Nikola Badger, le pick-up électrique et hydrogène
par Gautier Bottet

Nikola Badger, le pick-up électrique et hydrogène

Jusqu'à présent, Nikola s'était concentré sur le monde du camion, avec trois modèles au programme, dont un en instance de commercialisation avec Iveco. Mais la tendance du moment, ce sont les pick-ups électriques, et voici donc le Nikola Badger. Avec toujours l'hydrogène au programme.

Zapping Le Blogauto Renault Rafale: nos premières impressions

  • Pick-up proposé en version électrique pur ou électrique avec pile à combustible

  • Production chez un partenaire, encore non officiellement annoncé

C'est en 2016 que Nikola Motor a présenté son premier camion, le Nikola One. Initialement prévu pour être électrique, mais finalement converti à la pile à hydrogène. Le Nikola Two a suivi un an plus tard, puis vint le Tre en 2018. Ces modèles sont toujours au stade du prototype, mais suite à un important investissement de CNH Industrial, le Tre sera prochainement produit en partenariat avec Iveco pour le marché européen.

Mais le constructeur s'attaque désormais à un marché bien différent. Attiré par les succès (pour le moment purement médiatiques) des Tesla Cybertruck ou Rivian R1T, il compte lancer à son tour un pick-up électrique. Le Nikola Badger ouvrira ses réservations cette année, sans date officielle de commercialisation. Ni prix.

Ce gros pick-up (5m90 de long) annonce 906 ch, en pic, ou 455 ch en continu. Et 1328 Nm de couple. Côté batterie, il y a du lourd : 160 kWh. L'autonomie est annoncée à 300 miles, soit 576 km. Par comparaison, c'est l'autonomie annoncée par Rivian avec 135 kWh sur le R1T.

Mais Nikola a un argument supplémentaire, une version qui ajoute une pile à combustible de 120 kW (et du poids) comme prolongateur d'autonomie. La start-up planifie en effet l'implantation de pas moins de 700 stations d'hydrogène (produit localement à partir d'énergies renouvelables) aux Etats-Unis. Ici, 8kg d'hydrogène permettent de doubler l'autonomie du véhicule.

Notre avis, par leblogauto.com

Le marché du pick-up est en pleine ébullition en Amérique du Nord. Un segment à la fois prisé des clients, vital pour les constructeurs, mais cible de toutes les critiques en cette période de réchauffement climatique. Nikola vient lui aussi jouer les trouble fête. Et l'on se demande surtout qui est le mystérieux partenaire qui doit mettre à disposition à la fois des composants, et des installations de production. Ford s'est lié à Rivian. GM a lancé son programme avec Hummer. Reste donc... FCA. Ce Badger augure-t-il d'un Ram électrique?

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

Jusqu'à présent, Nikola s'était concentré sur le monde du camion, avec trois modèles au programme, dont un en instance de commercialisation avec Iveco. Mais la tendance du moment, ce sont les pick-ups électriques, et voici donc le Nikola Badger. Avec toujours l'hydrogène au programme.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.