « Que reste t-il aux moyennes d’Europe et du Japon?  » « Maintenant que les designers coréens ont retrouvé leurs crayons, la reine Golf peut trembler. »
L’évolution de Hyundai s’accélère, et la i30 tape désormais directement au coeur du marché européen, avec tous les arguments qu’il faut.

5. Porsche 911Fisker Surf

Ex-aequo, malgré leurs différences, la Porsche 911 qui continue dans l’excellence et la Fisker Surf qui joue sur du velours avec un shooting brake, le format qui enchante tout le monde mais que personne ne met jamais en production. A vous d’attribuer les citations au modèle auxquelles elle se rapportent: « La quintessence de ce qui fait que les ingénieurs souabes sont à la fois énervants et brillants : réussir à faire évoluer encore et toujours une auto figée dans sa définition et une architecture technique dépassée en la rendant éternellement meilleure dans tous ses aspects » « Le type de carrosserie le plus cool qui soit » « Simplement parce que je le trouve magnifique » « Elle reste éternellement une 911 et pourtant elle fait toujours autant craquer« .

[zenphotopress album=11994 sort=random number=4]
[zenphotopress album=12026 sort=random number=4]

Accessits: Land Rover DC100, Lotus Exige S, Buggy Up!

Le moins bon

1. Maserati Kubang

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le premier SUV de la marque italienne construit sur une plateforme de Grand Cherokee n’a pas convaincu, réunissant de loin le plus de suffrages : « Lourdaud » « Service minimum » « Mauvaise surprise« , »Le Cayenne n’a pas de souci à se faire » « Que ne faut-il pas faire pour gagner plus d’argent? » « Une Maserati, c’est pas la finesse et l’élégance d’habitude ?« .
Qui aime bien châtie bien, Maserati est tenue à de tels standards que l’exercice était voué dès le départ aux gémonies. Le Cayenne aussi, cela dit, et on a vu ce que ça a donné…

[zenphotopress album=12026 sort=random number=4]

2. Renault Twingo

Le restylage de la petite Renault est clivant, comme on dit de nous jours, et n’a pas eu que des supporters : « On prend le cousin Juke et on rajoute des formes improbables » « Les feux en deux parties à l’arrière et les phares ronds façon Nissan Juke, sur une Twingo ça passe pas » « La première restait simple, là on se demande ce que fait Renault » « Autant l’avant est vraiment très réussi et plus jovial qu’avant, autant je n’accroche pas du tout à ces morceaux de feux sur le hayon« .
A revoir dans la rue.

[zenphotopress album=12014 sort=random number=4]

3. Honda Civic

La Civic Euro était louée pour son design très original. Honda a essayé d’en conserver l’essence en le rendant plus accessible, mais l’effet recherché n’a pas été obtenu : « Une caricature de la 8ème génération » « Ramollie comme une maquette en rhodoïd restée sous les projecteurs, il n’y pas grand non plus de neuf sous le capot » « On dirait qu’ils l’ont gonflée de tous les côtés pour lui ôter toute élégance » « Gagne en sobriété, mais perd en élégance des proportions et en dynamisme »
Honda insiste sur le comportement de la voiture spécialement taillé pour l’Europe. On verra à l’usage si cela compense ce manque initial de sex-appeal.

[zenphotopress album=11967 sort=random number=4]

4. Citroën Tubik

L’idée était intéressante, mais l’exécution a laissé nos envoyés dubitatifs, le mariage du nez caractéristique du Type H sur un corps tout en arrondis donnant une personnalité toute animalière à la voiture dont on se demande bien par ailleurs la finalité. « Délire de designer singeant le Type H » « Patatoïde » « Un petit cochon pendu au plafond, tirez lui la queue, il pondra des oeufs » « Non au néo-rétro cochon » « Habitacle façon maison close de la grande époque »
Le Tubik est sans doute à prendre avec une dose d’humour, mais dans l’ambiance rigoureuse de Francfort, la plaisanterie est un peu tombée à plat.

[zenphotopress album=12022 sort=random number=4]

5. L’univers AudiLes golfettesEterniti Emera

A l’inverse du Tubik boute-en-train, la présentation de la marque aux anneaux manquait de chaleur : « Stand Audi : grand dehors, petit dedans, ne sert à rien » « Si le petit tour de montagnes russes sur la piste intérieure est plutôt sympa, le reste manquait d’originalité et surtout, d’espace » « Audi S5, S6, S7, S8: tout se ressemble, se confond, on joue au jeu des sept erreurs… »
Toujours chez Audi, rejoint par Volkswagen et Opel à cette occasion mais aussi par d’autres constructeurs plus près de nos bases, les concepts mono- ou bi-places collectivement affublés par nos services du sobriquet pratique de golfettes (en référence au hobby en pantalon écossais et polo rose, pas à la voiture) laissent froid : « En 2011, on a le droit de demander des voitures électriques plus réalistes » « Quand on embrouille le designer avec des âneries du genre “Mobilité urbaine éco-responsable individuelle mais communicante pour un modèle de liberté collective et respectueuse, bla bla bla”, on se retrouve avec ça au lieu d’une voiture » « Mais pourquoi ?« .
Et enfin le prix de la plus grosse montagne accouchant de la plus petite souris à l’Eterniti Emera, si tant est que l’on puisse apparenter le petit rongeur à cet exercice peu digeste et vraiment pas original sur la base du Cayenne.

[zenphotopress album=11959 sort=random number=4]
[zenphotopress album=12063 sort=random number=4]

Accessits: Toyota FT-86 II, Audi A2, Mazda CX-5

Vous pouvez retrouver toutes ces autos et les nombreuses autres dans la catégorie dédiée et visualiser l’abondant album photo du salon. Voilà pour cette fois, rendez-vous à Tokyo au début décembre !

Lire également:
Bilan du salon de Francfort : +10%

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Francfort 2011 : le bilan du blog auto"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
arthobald
Invité

Ca fait plus de cinq et cinq çà non? 😀

Thomas
Invité

Ravi que la DS5 réunisse tant de suffrages, maintenant je veux en voir dans toutes les rues 😀
Au passage, essais presse programmés pour le 10 de ce mois-ci 😉

Frederic.E
Invité

J’aurais bien ajouté à la liste la Seat IBL qui est d’une jolie élégance classique et moderne à la fois et la Panda tout en mettant un down aux stands du groupe Fiat ! sinon je suis les avis de PLR

cycledelic
Membre
Quoi, même pas une VW ou une Audi dans le top 5, VAG vous a coupé les vivres? 😉 Trève de (mauvaise) plaisanterie, je reste tout de même surpris que vous n’ayez pas été sensible à la up! et ses déclinaisons ou à la New Beetle, bien plus réussie que la mouture précédente… La DS5 est plutôt aboutie, mais de là à être mon coup de coeur, il y a une marche, quelques petits détails agaçants… Je suis surpris de retrouver la Twingo dans les flops, c’est pour moi plutôt une agréable surprise… La Mini coupé vous a laissé de… Lire la suite >>
SAM
Invité

Le salon le plus naze de 5 dernières années, sous fond de crise les nouveautés ont été absentes et les autos présentées dans ce top 5 sont à pleurer: faut-il chromer la plate forme d’un Peugeot 5008 pour obtenir une auto suréquipée qui ne se vendra pas. Car la DS5 est belle mais elle n’a pas le luxe d’une C5 (et surtout pas sa plate forme, ce qui va se ressentir dans la durée)…Déprimant ce salon….

wpDiscuz