par Thibaut Emme

L'usine allemande Tesla déjà à l'arrêt

A deux semaines de la publication des résultats du second semestre 2022, Tesla se voit contraint de mettre à l'arrêt la Gigafactory allemande. Cette usine n'a pas un démarrage serein.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

L'usine Tesla de Shanghai va être à l'arrêt pendant les deux premières semaines de juillet, mettant à 0 la production de Model Y. Puis, ce sera la production des Model 3 en Chine pour 20 jours à partir du 18 juillet. Mais, ce n'est pas la seule usine du constructeur américain qui va devoir se mettre en pause. En effet, on apprend que l'Allemagne est aussi touchée.

Selon TeslaMag, à partir du 11 juillet 2022, l'usine proche de Berlin sera stoppée. Selon des sources "proches" selon la formule consacrée, cela a trait avec une montée en cadence qui ne se passe pas comme prévu. Tesla prévoit de doubler le rythme de production à partir d'août. Tesla préfère donc tout mettre à l'arrêt pour corriger les "bugs" sur la ligne de production et ainsi pouvoir monter en volume quotidien.

L'absence de production coûte "un pognon de dingue"

Inaugurée par le patron lui-même le 22 mars 2022, l'usine allemande est très loin de la rentabilité et est même pour le moment un gouffre financier. Il y a urgence à faire monter le rythme de l'usine pour arrêter de brûler autant de cash. L'année 2022 a visiblement des ratés dans les plans mondiaux de production pour Tesla et il faut rassurer, comme à chaque fois, les investisseurs et le marché.

L'usine allemande a des soucis de qualité. Selon Bild, plusieurs véhicules ont dû être repris après production pour corriger les défauts de production. Cela coûte cher aussi de faire ainsi. Sauf que certains châssis sont carrément mis à la benne avant d'être assemblés. Le compte Twitter "Jaberwock" recense des photos de l'usine où on distingue des piles de Tesla bonnes pour le pilon. Certaines sont déjà peintes, certaines ont des portières installées, etc. A priori, on ne peint pas les "châssis tests".

"Les usines de Berlin et de Austin perdent des milliards de dollars actuellement, car il y a une tonne de dépenses et à très peu de production" selon Elon Musk fin mai.

Notre avis, par leblogauto.com

Ce n'est pas la première fois que Musk et Tesla font face à des soucis de qualité et de montée en cadence. A chaque fois, Tesla a traversé les turbulences puis a réussi à faire les montées en production et l'amélioration de la qualité des véhicules produits. Ce qui est assez étonnant c'est que les leçons du passé n'ont pas l'air d'avoir été apprises puisque plusieurs usines ont du mal à passer un cap d'assemblage.

Mais, gageons que Tesla et Musk sauront une fois de plus passer au travers de tout cela. Reste que les délais d'attente s'allongent. A date en France, une model 3 commandée maintenant est prévue en livraison pour le premier trimestre 2023. Moins demandé, le Model Y qui doit être produit dans l'usine allemande, commandé maintenant serait livré au dernier trimestre 2022.

 

Pour résumer

Tesla traverse une zone de turbulence pour plusieurs de ses usines. La dernière en date après la Chine, l'Allemagne qui va devoir être mis à l'arrêt pour régler des soucis de qualité.

La montée en cadence est à ce prix. Nul doute que Tesla saura faire face et atteindre, in fine, ses objectifs 2022.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.