Accueil Actualités Entreprise A peine fiancé, Chrysler trompe Chery avec ChangAn et Great Wall!

A peine fiancé, Chrysler trompe Chery avec ChangAn et Great Wall!

39
4
PARTAGER

Chrysler_infidele_2.jpg

Les tribulations de Chrysler avec Chery sont dignes d’une telenovela Brésilienne. On a d’abord eu Chery faisant des déclarations enflammées à un Chrysler indifférent. Puis l’Américain s’est laissé convaincre. Néanmoins, le mariage tarde à venir et Great Wall essaye ouvertement de séduire Chrysler

Au salon de Pékin, des officiels de Chrysler auraient été surpris en train de discuter avec presque tous les constructeurs Chinois. Ils auraient visité les usines de Great Wall et de ChangAn. L’idée est toujours la même: d’abord vendre en Amérique du Sud des citadines Chinoises sous la marque Dodge et ensuite, faire fabriquer en Chine des véhicules inédits, destinés au marché Nord-Américain. On sait que Great Wall rêve de vendre aux USA, mais ChangAn tiendrait la corde, grâce à sa Ben Ben (sur laquelle Chrysler mettrait volontiers un logo Dodge…)

dodge_breeze_encore.jpg

Si Chrysler regarde ailleurs, c’est parce qu’ils s’impatientent. Les raisons sont connues: en 2007, le constructeur a signé avec Chrysler et Fiat, tandis qu’en parallèle, il possède un ambitieux programme de lancements de nouveaux modèles. Comme il n’a pas les moyens de satisfaire tout le monde, il donne la priorité à sa propre marque.

Ironie du sort, une Chery A1/Dodge Breeze n’arrête pas d’être surprise à droite et à gauche (ci-dessus, au Mexique, lundi dernier.)

Chrysler_300.jpg

Chrysler possède déjà deux joint-ventures en Chine: Beijing Benz Daimler-Chrysler (qui produit des 300C et des Sebring) et SouEast-Dodge (qui produit des Caravan et des Avenger.) Les chiffres de ventes sont moyens et Chrysler songe à se retirer des deux entreprises.

Beijing Benz Daimler-Chrysler est la plus menacée. Chrysler y a produit 822 Chrysler 300C et 3641 Sebring. Héritage de feu Daimler-Chrysler, les Chrysler font usine commune avec des Classe E et des Classe C. En prime, la direction de l’usine est bicéphale (un représentant de Chrysler, un autre de Daimler.) Comme les Mercedes « made in China » sont un succès, Chrysler est de plus en plus marginalisé. Bref, il n’a aucune raison de rester.

Dommage, car cette joint-venture est l’une des plus anciennes de Chine (et l’un des derniers vestiges d’AMC.) En 1983, AMC (Jeep) et BAIC/BAW signait un accord pour assembler des Jeep Cherokee en CKD. D’AMC à Daimler-Chrysler, en passant par Renault et Chrysler, Jeep a fréquement changé de main. Du coup, cette joint-venture du bout du monde fut délaissée. Hyundai et Mitsubishi profiteront d’un éphémère rachat par Daimler-Chrysler pour mettre les pieds dans la joint-venture. En 2004, Daimler-Chrysler saborde Beijing-Jeep. Exit les Cherokee, place à des Mercedes! On connait la suite.

Beijing_Jeep.jpg

Source:
Auto.sina

A lire également:
Spyshot: Dodge Breeze, est-ce bien toi?
Chrysler-Chery, c’est presque signé!
Great Wall, c’est l’Amérique!

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "A peine fiancé, Chrysler trompe Chery avec ChangAn et Great Wall!"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
lulu94
Invité

chrysler est a prendre , pourquoi pas PSA

Gilles
Invité

décidément les constructeurs américains sont tombés bien bas!

ass
Invité

Marrante, l’illustration

tonio
Invité

Merci encore pour ce photoshop, ça me fait rire à chaque fois!

wpDiscuz