Accueil Sport auto MONTE CARLO: LOEB, tel le Phénix ?

MONTE CARLO: LOEB, tel le Phénix ?

25
0
PARTAGER

Gronholm_1La deuxième étape de l’édition 2006 du "Monte Carl’ " bat actuellement son plein et d’aucuns pourraient s’étonner de voir notre champion de Seb’ continuer, non seulement à enfiler les scratches de spéciales comme des perles, mais de figurer en bonne et due forme dans le classement général de l’épreuve.

Non, les gens de l’ACM n’ont pas été soudoyés et ne sont pas plus tombés dans une sénilité précoce. Tout ça est bien normal, c’est la réglementation Super-Rallye. Exposé…

Instauré en 2005 par la FIA, le Super-Rallye permet à un concurrent qui a abandonné de reprendre la route le lendemain après avoir écopé de 5′ de pénalité qui s’ajoutent au meilleur temps des spéciales non disputées.

KronosConcrétement, LOEB est sorti dans la dernière spéciale du jour, a donc pris 5′ plus le meilleur temps de l’ES 6. La XSARA a réussi à être remise à niveau, et, aujourd’hui, l’alsacien continue sa course. Ce qui s’appelle avoir de la chance dans son malheur…

Il remonte comme un boulet de canon et se retrouve, après l’ES 9, en 8° position. Vu les écarts à combler et son rythme, il peut trés bien espérer la 2°place au général, ou… mieux si Markkus connaît un problème !

S_050121_duval_montecarlo20060121130124Un peu chaotique, mais compréhensible si l’on en juge par le plateau déjà famélique du WRC. La FIA se devait de trouver des palliatifs. Et puis, c’est pour le panache, le concurrent "Super-Rallye" étant interdit de points au championnat.

En tous cas pour SOLBERG, le moteur a rendu l’âme alors que DUVAL vient de sortir dans la 9. Pour eux, il n’y aura pas repêchage. Trop de dégâts.

Enfin, les soucis de régulation perdurent et, d’ores et déjà, on peut s’attendre à des spéciales annulées en fin de journée, à partir de l’ES 11.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz