Accueil Constructeurs chinois Brèves de Chine – Semaine 10 2018

Brèves de Chine – Semaine 10 2018

681
2
PARTAGER
Brèves de Chine - Semaine 10 2018

Les constructeurs chinois se mettent en ordre pour le grand événement du printemps, le salon de Pékin qui se tiendra en avril. Les nouveautés s’annoncent ainsi avec un nouveau SUV pour Huansu, et le renouvellement attendu des BYD Tang et Qin.

Huansu S3X (BAIC)

Grâce à ses multiples SUV, Huansu (coentreprise BAIC-Yinxiang) est à présent la première marque de BAIC. De nouveaux SUV sont encore prévus, dont ce S3X qui viendra renforcer l’entrée de gamme déjà forte des S2, S3 et S3L. Ce S3X semble en fait être un S3L (7 places donc) doté d’une nouvelle section arrière avec un pavillon « flottant » plus tendance que la double vitre de custode du S3L. On notera également l’apparition du nom anglicisé de la marque sur la calandre, Hyosow, à la place du logo. Une tendance que l’on peut attribuer au succès de Haval sans doute…

Source : Huansu

BYD Tang

SUV haut de gamme de BYD, le Tang est pour l’heure essentiellement une version hybride rechargeable du S6, copie de la précédente génération de Lexus RX. Mais les choses vont changer et un modèle totalement nouveau sera lancé dans les mois à venir. Présenté au salon de Pékin mi-avril, il adopte le nouveau style maison inauguré par le Song Max : calandre béante surlignée d’un jonc chromé étiré jusque dans les optiques. Le tout étant qualifié de « tête de dragon’… On retrouve à l’arrière une classique association de pavillon « flottant » et d’un aileron au bas de la vitre de custode. Le logo BYD cède sa place à l’avant au logo « Tang », et à l’arrière à l’inscription en toutes lettres « Build your dreams ».

A bord la planche de bord s’étire sur la largeur, encadrée par des aérateurs verticaux. Au centre, un grand écran qui a la particularité d’être rotatif. Portrait façon Tesla, Volvo ou Renault ? Paysage de façon plus classique ? Ce sera donc à la convenance du conducteur…

Le modèle phare sera la version hybride rechargeable, associant un 2.0 Turbo à 2 moteurs électriques pour un total de 500 ch. De quoi annoncer un 0 à 100 km/h en 4,5s. Mais comme les autres modèles de la marque, le nom de Tang ne concerne plus uniquement la version hybride rechargeable. Il sera ainsi disponible avec un moteur 2.0 Turbo de 190 ch. Une version électrique sera sans doute également au programme par la suite.

Source : BYD

BYD Qin

BYD Qin

A la suite du nouveau Tang, BYD va enfin s’atteler au renouvellement de sa gamme de berlines, avec son modèle clef, la Qin. Rappelons que cette dernière a beau vanter ses motorisations électrique ou hybride rechargeable, mais elle est dérivée de la F3, née au milieu des années 2000. Et copie de la Toyota Corolla d’alors…

La nouvelle Qin reprendra donc à son compte la « tête de dragon » signant le nouveau style BYD, et adoptera un profil élancé avec la malle arrière intégrée au pavillon fuyant, à la manière de ce que pratique par exemple Geely. La nouvelle Emgrand GT sera d’ailleurs une de ses concurrentes directes.

Cette nouvelle Tang devrait aligner motorisations essence, hybride rechargeable et électrique.

Source : autohome

Les sorties de la semaine

  • Changhe A6 (BAIC)
  • FAW Senya R7C
  • Ford Taurus modèle 2018
  • Geely Emgrand modèle 2018
  • Hanteng X5 1.5T
  • Zotye T500

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Brèves de Chine – Semaine 10 2018"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zeboss
Invité

BYD Qin = avant façon Audi, ligne façon Mondéo… le reste à l’avenant…

Anonyme
Invité

Pas mal les nouvelles BYD !

wpDiscuz