par Patrick Garcia

F1 Hockenheim: Kimi casse, Alonso rit

Dans la peau du livre, Kimi Raikkonen prend un envol parfait l'extinction des feux, suivi par un Fernando Alonso que peu de gens oserait taxer de "tortue". Et pourtant, la mi-course, personne ne voyait comment le finlandais pouvait perdre le GP puisqu'il comptait 12 sec d'avance au 32e des 67 tours prvus. C'tait sans compter sur les entrailles fragiles de son "livre de Woking" , toujours aussi vloce mais qui stoppait tout service au 35e tour, victime d'une casse de transmission. La "tortue" bleue se muait alors en vautour pour s'emparer une nouvelle fois des lauriers qui ne lui taient pas ncessairement destins et qu'il ne cherchait pas non plus rcolter tant la domination des gris et noir etait vidente.
Le HaraKiri collectif chez McLaren tait vit de justesse grce la deuxime place d'un JP Montoya revenu des bas-fonds de la grille suite sa figure explosive des essais. Une pirouette qui devint cacahoute ce dimanche mais qui ne permet pas McLaren de recoller au championnat Constructeurs puisque le deuxime "speeding blue boy", G.Fisichella, termine la 4eme place non sans avoir pass vaillament M.Schumacher dans les derniers tours.

Zapping Le Blogauto Essai de La Mazda MX30 R-EV

Dans la peau du livre, Kimi Raikkonen prend un envol parfait l'extinction des feux, suivi par un Fernando Alonso que peu de gens oserait taxer de "tortue". Et pourtant, la mi-course, personne ne voyait comment le finlandais pouvait perdre le GP puisqu'il comptait 12 sec d'avance au 32e des 67 tours prvus. C'tait sans compter sur les entrailles fragiles de son "livre de Woking" , toujours aussi vloce mais qui stoppait tout service au 35e tour, victime d'une casse de transmission. La "tortue" bleue se muait alors en vautour pour s'emparer une nouvelle fois des lauriers qui ne lui taient pas ncessairement destins et qu'il ne cherchait pas non plus rcolter tant la domination des gris et noir etait vidente.
Le HaraKiri collectif chez McLaren tait vit de justesse grce la deuxime place d'un JP Montoya revenu des bas-fonds de la grille suite sa figure explosive des essais. Une pirouette qui devint cacahoute ce dimanche mais qui ne permet pas McLaren de recoller au championnat Constructeurs puisque le deuxime "speeding blue boy", G.Fisichella, termine la 4eme place non sans avoir pass vaillament M.Schumacher dans les derniers tours.

  Les Bridgestone nouvelle formule de l'allemand taient l'agonie, sans doute pour mieux ressembler leurs concurrents franais qui causaient aussi quelques soucis d'usure l'italien de Renault oblig d'en changer un durant la course. Rclamation en vue?
Jenson Button ds le 45 e tour avait dj enfum le baron rouge qui fut galement doubl par Montoya durant les ravitaillements. Y'a des jours comme a...
Button confirmera sa prestation en terminant troisime, signant le retour en forme des BAR/Honda qui grimpent sur leur premier podium 2005, et ce, malgr un mauvais dpart.
Aux derniers accessits, derrire M.Schumacher 5eme, Ralf finit 6eme suivi de Coulthard et Massa.

Au championnat pilotes, Alonso possde dsormais 36 points d'avance et attend avec impatience les nouvelles volutions prvues pour le prochain GP afin de rivaliser en performances pures avec les lievres de Mclaren.

1 Alonso 87
2 Raikkonen 51
3 M.Schumacher 47
4 Montoya 34
5 Barrichello 31
6 Trulli 31

Constructeurs

1 Renault 117
2 Mc Laren 95
3 Ferrari 78

Prochain GP de Hongrie du 29 au 31 Juillet.

merci F1-Live pour les photos.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Dans la peau du livre, Kimi Raikkonen prend un envol parfait l'extinction des feux, suivi par un Fernando Alonso que peu de gens oserait taxer de "tortue". Et pourtant, la mi-course, personne ne voyait comment le finlandais pouvait perdre le GP puisqu'il comptait 12 sec d'avance au 32e des 67 tours prvus. C'tait sans compter sur les entrailles fragiles de son "livre de Woking" , toujours aussi vloce mais qui stoppait tout service au 35e tour, victime d'une casse de transmission. La "tortue" bleue se muait alors en vautour pour s'emparer une nouvelle fois des lauriers qui ne lui taient pas ncessairement destins et qu'il ne cherchait pas non plus rcolter tant la domination des gris et noir etait vidente.
Le HaraKiri collectif chez McLaren tait vit de justesse grce la deuxime place d'un JP Montoya revenu des bas-fonds de la grille suite sa figure explosive des essais. Une pirouette qui devint cacahoute ce dimanche mais qui ne permet pas McLaren de recoller au championnat Constructeurs puisque le deuxime "speeding blue boy", G.Fisichella, termine la 4eme place non sans avoir pass vaillament M.Schumacher dans les derniers tours.

Patrick Garcia
Rédacteur
Patrick Garcia

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.