Accueil Camion Tesla dévoile son camion, 800 km d’autonomie

Tesla dévoile son camion, 800 km d’autonomie

1279
48
PARTAGER
Tesla Semi Truck 2019

Tesla n’a pas finit de remuer le microcosme automobile. Le très attendu camion électrique a donc été présenté, avec des caractéristiques de haut vol. Un camion qui annonce aussi une évolution du réseau de recharge avec les Megacharger.

Reportée à plusieurs reprises, la présentation du camion Tesla a finalement bien eu lieu. Et les annonces sont au niveau des attentes. Et même supérieures.

Autonomie et Megachargers

La valeur la plus attendue est bien entendu l’autonomie. Et Tesla pousse au delà des attentes, avec 500 miles / 800 km… en pleine charge à vitesse autoroute. La capacité de la batterie n’est toutefois pas encore précisée.

Rouler plus loin donc, mais aussi recharger rapidement. Et Tesla d’annoncer le lancement des Megacharger. Encore plus puissants que les Supercharger, ils permettront de recharger les batteries de ce camion de manière à gagner 400 miles / 640 km en 30 minutes.

Tesla Smi-Truck (2019)

Le camion est propulsé par 4 moteurs (deux pour chacun des essieux arrière) identiques à ceux installés dans la Model 3. De quoi donc emporter jusqu’à 36 tonnes de charge utile (80000 livres), tout en offrant une capacité de passer de 0 à 96 km/h (60 mph) en seulement 5 secondes à vide, et 20 secondes en pleine charge. L’engin est également capable de rouler à 104 km/h (65 mph) à pleine charge dans une côte à 5%.

Plus encore que toutes ces caractéristiques, ce qui devrait convaincre les grandes compagnies de transport, ce sont les économies. Elon Musk assène que les gains seront de l’ordre de $200 000 pour un million de mile parcourus. Ceci en ne comptant que les gains en carburant.

Quand camion rime avec aérodynamique

Nikola avait déjà montré une évolution dans la conception d’un gros camion par rapport aux modèles en circulation en Amérique du Nord. Tesla prend lui aussi un axe de développement avec un dessin « monocorps » très profilé. Mais va un peu plus loin en positionnant le conducteur au centre. De quoi améliorer sa visibilité, mais aussi donc le Cx. Ce dernier est annoncé à 0,36. Pour parvenir à ce chiffre, tous les éléments ont été intégrés et profilés, les rétroviseurs remplacés par des caméras, et les roues arrière sont carénées.

La conception actuelle de la cabine indique qu’il s’agit surtout d’un camion destiné à un usage « quotidien » plus que de très longs trajets. Il est en effet dépourvu de la vaste cabine que l’on trouve dans les camions américains. Ce qui le rapprocherait plus ici du Nikola Two et du One.

Afin de rassurer les conducteurs par rapport à ce positionnement avancé (par rapport aux modèles actuels) et au centre, Tesla communique sur l’emploi de verre blindé pour le pare-brise. Jamais avare de petites phrases, Elon Musk souligne « il résiste à une explosion nucléaire ou vous être remboursé »… Côté sécurité, le camion embarquera naturellement des fonctions de conduite autonome et de circulation en convoi.

Promis pour 2019, le camion Tesla est déjà réservable en Amérique du Nord moyennant un dépôt de $5000.

La présentation du camion a été enrichie de celle du prochain roadster, prévu pour 2020.

Poster un Commentaire

48 Commentaires sur "Tesla dévoile son camion, 800 km d’autonomie"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Franckche
Invité

Musk a également annoncé une garantie d’un million de miles pour les moteurs … Et comme ce sont les moteurs de la Model 3 !!!
Les Shorter et ceux qui annoncent la chute de Tesla en bourse vont pleurer 🙂

greg
Invité

Je pense qu´ils pleureront quand Tesla fera des bénéfices…..

miké
Invité

On parle d’opel ?

greg
Invité

Opel qui assume seul l’investissement d’un modèle vendu également sous le logo Buick, mais dont les ventes pour le modèle Buick ne sont pas intégrées à la comptabilité Opel? Marque qui en plus n’avait pas le droit de sortir du continent européen?
Belle comparaison.

duglandp
Invité

Ca c’est clair parce que si Tesla suit le même schéma qu’Apple (et leur marketing s’en approche), les bénéfices, bien que sans rapport avec « l’avance » du produit promettent d’être énormes, voire indécents comme pour la marque à la pomme.

cHRIS
Invité

bonjour à tous
pensez vous que le marché de l’électrique peut s’arrêter lorsque l’on s’apercevra qu’il est éternellement polluant?

Thibaut Emme
Admin

« éternellement polluant » ? C’est à dire @cHRIS ?
L’électricité peut être produite de diverses manières.
Ce n’est pas parce que certains utilisent la lignite que l’électricité est « mauvaise ».
Sinon, je suppose que vous n’utilisez pas d’électricité dans votre vie de tous les jours. Si ?

wizz
Membre

une communauté sans électricité (et accessoirement sans CO2)

https://www.youtube.com/watch?v=zUuLjmnM3Zw

Thibaut Emme
Admin

La pub qui avec le recul est très grinçante 😉

miké
Invité

Bonjour cHRIS,
Penses tu que le marché du thermique et de la pac pourrons s’arreter lorsque l’on s’apercevra qu’il sont eternelement polluant ?

lolobuell
Invité

500 km dans le titre ou 500 miles dans l’article …

Thibaut Emme
Admin

800 km d’autonomie, il faut compter un bon 800 kWh pour la batterie.

Où est-elle implantée ? Sans doute sous la cabine, mais cela semble très « compact ». Et le refroidissement ?

Après il est très chouette…caméras au lieu des gros pavés actuels, etc.
Que du « bon sens » mais, sauf erreur, toujours pas légal…
L’avantage aéro se couple avec la possibilité de mettre un grand angle sur les optiques, et d’afficher ce que « voit » la partie conduite autonome (et ainsi mettre des alertes sur un véhicule approchant, etc etc.).

greg
Invité

mmhhh, la clientèle pour ce type de véhicule (essentiellement les flottes et des particuliers) sont très sensibles aux Prix. Chaque Cent compte.
Or moi ce qui m´interpelle c´est que Musk nous inonde de chiffres sur des avantages par Rapport aux camions diesels au Niveau Financier, mais ne communique aucun Prix.
Ce qui est très curieux aussi, c´est que sur les photos et visualisations de l´intérieur, on ne voit pas de coin couchette.

Thibaut Emme
Admin

Le coin couchette (ou son absence) m’a aussi interpellé.
Mais, on peut supposer qu’il y a une astuce.

Déjà on voit un fauteuil replié à droite du conducteur. Pas convivial mais bon…
On peut ensuite imaginer que la partie blanche bascule pour faire couchette, ou autre.
Après, ce sont des vues 3D, le bidule a le temps d’être modifié 😉

Frederic Papkoff
Admin

On peut supposer qu’une couchette se déplie en partie haute, au dessus du strapontin. Mais les gros camions US ont un peu plus qu’une couchette, c’est une vraie petite pièce à vivre, avec couchette dépliée en permanence, second couchette d’appoint dans certains cas, télé frigo, plein de rangements, etc… Ce n’est visiblement pas le cas ici.

greg
Invité

Oui je sais, les trucks US c´est un autre monde 😉

greg
Invité

Les Fauteuils repliés tu as cela aussi sur les camions normaux. Mais c´est une troisième place, pas une seconde 😉

Thibaut Emme
Admin

C’était le sens de mon propos en parlant de convivialité…le passager est derrière.

En choissant l’implantation au centre, Tesla s’exonère de l’obligation plus ou moins implicite de faire une version conduite à gauche et une à droite.

greg
Invité

Oui certes, c´est moins cher.

Membre

Thibault, je pense plutot que la position au centre est dictee par la largeur de la cabine dans sa partie avant : elle est tres fine et il n’y a pas la place d’avoir 2 sieges devant.
Aussi, les portes sont en arriere du conducteur, certainement pour les meme raisons liees a l’aerodynamique et la position du A-pillar.

Thibaut Emme
Admin

Oui, aussi, mais rien n’empêcherait Tesla de mettre un siège reculé, à droite ou à gauche, exactement comme dans un camion « classique », au niveau des portes.
En revanche, la position centrale va gêner quand le camion va vouloir vérifier s’il peut doubler en suivant un « collègue »…

Membre

Sauf que les portes sont completement a l’arrire de la cabine ici. Il faudrait quele siege conducteur soit contre le cote gauche de la cabine pour laisser de laplace a droite, et la porte est derriere lui. Pas genial qd meme…
Et en regional, il y a 1 conducteur par camion generalement.

ART
Invité

l’Alpha du centaure, tout ça va passer à la trappe avec la conduite autonome !

wizz
Membre
Thibaut Quand même… Le camion, pour des raisons aéro, a remplacé les rétroviseurs par des caméras (pour voir à l’arrière). Ça couterait combien d’en mettre aussi 2 caméras dirigés vers l’avant… Il aura encore plus de visibilité avec ce système. Pour caser 800kWh ou 1MWh de batterie, techniquement, c’est faisable. http://www.industryofcool.org/wp-content/uploads/2013/06/Tesla_Model_S_Chassis_Battery.jpg dans ça, il y a 85-100kWh de batterie, qui sont composés de 16 packs. Chaque pack devrait posséder dans les 6-7kWh d’élect http://hybridlife.org/threads/demontage-et-analyse-de-larchitecture-de-batterie-de-tesla-model-s-85.301/ Il ne reste plus qu’à caser 100, 120, 140 packs dans le tracteur… http://www.leblogauto.com/wp-content/uploads/2017/11/2017_Tesla-Semi-Truck_04.jpg ….mais techniquement, fonctionnellement, on n’est pas obligé de caser toutes les batteries… Lire la suite >>
Frederic Papkoff
Admin

@Wizz : en effet, ce serait une bonne idée de loger une partie des batteries dans les remorques…

Sauf que :
– Cela obligerait les constructeurs de camions, et de remorques, à se mettre d’accord sur un standard
– Cela réduirait à néant la possibilité d’utiliser le parc de remorque existantes

Aujourd’hui, nombreux sont les camions à venir chercher une remorque qui ne leur appartient pas à un endroit x pour l’emmener à y. Le parc de remorques est bien supérieure au parc de camions.

Cette solution reste donc souhaitable ,mais peu probable…

wizz
Membre
techniquement faisable Le monde de l’économie n’a que cure du passé. Par exemple, l’essor de l’automobile n’a pas tenu en compte de la compatibilité avec les carrioles tractées par des chevaux. Ces derniers se sont cantonnés dans des secteurs pas concurrencés par la voiture thermique, avant de disparaitre complètement Le plus difficile aujourd’hui, comparé à cette époque, ce sont les échelles de grandeur….et le soucis premiers des « propriétaires » (ps:actionnaires de l’économie mondiale). C’est gigantesque de nos jours et il faudra des sommes astronomiques comme investissement pour changer tout ça. Or, l’actionnaire voit à court terme. Minimum de dépense et un… Lire la suite >>
Membre

Je pense que ce camion est avant tout destine a la livraison regionale. Et avec 500 miles d’autonomie, ils pourraient limite tirer sur du long haulage.
Mais avant de parler longue distance, il faut le reseau de mega chargeur qui va avec. Donc dans un premier temps, ce sont les flottes regionales qui vont etre clientes, avec des chargeurs chez eux.
Et en regional, pas besoin de coin couchette :
https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/originals/0c/ce/3b/0cce3b4028063520a9a16f985ea1f657.jpg

Rickyspanish
Invité

Optimus Prime est enfin arrivé ! 🙂

wpDiscuz