par Elisabeth Studer

Taïwan : industrie des puces menacée par la sécheresse

Vers une immense pénurie de semi-conducteurs ? …. Alors que le secteur automobile tout entier est d’ores et déjà confronté à un manque criant de puces électroniques, le phénomène pourrait prendre une ampleur sans précédent. Une très sévère et critique sécheresse qui sévit à Taiwan met en effet en péril tout le secteur de fabrication très consommateur en eau.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

La production de puces menacée désormais par le manque d’eau

Les fabricants du secteur technologique de Taiwan (producteurs de semi-conducteurs en tout premier lieu) redoutent désormais que leur production ne soit menacée par la pire sécheresse de l'île depuis des décennies. Un phénomène qui risque de provoquer davantage de troubles pour les chaînes d'approvisionnement mondiales déjà mises à rude épreuve par des pénuries de puces électroniques et d'autres composants clés.

Taiwan rationne l’eau

Fin février, le gouvernement taïwanais a resserré encore l'utilisation de l'eau dans plusieurs villes qui abritent un groupe de fabricants importants. Les usines de Taoyuan, Taichung, Hsinchu et Miaoli ont dû ainsi réduire leur consommation jusqu'à 11%, en plus d'une réduction de 7% demandée en janvier dernier.

Les fabricants des villes de Chiayi et Tainan - où Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC) , le plus grand fabricant de puces sous contrat au monde, construit des processeurs pour iPhone – ont été invités à réduire leur consommation d'eau de 7%.

Une production de semi-conducteurs nécessitant des quantités massives d'eau

Taiwan est l'une des sources les plus importantes au monde de puces high-tech qui alimentent tout, des voitures et des téléphones aux serveurs et aux consoles de jeux. Mais la production de semi-conducteurs nécessite des quantités massives d'eau. Or, les réservoirs de Taiwan sont extrêmement bas et les autorités ont déjà réduit l'approvisionnement de l'agriculture pour soutenir l'utilisation industrielle et résidentielle.

TSMC a besoin de 156 000 tonnes d'eau par jour, soit environ un tiers de toute l'eau utilisée dans les principaux parcs scientifiques de Taiwan. La société a lancé des plans d'urgence depuis fin février pour mobiliser des camions pour approvisionner en eau les sites de production à travers l'île.

La qualité de l'eau "est extrêmement critique pour les lignes de production de puces et les processus de fabrication » explique les spécialistes du secteur. Ajoutant que cela pourrait affecter les performances du produit, et que cela « doit être manipulé avec beaucoup de soin".

Des camions-citernes pour maintenir la production

"Jusqu'à présent, la situation est gérable, mais s'il ne pleut pas correctement et continue comme ça jusqu'à la fin du mois de mai, ce serait un vrai gros problème » estime une source proche du dossier.

TSMC a des contrats à long terme avec des entreprises de camions-citernes, qui fournissent de l'eau souterraine et de l'eau de puits que le fabricant de puces utilise pour compléter l'eau des réservoirs en période de pénurie.

Le fabricant de puces n ° 2 de Taiwan, United Microelectronics, a lui aussi fait appel à des camions pour fournir de l'eau pour soutenir sa production.

Winbond, dont la production se situe principalement dans la ville centrale de Taichung, a également prévu des tests de camions-citernes supplémentaires. Le fabricant de puces a d’ores et déjà établi un plan de continuité de ses activités pour fonctionner normalement si la situation se détériore et que le taux d'économie d'eau doit atteindre 25%.

AU Optronics, un fournisseur d'écrans Apple et Tesla, a préparé une série de mesures pour économiser l'eau si la situation s'aggrave, y compris la réduction de l'utilisation dans la fabrication, les restaurants et les toilettes des employés, afin de maintenir ses opérations en marche.

Unimicron, le plus grand fabricant au monde de panneaux de film pour les puces informatiques automobiles haut de gamme utilisées dans les stations de base 5G - a déclaré que la pénurie d'eau constituait un problème, en particulier autour de Hsinchu, au cœur de l’industrie des puces .

Taïwan avait préalablement promis de doper sa fabrication de puces automobiles

Les problèmes d'eau surviennent alors que le secteur des puces se bat contre des pénuries mondiales. Pour y faire face, Taïwan a promis d'aider des pays tels que les États-Unis, l'Allemagne et le Japon en accélérant la fabrication de puces automobiles. Objectif : atténuer une crise mondiale qui a déjà frappé la production de nombreux constructeurs.

Vers une réduction de la capacité de production due à la pénurie d’eau ?

"Toutes les industries se demandent si la situation sera bientôt soulagée. (...) Personne ne veut voir le pire des cas où quiconque serait obligé de réduire sa capacité de production en raison de problèmes d'eau", a déclaré un dirigeant de Winbond, un éminent fabricant de puces.

Les grands utilisateurs industriels seront contrôlés chaque semaine pour s'assurer que les objectifs sont atteints, a déclaré un haut responsable du gouvernement à Nikkei Asia.

60 jours d’eau en stock …

Taiwanstats, un site de données ouvertes, a cité des données de l'Agence des ressources en eau de l'île montrant que ces réservoirs ne pourront fournir de l'eau que pendant 30 à 60 jours à moins qu'il y ait suffisamment de précipitations à temps pour les reconstituer.

Taiwan enregistre généralement en moyenne au moins trois typhons par an, apportant des pluies indispensables, mais aucun n'a frappé l'île en 2020. Le niveau d'eau moyen des réservoirs du pays est inférieur de 1000 millimètres à celui d'il y a un an, selon l'Agence des ressources en eau.

Pour maintenir le secteur de la fabrication technologique en marche, l'administration Tsai Ing-wen utilise depuis le 1er février une nouvelle canalisation d'eau afin de soutenir Hsinchu. Le gouvernement a également approuvé fin 2020 un plan d'urgence pour construire une usine de dessalement en moins de 70 jours afin de fournir plus d'eau. L'usine a été mise en service fin février.

"Le changement climatique est dynamique et nous devons toujours anticiper le pire des cas. Le gouvernement s'y prépare et essaie d'augmenter l'offre depuis l'année dernière, mais nous avons également besoin non seulement des fournisseurs, mais de tout le monde dans le pays pour aider à conserver l'eau, car les ressources sont limitées et précieuses », a déclaré Water Resources Agency.

Notre avis, par leblogauto.com

Industrialisation à outrance qui provoque un changement climatique … lequel pénalise à son tour l’industrie …. Effet boomerang de Dame Nature ... Ou quand l'Homme joue un peu trop à l'apprenti sorcier ...

Sources : Nikkei

A lire également :

. Pénurie de puces : l’Allemagne exhorte Taïwan à produire plus

. La production en Chine ralentie faute de puces, alarme VW 

Pour résumer

Vers une immense pénurie de semi-conducteurs ? …. Alors que le secteur automobile tout entier est d’ores et déjà confronté à un manque criant de puces électroniques, le phénomène pourrait prendre une ampleur sans précédent. Une très sévère et critique sécheresse qui sévit à Taiwan met en effet en péril tout le secteur de fabrication très consommateur en eau.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.