par Elisabeth Studer

Jaguar Land Rover (JLR) : départ de Bolloré

Le directeur général de Jaguar Land Rover, Thierry Bolloré , a présenté sa démission du groupe automobile pour des raisons personnelles a indiqué la société mère Tata Motors. Il quittera l'entreprise le 31 décembre 2022.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Adrian Mardell prend la relève

L’actuel responsable des finances de JLR, Adrian Mardell, prendra la relève en tant que DG par intérim à compter du 16/11. Il fait partie de Jaguar Land Rover depuis 32 ans et il est membre du conseil d'administration depuis trois ans.

Transformation en une entreprise de luxe moderne

"Je suis immensément fier de ce que nous avons accompli ensemble chez Jaguar Land Rover au cours des deux dernières années. La transformation et l'accélération de l'entreprise vers un avenir durable et rentable en tant qu'entreprise de luxe moderne progressent à un rythme effréné. Je tiens à remercier l'ensemble équipe pour son dévouement et sa passion et je souhaite à toute l'organisation le meilleur pour l'avenir », a déclaré Bolloré.

Bolloré embauché en 2020 pour redresser JLR

En 2020, JLR a embauché l'ancien patron de Renault, Bolloré, en tant que DG, sa mission première étant de ramener au vert les comptes du plus grand constructeur automobile britannique, alors que ce dernier avait été durement touché par la pandémie de COVID-19. Près d'un an plus tôt, Bolloré avait été évincé de son poste de DG de Renault au milieu des retombées du scandale de l’affaire Carlos Ghosn.

Plan stratégique Reimagine axé sur les VE

Bolloré a réorganisé le modèle commercial de JLR dans le cadre plan stratégique axé sur l'électricité appelé "Reimagine". Le dirigeant ne sera donc pas celui qui mènera à son terme cet ambitieux programme de conversion à l’électrique et de montée en gamme de Jaguar.

Sources : Automotive News, Reuters, Economic Times of India

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Le directeur général de Jaguar Land Rover, Thierry Bolloré , a présenté sa démission du groupe automobile pour des raisons personnelles a indiqué la société mère Tata Motors.
Le dirigeant ne sera donc pas celui qui mènera à son terme cet ambitieux programme de conversion à l’électrique et de montée en gamme de Jaguar. Celui-ci serait-il compromis ? Le cas échéant, cela serait-il la vraie raison du départ de Bolloré ? Le départ pour "raisons personnelles" n'étant là que pour rassurer les investisseurs ?

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.