par Elisabeth Studer

VE : compétitivité compromise par manque de batteries, puces

La compression continue de l’offre de batteries pour véhicules électriques (VE) et de puces électroniques rend les prix difficiles à prévoir, a déclaré le directeur d’un grand fabricant chinois de batteries, soulevant des doutes quant à la compétitivité tarifaire à court terme des véhicules électriques par rapport à ceux dotés de moteur thermique.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

60% à 80% des commandes de batteries de haute qualité satisfaites

Lors d’un forum de l’industrie, Yang Hongxin, le président de SVolt Energy Technology a déclaré que seulement 60% à 80% des commandes de batteries de haute qualité étaient actuellement satisfaites, compte-tenu des pénuries d’approvisionnement qui ont émergé l’année dernière en raison d’un manque de certaines matières premières.

SVolt est l'ancienne branche batterie de Great Wall, constructeur automobile chinois coté à Shanghai et à Hong Kong. Son principal actionnaire est Wei Jianjun, qui détient également une participation majoritaire dans Great Wall.

L’industrie mondiale des VE face à deux pénuries

Ces propos voient le jour alors que l’industrie mondiale des véhicules électriques fait face à une double pénurie : manques de batteries alimentant les voitures électriques et de puces électroniques faisant fonctionner leurs systèmes.

Ces deux problèmes doivent beaucoup aux pénuries de production générées par la crise sanitaire du Covid-19, mais le phénomène est toutefois aggravé par les tensions géopolitiques, notamment entre la Chine et les Etats-Unis. Une grande partie des puces électroniques est en effet produite sur le continent asiatique.

217.000 véhicules à énergie nouvelle vendus en Chine en mai

Malgré les vents contraires, quelque 217.000 véhicules à énergie nouvelle (NEV) ont été vendus en Chine en mai, un nouveau record, selon l’Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM).

En Chine, les NEV comprennent les véhicules électriques à batterie, les hybrides rechargeables et ceux dotés de piles à combustible à hydrogène.

Le chiffre porte le nombre total de NEV vendus en Chine jusqu'à présent cette année à 950 000 unités, soit plus de trois fois le volume vendu au cours de la période équivalente de 2020, lorsque l'épidémie de la nation asiatique était à son apogée, selon la CAAM.

Baisse de production chez les fabricants de batteries

Selon une étude de China Merchants Securities, les compressions de production chez les fabricants de batteries sont dues à des pénuries de certains matériaux en amont, tels que les produits chimiques utilisés dans l'électrolyte des piles au lithium. Les groupes chinois produisant des véhicules électriques ressentent les effets des pénuries depuis des mois. En avril dernier, Nio, challenger chinois de Tesla a déclaré lors d'un appel aux résultats trimestriels que sa capacité de production était tombée à 7 500 véhicules par mois en raison de la pénurie de cellules et de semi-conducteurs.

Un cadre supérieur de New Energy Technology, fabricant de matériaux cathodiques et d’éléments rentrant dans la fabrication de batteries au lithium coté à Shanghai, a déclaré que la société fonctionnerait à pleine capacité pour répondre aux commandes des clients en aval durant 3 mois.

Les baisses des prix des batteries remises en cause

S'exprimant samedi dernier au China Auto Blue Book Forum, Yang Hongxin a déclaré que les baisses des prix des batteries qui avaient été prévues pourraient être désormais remises en cause par une augmentation des ventes de NEV depuis le second semestre de l'année dernière. Phénomène qui a entraîné une augmentation de la demande de matières premières en amont.

Le dirigeant n'a pas fourni de plus amples détails sur ses projections concernant l’évolution des prix. Yang Hongxin avait précédemment estimé que le prix des cellules pour les VE tomberait à 500 yuans (78 dollars ou 65 euros) le kilowattheure d'ici 2025, date à partir de laquelle – selon les analystes du secteur - les véhicules à batterie seront compétitifs par rapport à leurs homologues thermiques au niveau tarif.

Notre avis, par leblogauto.com

Alors que le prix de ventes de véhicules électriques freine leur essor, cela ne devrait guère s’arranger à terme. Les propos de SVolt Energy Technology sont là aussi pour prévenir les constructeurs occidentaux d’une probable hausse des prix des batteries. D’où l’urgence à freiner la dépendance vis-à-vis de la Chine.

D’autant plus que les plafonds européens de CO2 très contraignants qui s’appliquent désormais aux ventes automobiles  obligent les constructeurs à vendre des véhicules électriques pour éviter les amendes très lourdes prévues en cas d’infraction …

Sources : SVOLT

A lire également :

. Coûts de production thermiques / VE identiques dès 2026 ?

. Lithium : l’UE doit être moteur sur les normes face à la Chine

. Flambée des prix des matériaux liée au plan Biden sur les VE ?

Pour résumer

La compression continue de l’offre de batteries pour véhicules électriques (VE) et de puces électroniques rend les prix difficiles à prévoir, a déclaré le directeur d’un grand fabricant chinois de batteries, soulevant des doutes quant à la compétitivité tarifaire à court terme des véhicules électriques par rapport à ceux dotés de moteur thermique.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.