par La rédaction

Ford va réduire ses effectifs

Si Ford connait le succès en rallye avec la victoire de Grönholm cet après-midi au Monte-Carlo, il n'en est pas de même sur le plan économique. La montée en puissance des constructeurs asiatiques en Amérique du Nord fait beaucoup souffrir les constructeurs locaux GM et donc Ford. Avec la publication de ses résultats financiers pour l'année 2005, le troisième constructeur mondial doit annoncer demain la suppression de plusieurs dizaines de milliers d'emploi sur le continent américain. La presse d'outre-Atlantique prédit la fermeture d'une dizaines de sites industriels, notamment au Canada et au Mexique, laissant sur le carreau environ un quart des effectifs américains (30000 postes). Son concurrent GM avait également annoncé en novembre la suppression de 30000 postes.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Si Ford connait le succès en rallye avec la victoire de Grönholm cet après-midi au Monte-Carlo, il n'en est pas de même sur le plan économique. La montée en puissance des constructeurs asiatiques en Amérique du Nord fait beaucoup souffrir les constructeurs locaux GM et donc Ford. Avec la publication de ses résultats financiers pour l'année 2005, le troisième constructeur mondial doit annoncer demain la suppression de plusieurs dizaines de milliers d'emploi sur le continent américain. La presse d'outre-Atlantique prédit la fermeture d'une dizaines de sites industriels, notamment au Canada et au Mexique, laissant sur le carreau environ un quart des effectifs américains (30000 postes). Son concurrent GM avait également annoncé en novembre la suppression de 30000 postes.

La hausse du prix du carburant semble être la principale cause de ces mauvais résultats. En effet la gamme Ford est essentiellement constituée de 4X4 et de gros pick-up, gourmands en carburant que les américains commencent à remplacer par de petites berlines économiques venant d'Asie. Au dernier salon de Detroit, le constructeur a enfin présenté des véhicules hybrides et des crossover qui, bien que moins rentables que les 4X4 traditionnels, pourraient lui permettre de redresser la barre, surtout si le prix de l'essence continue d'augmenter. Selon les analystes, ce plan devrait réduire la capacité de production de Ford d'environ un million de véhicules par an.

Pour résumer

Si Ford connait le succès en rallye avec la victoire de Grönholm cet après-midi au Monte-Carlo, il n'en est pas de même sur le plan économique. La montée en puissance des constructeurs asiatiques en Amérique du Nord fait beaucoup souffrir les constructeurs locaux GM et donc Ford. Avec la publication de ses résultats financiers pour l'année 2005, le troisième constructeur mondial doit annoncer demain la suppression de plusieurs dizaines de milliers d'emploi sur le continent américain. La presse d'outre-Atlantique prédit la fermeture d'une dizaines de sites industriels, notamment au Canada et au Mexique, laissant sur le carreau environ un quart des effectifs américains (30000 postes). Son concurrent GM avait également annoncé en novembre la suppression de 30000 postes.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.