Accueil Actualités Entreprise General Motors : perte de 6 milliards de dollars au premier trimestre

General Motors : perte de 6 milliards de dollars au premier trimestre

31
0
PARTAGER

Certes le niveau de la perte laisse songeur et tend à prouver, une fois encore, les graves difficultés actuelles traversées par l’ex numéro un mondial. Malgré tout, cette perte de six milliards de dollars est moindre que celle enregistrée lors du dernier trimestre 2008 avec un repli de 9,6 milliards de dollars. Ceci dit elle affiche quand même un niveau double par rapport à période similaire de 2008 (recul de 3,3 milliards de dollars). Maigre consolation : les analystes US du secteur tablaient sur une perte encore plus importante.

« Nos résultats du premier trimestre montrent l’importance de mettre en place le plan de viabilité révisé par GM« , annonce Fritz Henderson dans un communiqué de presse. Oui, en effet.

La perte s’élève donc à six milliards de dollars. Pire le chiffre d’affaires dévisse de 47 % à un peu plus de 22,4 milliards de dollars. L’effondrement du marché américain constaté ces dernier mois s’impose comme l’un des points clefs dans cette chute colossale.

A domicile, toujours sur ce premier trimestre, la part de marché de GM dégringole à 18,4 % contre 22,1 % en 2008. Pourtant, dans un souci d’économies substantielles (entre plans de licenciements, chômage partiel, fermetures de sites, etc), GM a réussi le tour de force de diminuer sa masse salariale de pratiquement un tiers en un an. Insuffisant toutefois pour souffler à deux semaines de la présentation du nouveau plan aux instances financières et politiques US.

A quelques heures de ce rendez-vous crucial, deux options s’offrent : une issue à la Chrysler avec la protection sous le Chapitre 11 ou un plan suffisamment convaincant pour décrocher de nouveaux subsides (au minimum 27 milliards de dollars supplémentaires) et poursuivre alors la vaste politique de restructuration (recentrage sur les quatre marques, ventes actées ou arrêt des branches condamnées, restrictions budgétaires, coupes dans les effectifs, etc). Pour les analystes US, c’est du 50/50.

Source : GM et Edmunds.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz