Accueil Actualités Entreprise 1 600 postes de cols blancs supprimés chez GM

1 600 postes de cols blancs supprimés chez GM

37
2
PARTAGER

En février dernier, le constructeur US dévoilait, parmi sa batterie de mesures visant à réduire ses dépenses financières, l’objectif de supprimer au plus vite 3 400 postes de cols blancs. La situation de General Motors ne s’étant évidemment pas améliorée depuis (pour ne pas dire a empiré), la valse des emplois s’accélère avec un chiffre de 1 600 emplois supprimés d’ici au premier mai prochain.

Alors que son avenir ne dépend plus que de l’approbation par l’administration Obama de son nouveau plan de retour à la viabilité financière, General Motors poursuit sa politique d’économies drastiques.

La dernière étape en date concerne 1 600 cadres du groupe qui recevront cette semaine un courrier leur stipulant la suppression de leur poste. Il en restera alors 1 800 autres à rayer des tablettes dans les semaines suivantes, le plan initial se chiffrant à 3 400 salariés (pour l’instant).

Son dernier plan retoqué, les responsables de GM, Fritz Henderson en tête, n’ont plus que quelques semaines avant de montrer patte blanche. Depuis le début de l’année, plus de 7 000 ouvriers ont déjà quitté GM dont une majorité de départs volontaires. D’ici à la fin de l’année, l’objectif prend du volume avec le souhait des dirigeants de ramener à 200 000 le nombre de salariés au niveau mondial. Ceci se traduira par la suppression effective de 47 000 postes dont 26 000 au niveau international. Objectif de cette partie du plan de restructuration ? Convaincre l’administration Obama pour obtenir 5 milliards de dollars en sus des 13,4 déjà débloqués.

A lire également. GM pourrait abandonner GMC et Pontiac, Concessionnaires GM : 1 700 fermetures programmées, Fritz Henderson remplace Rick Wagoner et GM : money, money, money.

Source : Detroit Free Press.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz