par La rédaction

Victoire de Grönholm, Loeb deuxième

Marcus Grönholm a enfin remporté le rallye Monte-Carlo, mais que serait-il advenu sans la sortie de route de Sébastien Loeb survenue vendredi ? Auteur d'une remontée d'anthologie après avoir été pénalisé de 5 minutes, le français passe Gardemeister lors de l'ultime passage au col de Turini et échoue deuxième à 1 minute du finlandais. Cette phénoménale performance de Loeb, au volant d'une voiture "privée", eclipse quelque peu la victoire de Grönholm qui constitue pourtant le premier succès de Ford depuis plus d'un an. Toni Gardemeister parvient à conserver la troisième place malgré la remontée de Stohl dont le pari de monter des slicks lors des deux dernières spéciales a payé. L'autrichien signe les deux derniers temps scratch du rallye.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Marcus Grönholm a enfin remporté le rallye Monte-Carlo, mais que serait-il advenu sans la sortie de route de Sébastien Loeb survenue vendredi ? Auteur d'une remontée d'anthologie après avoir été pénalisé de 5 minutes, le français passe Gardemeister lors de l'ultime passage au col de Turini et échoue deuxième à 1 minute du finlandais. Cette phénoménale performance de Loeb, au volant d'une voiture "privée", eclipse quelque peu la victoire de Grönholm qui constitue pourtant le premier succès de Ford depuis plus d'un an. Toni Gardemeister parvient à conserver la troisième place malgré la remontée de Stohl dont le pari de monter des slicks lors des deux dernières spéciales a payé. L'autrichien signe les deux derniers temps scratch du rallye.

A son arrivée Marcus Grönholm a déclaré: "Je n'ai pas du tout attaqué dans cette spéciale. Timo m'a même un peu poussé! C'est fantastique de gagner le Monte-Carlo, une épreuve très difficile qui ne m'avait jamais beaucoup réussi. Après la sortie de Loeb je n'ai eu qu'à contrôler. Je suis très heureux!".

La saison 2006 démarre sur les chapeaux de roue avec du spectacle et des rebondissements. Les premiers enseignements à tirer de cette épreuve inaugurale sont que le passage de Loeb chez Kronos ne lui a rien fait perdre de sa compétitivité et que les équipes privées en général tirent leur épingle du jeu.

Prochaine épreuve: le rallye de Suède du 3 au 5 février 2006.

Pour résumer

Marcus Grönholm a enfin remporté le rallye Monte-Carlo, mais que serait-il advenu sans la sortie de route de Sébastien Loeb survenue vendredi ? Auteur d'une remontée d'anthologie après avoir été pénalisé de 5 minutes, le français passe Gardemeister lors de l'ultime passage au col de Turini et échoue deuxième à 1 minute du finlandais. Cette phénoménale performance de Loeb, au volant d'une voiture "privée", eclipse quelque peu la victoire de Grönholm qui constitue pourtant le premier succès de Ford depuis plus d'un an. Toni Gardemeister parvient à conserver la troisième place malgré la remontée de Stohl dont le pari de monter des slicks lors des deux dernières spéciales a payé. L'autrichien signe les deux derniers temps scratch du rallye.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.