Accueil Circuits de légende La Peugeot 908 HDI FAP : déjà mythique?

La Peugeot 908 HDI FAP : déjà mythique?

295
26
PARTAGER

peugeot_908.jpg
Le Mans, dimanche 15 juin 2008, 15H00 : Devenue de plus en plus pesante depuis quelques heures, lambiance au sein du stand Peugeot devenait terrible. Après avoir dominé la première moitié de lépreuve, Peugeot se faisait finalement ravir le trophée de la 76ème édition des 24 Heures du Mans par Audi et sa R10 au terme dune course danthologie où les six machines diesel françaises et allemandes se sont rendues coup pour coup. Pendant que Tom Kristensen arrosait sa 8ème victoire et que le champagne coulait à flot chez Audi, gueule de bois et mines tristes étaient de rigueur chez Peugeot après que la marque au lion soit passée tout près dune superbe victoire. Mais les hommes managés par Serge Saulnier ont eu la satisfaction de repartir de la Sarthe avec la plus rapide voiture de course de toute lhistoire des 24 Heures du Mans. Pas si mal comme lot de consolation

Depuis 2005, la grande quinzaine des 24 Heures du Mans est traditionnellement ouverte par la Journée Test, pendant laquelle toutes les équipes sentraînent sur la piste quelle fouleront deux semaines plus tard. Et déjà, le missile noir et blanc de la marque sochalienne venait affoler le chronomètre : 3 minutes et 22 secondes, il nen fallait pas plus à la 908 de Stéphane Sarrazin pour parcourir un tour du circuit des 24 Heures. Un chrono réalisé sur une piste gras mouillée déjà quatre secondes plus rapide que la pole position 2007!

Le mur du son

Fatalement, sur le tarmac sec et chaud des qualifications du mercredi soir, cela ne pouvait quêtre pire : Au terme des deux séances, la meilleure des Peugeot enregistrait un incroyable 318513 qui laissait pantois Audi et ses troupes emmenées par le très expérimenté Dr Ullrich. La plus rapide des R10, cette auto qui avait déjà accroché par deux fois son nom au palmarès des 24 Heures du Mans et pour laquelle la moindre des aspérités des 13,629 kilomètres du tracé sarthois navait plus aucun secret, était reléguée à plus de cinq secondes.

Intéressons nous un peu à lhistoire des 24 Heures du Mans.

Depuis que les deux ralentisseurs ont été posés sur la grande ligne droite des Hunaudières au tout début des années 90, le meilleur chrono absolu réalisé pendant les qualifications était détenu parUne autre Peugeot, la 905 de Philippe Alliot avec un joli 321209. Non seulement le chrono est battu de presque trois secondes, mais à lépoque de la Peugeot 905, les équipes envoyaient une version « spéciale qualification » pour venir chercher les meilleurs temps et la 905 auteur de ce beau chrono était assez loin de la 905 disputant la course de 24 Heures. En 2008, mis à part un jeu sur les réglages et le set-up, la voiture de la pole position est rigoureusement la même que celle qui prend part à la course. Bref, un progrès impressionnant quand on connaît les contraintes réglementaires beaucoup plus sévères par rapport au temps des protos sport 3.5 litres comme la Peugeot 905 : La 908 doit ainsi rendre plus de 100 kilos à sa grande sur et son aérodynamisme est beaucoup moins libre.

Et quand il ny avait pas les chicanes, ça donnait quoi?

Le plus rapide chrono jamais réalisé au Mans est de 3 minutes, 13 secondes et 9 dixièmes et a été enregistré en qualification par la monstrueuse Porsche 917 LH n°18 du John Wyer. Un chrono réalisé sans les deux chicanes apposés aux Hunaudières, ni les autres ralentisseurs disséminés peu à peu tout autour du circuit au fil des décennies, pour pallier au taux de mortalité toujours élevé à cause des vitesses folles atteintes par les autos qui ont la fâcheuse tendance à rouler toujours plus vite chaque année.

Bref, 313900 contre 318513 : Tout juste cinq secondes malgré un circuit devenu beaucoup plus lent. Impressionnant non? Et pendant la course, ça a été encore pire

La plus rapide de tous les temps

En course, les 908 rééditaient leurs performances supersoniques avec un terrifiant 319394 abattu par Stéphane Sarrazin en début de soirée le samedi. Une nouvelle fois toutes les autres autos depuis linstallation des chicanes aux Hunaudières sont battues, encore plus largement que pour les qualifications. Et la 908 a commis lexploit de rouler à seulement une seconde du meilleur chrono jamais enregistré en course au Mans : 3184 en 1971 ( année de tous les records ) réalisés par Jackie Oliver au volant dune Porsche 917 LH, toujours à l époque où le circuit était libre de toutes chicanes disgracieuses au milieu de ses longues lignes droites : Ça laisse rêveur, et ça a permis à la 908 de battre le record de la plus haute vitesse moyenne enregistrée sur un tour jamais enregistrée sur le circuit sarthois : Jamais une auto navait réussi à rouler aussi vite sur lensemble dun tour, tout simplement.

Guiness Book

Malgré quelques anicroches rencontrées successivement sur la 908 n°9 puis sur la n°8 en fin daprès midi le samedi pendant la course, Peugeot dominait littéralement Audi en performance pure, la meilleure des R10 restant péniblement dans le sillage de la Peugeot n°7 grâce à une meilleure durée de vie des pneus et un moteur un peu moins glouton en diesel, en plus dune gestion de la course parfaite comme toujours chez les hommes de la marque aux anneaux. Peu avant la mi-course, les meilleurs diesel étaient partis pour exploser le record de distance absolu aux 24 Heures du Mans, lui aussi toujours propriété de la 917 LH de 1971. Cétait avant que la pluie ne commence à sabattre sur le tracé sarthois à partir de 4H du matin, provoquant dinédits troubles du comportement sur les trois flèches noires qui narriveront jamais à sadapter à la piste et ses conditions très changeantes, entre manque de grip, surchauffe chronique et problèmes de stabilité. Non, jamais les 908 ne parviendront à refaire leur retard sur la désormais intouchable Audi n°2 – comme un poisson dans leau  depuis que la piste était devenue mouillée – mais Peugeot aura assommé le Mans et son histoire en y ayant fait rouler la voiture la plus performante de toute lhistoire des 24 Heures.

Chose quon ne risque plus de voir avant longtemps : Pour «  des raisons de sécurité », les instances dirigeantes se sont mises en tête de garder des chronos au dessus de la barre des 3 minutes 30 au tour : Fatalement, il faudra donc sattendre à une pluie de brides et pénalisations en tout genre pour faire perdre presque une quinzaine de secondes aux meilleurs protos de lédition 2008…

En attendant la mi-juin 2009, je vous propose de revoir la 908 et ses copines dans un triste état après la bataille livrée en piste 24 Heures durant.

Cliquez sur les vignettes pour afficher la galerie

P1100505.JPGP1100537.JPGP1100544.JPGP1100506.JPG

A lire également : Les voitures cradingue en photo…Ou les Hawaiian Tropic Girls selon votre humeur,ou enfin Aston-Corvette, l’autre duel des 24 Heures

Poster un Commentaire

24 Commentaires sur "La Peugeot 908 HDI FAP : déjà mythique?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
PEUF
Invité

Moi, je dis vivement l’année prochaine avec la nouvelle AUDI qui ne laissera pas toute seule la Peugeot 908 battre des records lors des qualifications, on aura une bataille très envoûtante, ah ! Que cela va être dur dattendre un peu moins dun an

goldo
Invité

Superbe proto (encore plus quand il est sale)
Bravo Peugeot!!

AmV10
Invité

L’année prochaine a va etre surement tres chaud pour peugeot, Audi va mettre la patate !!!

GREG
Invité

Moi je dis, c’est cool les mythes, surtout quand ce sont d’autres qui finissent sur la première place.
Le vrai mythe, ce serait pas plutot la R10?Justement, première victoire diesel, toujours en tête malgré un adversaire plus puissant.

Toy
Invité

« le mur du son »…
ah… quel son ?

-> [] clac !

wpDiscuz