par David Christian Koskas

Podcast 225: l'essentiel de la semaine automobile

Au programme cette semaine : Renault ouvre son capital à ses salariés, la demande de pétrole baisse, Stellantis se fournit en puces chez l’Allemand Infineon, Thierry Bolloré quitte Jaguar Land Rover. Enfin l’essai et les nouveautés de la semaine.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Le groupe Renault ouvre 10% de son capital à ses salariés, dans les 29 pays où il est présent. L’objectif: un meilleur engagement de ses collaborateurs, avec à la clé un intéressement supérieur. Pour deux actions à 22,02€ après décote de 30% offerte, les 6 suivantes sont gratuites pour le salarié acquéreur. Le versement individuel à ce plan d’action ne pourra dépasser 25% de la rémunération brute annuelle. Les salariés concernés auront obligation de conserver ces actions 5 ans au moins, via un fonds commun de placement d’entreprise.  

 

Les stocks de pétrole sont excédentaires de 0,3 million de barils par jour depuis le début de l’année. Cela représente 8,1 milliards de barils entre janvier et septembre. Les cycles de raffinage, la transformation en carburant, n’ont pas suivi dans les mêmes proportions, ce qui traduit un recul de la demande. L'OPEP renforce la baisse de production déjà entamée en octobre. Pour 2023, l’organisation voit une croissance toujours en berne, avec une demande de 2,2 millions de barils jour. du fait notamment des incertitudes économiques mondiales. Pourtant, les cours stabilisés autour des 90$/ barril restent hauts. 

 

Thierry Bolloré, l’ancien patron de Renault, à la tête de Jaguar Land Rover depuis 2020 va quitter son poste.  Il a présenté sa démission pour raisons personnelles à la maison mère Tata Motors, et laissera sa place le 31 décembre. Il avait pour mission, en pleine crise COVID, de remettre JLR sur le chemin de la rentabilité et de préparer l’avenir. Il a mis en place le plan « Reimagine », comprenant la conversion vers l’électrique et la montée en gamme de Jaguar. Adrien Mardell l’actuel responsable des finances, prend l’interim. 

 

La crise des semi-conducteurs continue de sévir, et continuera en 2023 selon Carlos Tavares. Le patron de Stellantis a donc signé un accord avec l’Allemand Infineon, pour une production dédiée aux fournisseurs du groupe. Le contrat pluriannuel se monte à 1,03 milliard de dollars. Ses puces prendront places dans les futurs modèles électriques du franco-italien. Il s’agit pour le géant européen de sécuriser ses approvisionnements, et de limiter la réduction de ses activités en cas de difficultés. 

 

Ne ratez pas l’essai de la semaine, l’une des nouveautés françaises les plus attendues de l’année, la 408. Nous l’avons étrennée sur les routes exigeantes de l’arrière-pays catalan. 

 

Enfin les nouveautés de la semaine. La toute nouvelle génération de Toyota Prius se dévoile, et elle va vous surprendre. Lamborghini montre l’Huracan Sterrato Porsche dévoile la 911 Dakar. Enfin L’Audi e-Tron devient Q8 e-Tron et s’offre un léger restylage.

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Les groupes industriels s'adaptent au nouveau monde, et l'automobile ne fait pas exception. Signe des temps ou crise passagère, la demande en pétrole recule avec une croissance de production en baisse. La 911 et l'Huracan passent en mode désert, comme pour rappeler le futur monde d'avant...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.