par Thibaut Emme

Hydrogène : Hopium est dans le dur ?

Présentée par certains comme une pépite novatrice pour l'avenir de l'automobile, la société Hopium se prépare des "nervous break down" comme on dit dans les Tontons flingueurs.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Selon le journal économique Les Echos, Hopium qui veut se lancer dans le véhicule sportif électrique à hydrogène serait en train de se prendre le mur de la réalité de plein fouet. Fondée par Olivier Lombard, ancien pilote d'endurance, la société aurait des fins de mois difficiles à boucler et s'apprêterait à virer du personnel pour faire face aux factures.

Hopium a, par ailleurs lancé un tirage d'une deuxième tranche de 200 obligations convertibles en actions d'une valeur de 10 000 € chacune. Le montant total de 2 millions d'euros doit permettre, selon le communiqué, à Hopium de financer les ressources humaines et techniques. "Les fonds levés vont être destinés à financer prioritairement les dépenses de R&D pour le développement de la plateforme technologique, dont la pile à combustible haute puissance."

Toujours selon Les Echos, le fondateur, Olivier Lombard, est désormais placé au rang de directeur général adjoint chargé du produit. Il était Directeur Général. Le Conseil d'Administration est toujours présidé par l'ancien Ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari. Le Crédit Agricole a annoncé, lors du salon de l'automobile de Paris 2022 avoir passé une commande (à quelles conditions ?) de 10 000 voitures pour un total de 1,2 milliard d'euros. Mais, ce n'est pas une avance de trésorerie et les liquidités filent comme le sable entre les doigts visiblement.

Notre avis, par leblogauto.com

L'hydrogène dans les transports, via la pile à combustible, continue de faire miroiter des lendemains merveilleux. Mais la réalité est rude pour ceux qui se sont lancés dans cette aventure folle. Pour Hopium il faut espérer que les OC vont fonctionner et qu'un appel au marché pourrait apporter le financement nécessaire. Sinon, cela risque de sentir plus le sapin que l'hydrogène (qui n'a pas d'odeur NDLA).

Les licornes peuvent rapidement se révéler être en fait de vieilles carnes avec un serre-tête pour "faire croire que".

Source : Les Echos

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Selon Les Echos, la société Hopium qui veut produire la Machina, un véhicule sportif électrique avec une pile à combustible à hydrogène, aurait des soucis de fin de mois. La société devrait se séparer de collaborateurs malgré des levées de fonds et des promesses d'achat très nombreuses.

La fin de l'illusion de l'hydrogène pour les particuliers ? Rien n'est moins sûr.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.