Accueil Historique Une vraie ou fausse Toyota?

Une vraie ou fausse Toyota?

269
6
PARTAGER

La Toyota AA fait parti de ces « monstres du Loch Ness » de l’automobile: en théorie, tous les exemplaires ont disparu, mais certains fans continuent d’en chercher. Une AA aurait justement été localisée en Russie. Alors, vraie ou fausse Toyota?

La AA est la toute première voiture fabriquée par Toyota.

Jusque là, le Japon ne faisait que produire des voitures Américaines en petite série. Quant aux voitures Japonaises « pures », elles étaient produite de manière très artisanale.
L’AA est donc la première voiture « 100% Japonaise » produite en série.

100% Japonaise? En fait, elle est tout de même très inspirée de la Chrysler Airflow:

Le chiffre de production officiel est de 1 404 AA. Un chiffre a priori optimiste, car lorsque le Japon entra en guerre, faute de voitures pour ses officiers, il en était réduit à réquisitionner et à blinder les véhicules des expatriés.

Dans les années 80, pour ses 50 ans, Toyota chercha à retrouver l’une des AA survivantes. La guerre et la propension des Japonais à férailler ce qu’ils ont longtemps considéré comme des « vieux tacots » ont fait des ravages. Impossible de localiser une AA.

Faute de quoi, Toyota a regroupé les ouvriers de l’époque et leur a demandé de construire une poignée de répliques:

Et donc, aujourd’hui, une AA ferait surface en Russie. Il faut se souvenir que les Russes ont repris les iles Kouriles du Sud au Japon. De plus, jusque dans les années 60, au nom de l’amitié communistes, il y eu des Russes dans des territoires autrefois occupés par le Japon (Corée du Nord, Chine, Vietnam Nord, etc.) Autant d’opportunités pour récupérer du matériel.

Et si Toyota n’a pu mettre la main dessus, ce serait parce que dans les années 80, la Russie faisait parti de l’URSS et l’accès au information était très étroitement encadré.

Cette voiture ne possède plus beaucoup de carrosserie. Le problème, c’est que certains détails ne collent pas (volant à gauche, ouverture du capot, calandre…) D’où des discussions passionnées sur le forum de Japanese Nostalgic Car.

Les plus optimistes disent que faute de pièces, le(s) propriétaire(s) a(ont) bricolé cette Toyota « à la Cubaine », en y rajoutant des pièces exogènes.

Les plus pessimistes diront que c’est en fait une Volvo PV36 Carioca:

Source:
Japanese Nostalgic Car

A lire également:
Ove Andersson (1938-2008): Toyota Motorsports est orphelin
Toyota 1948
La première course d’une Toyota

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz