Accueil Constructeurs La production en Chine ralentie faute de puces, alarme VW

La production en Chine ralentie faute de puces, alarme VW

0
13
PARTAGER

Une pénurie de puces utilisées dans la fabrication automobile pourrait durablement perturber la production en Chine en 2021,  selon plusieurs responsables industriels. Des difficultés qui pourraient générer des effets en cascade, les fabricants de puces ayant d’ores et déjà fait part de leur intention d’augmenter leurs tarifs. Une aubaine pour eux alors qu’ils prévoient en parallèle d’étendre leur production.

Les automobiles de plus en plus dépendantes des puces

Les automobiles sont devenues de plus en plus dépendantes des puces – dont beaucoup sont fabriquées en Europe – pour tout, de la gestion informatique des moteurs pour une meilleure économie de carburant, aux fonctions d’assistance au conducteur telles que le freinage d’urgence.

Une production chinoise revenue en force

La production automobile a ralenti au début de 2020 en raison des mesures de confinement prises pour tenter d’enrayer la pandémie de COVID-19, mais est revenue en force en Chine, les consommateurs cherchant à voyager dans des véhicules privés plutôt que de prendre les transports en commun.

Volkswagen, Bosch et Continental alertent sur un risque de pénurie

Les équipementiers automobiles allemands Continental et Bosch ainsi que Volkswagen ont mis en garde contre la pénurie de composants semi-conducteurs.

Bien que les fabricants de semi-conducteurs aient déjà répondu à ce surcroît de demande avec des augmentations de capacité, « les volumes supplémentaires requis ne seront disponibles que dans six à neuf mois« , a déclaré Continental vendredi.

Ajoutant  que par conséquent, « les goulots d’étranglement potentiels de livraison pourraient durer jusqu’en 2021.»

Infineon va ajuster ses capacités de production mondiales

La société allemande Infineon Technologies  a déclaré pour sa part qu’elle augmentait ses investissements pour mettre en place une nouvelle usine de puces en Autriche.

« Nous avons déjà pris en compte une certaine croissance de la production automobile en 2021. En conséquence, nous ajusterons nos capacités de fabrication mondiales », a déclaré la société dans un communiqué.

NXP Semiconductors annonce une hausse des prix

Le fournisseur néerlandais de puces automobiles NXP Semiconductors a déclaré à ses clients qu’il devait augmenter les prix de tous ses produits car il faisait face à une «augmentation significative» des coûts des matériaux et à une «grave pénurie» de puces.

«Pour faire face à l’augmentation imprévue des coûts de nos fournisseurs, nous devons à contrecœur augmenter les prix de tous les produits», indique ainsi un courrier du 26 novembre adressé à ses clients.

La production automobile en Chine pourrait être interrompue selon VW

Volkswagen, le plus grand constructeur automobile étranger en Chine, a déclaré vendredi que la production automobile globale chinoise pourrait être interrompue, des incertitudes causées par la pandémie du COVID-19 ayant perturbé l’approvisionnement mondial en puces pour certains composants électroniques.

Plus encore, VW indique dans un communiqué que la situation est telle qu’elle pourrait conduire à une interruption de la production automobile chinoise  dans sa globalité, les tensions dans l’approvisionnement  devenant chaque jour plus critiques du fait de la hausse de la demande engendrée par la reprise à plein régime du marché chinois.

Bosch déjà confronté à des problèmes d’approvisionnements

Le fournisseur automobile allemand Bosch a déclaré qu’il voyait également des goulots d’étranglement dans la chaîne d’approvisionnement pour certains composants.
«Aucun fournisseur ne peut échapper à cette évolution du marché. Nous sommes en contact étroit avec nos fournisseurs et clients pour maintenir autant que possible les chaînes d’approvisionnement malgré la situation tendue du marché », a déclaré Bosch.

Constructeurs chinois et internationaux devraient être impactés

Un haut responsable de l’industrie a quant à lui déclaré à Reuters qu’il s’attendait à ce que la pénurie de puces continue d’avoir un impact sur la production automobile chinoise pendant de nombreux mois encore, affirmant même que plusieurs constructeurs automobiles internationaux et locaux seront confrontés à des interruptions de production à court terme mais à des niveaux différents.

La Chine devrait vendre plus de 22 millions de véhicules au cours des 11 premiers mois de 2020, en baisse de seulement 3% par rapport à la même période 2019.

Volkswagen se coordonne avec ses fournisseurs chinois

Volkswagen a également déclaré qu’il  surveillait de près la situation et avait déjà commencé à se coordonner avec les fournisseurs pour prendre les contre-mesures appropriées.
Le constructeur a des coentreprises locales avec SAIC Motor, China FAW et JAC.

Notre avis, par leblogauto.com

L’impact pourrait être colossal, d’autant plus  que certains constructeurs internationaux misent sur la Chine pour redoper leurs ventes. Nul doute que dans l’Empire du Milieu, la priorité sera donnée aux clients chinois, au détriment des concurrents européens et américains.

Encore un nouvel impact de la centralisation de la production mondiale sur le territoire chinois …

 

 

 

 

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "La production en Chine ralentie faute de puces, alarme VW"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Amazon
Invité
que faut il en penser? dans une 4L, il n’y avait pas de puces, sauf celles du chien assis à côté du maitre… aujourd’hui il y en a partout, airbag, clef de contact, système de freinage, gestion du moteur. bref loin de moi de vouloir du mal aux constructeurs automobiles, mais depuis 35 ans que je conduis l’objet voiture a beaucoup évolué, mais rend toujours le même service premier, se déplacer (en 2 dimensions, j’attends la 3eme voir la 4eme:))) et question plaisir de conduite, on faisait aussi bien (mieux???) avant, sans les abs, hud, ACC, stop&start…. certes le confort… Lire la suite >>
Olcls
Invité
Je suis moi-même un grand défenseur de la simplicité d’une 4L ou d’une 2CV, et je partage également le constat qu’elles offraient le même service. Cela dit, une bonne partie de l’électronique a pour but d’améliorer la sécurité ou la dépollution. J’ai trouvé quelques chiffres concernant le parc automobile de VP : – 2.5 millions de voitures en France en 1953 – 38.2 millions en 2020 Soit plus de 15 fois plus. On peut imaginer que si le parc actuel était composé principalement de 4L ou 2CV, Airparif et la sécurité routière n’afficheraient pas les memes chiffres… Ceci étant dit,… Lire la suite >>
Samuel
Invité

Je partage votre point de vue .
On pourrait avoir comme cahier des charges : le poids du 4L , Un moteur efficient (un de 2020 ) et le passage au crash test.

On pourrait complement dessinner une voiture legere passant les crash tests avec le minimum d´equipement (chauffage-clim, radio , airbag ).

Tous le problerme concernera l optimisation pour passer les crahs tests….assz amusant etant donné la puissance de calcul d ´aujourd´hui.

On pourrait aussi utilisaer la CFD pour optimiser l´aero (jantes pleines etc… )

SGL
Invité

Ben voilà… Les avantages du fournisseur unique… Même pas dans UE.
Comme pour tout, c’est une catastrophe, parfois pour gagner quelques centimes par unités… Sauf bien sûr pour le décideur/dirigeant qui a eu, jadis, la « bonne idée » de transférer l’usine et le savoir-faire en Asie… Lui, il a gagné des millions.
Le consommateur, à sur le coup, l’impression d’être gagnant, loin de penser que sa situation est le résultat de 40 années de politique industrielle et commerciale faite en dépit du bon sens de l’intérêt général de tous les pays d’Europe et surtout de tous les individus européens.

seb
Invité

« Les automobiles sont devenues de plus en plus dépendantes des puces – dont beaucoup sont fabriquées en Europe – pour tout »
« La société allemande Infineon Technologies a déclaré pour sa part qu’elle augmentait ses investissements pour mettre en place une nouvelle usine de puces en Autriche. »

@SGL, je me suis permis de copier/coller certains passage de l’article que tu ne sembles pas avoir pris le temps de lire à ta première lecture de l’article.

SGL
Invité

Merci @seb, autant pour moi.
Mais malheureusement cela ne change pas la logique de base de ces dernières années même si pour le moment la tendance est d’inverser la vapeur.

wizz
Membre

« Le consommateur, a sur le coup, l’impression d’être gagnant… »

Non.
Sur le coup, le consommateur est gagnant!

Ce n’est qu’une fois devenu chomeur, sans allocs (parce que les caisses sont vides) qu’il se rendra compte que ce fut perdant

Mais tant qu’il peut acheter, alors il est gagnant en achetant pas cher.

SGL
Invité

Je voulais en arriver à ça.
Sauf qu’il reprochera que sa situation de chômage est directement liée au gouvernement ou au pire aux migrants dans son pays, sans réfléchir à l’aspect historique du problème.

C Ghosn
Invité

 » plus que certains constructeurs internationaux misent sur la Chine pour redoper leurs ventes »

DS peut souffler, ils ne sont pas concerné….

seb
Invité

AMD et NVidia viennent de sortir des nouvelles générations de processeurs et cartes graphiques et ils ont aussi du mal à fournir la demande. Les PS5 semblent aussi en rupture, peut-être la nouvelle XBox aussi. A chaque fois ce sont leur fournisseur de puces qui n’arrivent pas à fournir.
Je ne sais pas si ça arrive à Samsung et TSMC de graver des puces pour l’automobile habituellement mais là ils n’arrivent pas à suivre pour leurs clients habituels donc ce n’est pas eux qui vont venir au secours des autres fabricants de puces.

Emmanuel
Invité

ça doit être Apple qui monopolise les capacité de productions pour les iphone et ses nouveaux ordinateurs à processeurs ARM.

wpDiscuz