Formule 3 allemande sur le Red Bull Ring : Markus, Nabil et Indy
par Joest Jonathan Ouaknine

Formule 3 allemande sur le Red Bull Ring : Markus, Nabil et Indy

Au tiercé du Red Bull, il fallait jouer Markus Pommer, Nabil Jeffri et Indy Dontje. Les 3 pilotes de Motopark ont monopolisés les 3 podiums de F3 allemande !

Zapping Le Blogauto Essai Opel Grandland GSE

Au tiercé du Red Bull, il fallait jouer Markus Pommer, Nabil Jeffri et Indy Dontje. Les 3 pilotes de Motopark ont monopolisés les 3 podiums de F3 allemande !

Quelques jours avant la F3, le Red Bull Ring accueillait 2 F1. Dans le cadre de la promotion du Grand Prix d'Autriche, Gerhard Berger a pris le volant d'une ancienne Ferrari et Sebastian Vettel, d'une Red Bull. Le champion du monde est même monté dans la Ferrari, pour un tour de piste.

Formel Masters

Régionale de l'étape, Corinna Kamper (HS Engineering) espère briller sur le Red Bull Ring. En attendant, elle fait la couverture d'un magazine autrichien.

Le Red Bull Ring marque aussi la mi-saison. Maximilian Günther (Mücke) a été le premier leader de la promotion 2014. Mikkel Jensen (Neuhauser) a pris l'ascendant (pour 2 points) sur le Lausitzring. Mais depuis peu, un troisième homme émerge : Marvin Dienst (Mücke), désormais à portée de tir des deux leaders. Bien malin celui qui, le vendredi matin, peut deviner le nom du "champion de mi-saison".

Jensen s'offre un peu d'air en obtenant les deux poles.

Au feu vert, Jensen décide de souder. Il fonce tête baissé, passe la chicane, soude de nouveau... Après quelques instants, il regarde dans ses rétros et à sa grande surprise, il n'y a personne ! En effet, Tim Zimmermann (Neuhauser), 2e sur la grille, a oublié de tourner au bout de la ligne droite. Il finit dans le bac à sable et ensablé, il ne peut repartir. Voilà Ralph Boschung (Motopark), 2e. Le Suisse francophone ne se presse pas (NDLA : insérez ici une blague sur les Suisses et la vitesse.) D'autant plus que derrière lui, il y a une bousculade collective. Joel Eriksson (Motopark) slalome et hérite du 3e rang.

C'est le 3e succès de Jensen. Il devance Boschung. Le petit-frère de Jimmy Eriksson monte pour la première fois sur un podium en automobile.

Le dimanche matin, Boschung est survolé au départ et Jensen a du mal à le contenir. Günther est encore plus excité. Il dépasse Zimmermann et Schiller dans les premiers virages, avant de revenir sur la tête de la course. Günther passe Boschung et Jensen a le champ libre.

Ainsi, Jensen gagne la course 2, devant Günther et Boschung.

Le poleman de la course 3, Kim Luis Schramm (Mücke), perd son sceptre dés le 1er virage ! En effet, Eriksson le double. Quelques virages plus loin, Boschung le passe également. Toujours dans le 1er tour, Philip Hamprecht (Mücke) a un accident et le safety-car sort.

Au restart, Eriksson garde la tête, devant Boschung. Quant à Schramm, c'est cette fois Jensen qui l'oublie !

Le lendemain de son premier podium, Eriksson triomphe. Boschung est 2e et Jensen, 3e.

Si le championnat semblait incertain vendredi, les choses se sont largement décantées depuis. Jensen creuse l'écart, avec 183 points. Günther est 2e, à 156 points. Quant à Dienst, invisible en Autriche, avec 116 points, il est désormais menacé par Boschung.

ATS F3

Comme annoncé la semaine dernière, Santino Ferrucci (EuroInternational) rejoint le paddock. Cela marque également le retour d'EuroInternational.

Pas de répit pour Markus Pommer (Motopark) ! 15 jours après son triomphe sur le Lausitzring et 1 semaine après son double-podium en Auto GP, à Monza, il décroche la pole du Red Bull Ring.

Le samedi, c'est un début de course incroyable : Sam MacLeod (Van Amersfoort) bondit au feu vert et pointe en tête. Voilà Pommer 2e, devant Weiron Tan (Van Amersfoort) et... Ferrucci ! Les Motopark sont en difficultés ; une situation très rare. Mais les commissaires réalisent que MacLeod a volé son départ et l'Ecossais d'être puni d'un drive-through. Pommer hérite des commandes et il peut dérouler. Nabil Jeffri (Motopark) et Indy Dontje (Motopark) accélèrent et passent Ferrucci, puis Tan.

Ainsi, la déroute annoncée de Motopark se change en énième triplé avec Pommer devant Jeffri et Dontje. Notez que Tan abandonne et Ferrucci de terminer 4e pour ses débuts en F3.

L'après-midi, Maximilian Hackl (Amkon) est en "pole". Le malheureux finira bon dernier. Il se fait d'abord déposer par Nikita Zlobin (ADM.) Mais le Russe écope d'un drive-through pour départ anticipé, tout comme MacLeod (décidément...) Dontje s'offre le poleman, imité par Jeffri, puis Pommer. Ce dernier est un temps menacé par Tan, mais Hackl se dédouble et le pilote Caterham Academy perd du temps à le repasser.

C'est le premier succès de Dontje en F3. Jeffri et Pommer complètent le podium : c'est l'inverse de la course 1 !

Pommer retrouve la pole pour la course 3. MacLeod et Tan se collent à lui. Le Malaisien se fait rattraper, puis doubler, par Jeffri et Dontje. L'ex-pilote d'essai de Lotus Racing s'accroche ensuite à MacLeod, qu'il passe. Pommer reste en tête, mais il a désormais deux furieux dans le dos ! MacLeod, pour parachever un week-end à oublier, est puni d'un drive-through. Dontje hérite du podium.

On retrouve donc le tiercé de la course 1 : Pommer, Jeffri et Dontje.

La question n'est déjà plus de savoir si Markus Pommer remportera la F3 ATS, mais quand. Avec 173 points, il a quasiment une épreuve d'avance sur Dontje, 2e à 119 points. Jeffri est 3e à 105 points. Quant à MacLeod, 1er des "non-Motopark", il chute au 4e rang, à 99 points.

Crédits photos : ATS Formel 3 (photos 1 et 9 à 14), Red Bull (photo 2) et ADAC Formel Masters (photos 3 à 8)

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

Au tiercé du Red Bull, il fallait jouer Markus Pommer, Nabil Jeffri et Indy Dontje. Les 3 pilotes de Motopark ont monopolisés les 3 podiums de F3 allemande !

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.