par David Christian Koskas

PODCAST 203: L’ESSENTIEL DE LA SEMAINE AUTOMOBILE PAR LEBLOGAUTO

Au programme cette semaine : Le marché européen en baisse, Stellantis quitte l’ACEA, une prévision consommation de pétrole en hausse. Dacia révolutionne son identité visuelle. Enfin l’essai et les nouveautés de la semaine.

Le marché européen baisse de 11% en mai, soit environ 100 000 voitures: une chute moins marquée que les mois précédents. La France recule dans les mêmes proportions. Volkswagen baisse de 20%: Toutes ses marques sont dans le rouge, à l’exception notable de Porsche qui se maintient. Stellantis baisse de 14% à 194 000 Véhicules: Toutes les marques reculent à l’exception de DS qui progresse de 21%. Renault limite la casse à 10% grace à Dacia et Alpine très en forme. Enfin la progression reste constante pour Hyundai group, avec des volumes en hausse de 10% à près de 97 000 voitures. 

 

Stellantis, par la voix de Carlos Tavarès, quitte la puissante association des constructeurs automobiles européens. Le numéro 2 du secteur, né de la fusion de PSA et FCA, s’oppose à l’ACEA sur la question de la vente des voitures thermiques. L’Europe a voté son interdiction dès 2035, malgré le lobbying de l’association vent debout contre cette décision. Le géant franco-italien a déjà son plan de route, avec la fin des thermiques dès 2030. Stellantis prévoit donc de lancer un forum annuel autour de la mobilité, pour aborder les questions liées à ce futur qui s’annonce. 

 

La question du pétrole reste centrale, avec un baril toujours au-dessus des 120 dollars, et des prix élevés à la pompe. L’agence Internationale de l’Energie voit une demande mondiale en hausse, qui dépassera l’an prochain les volumes de 2019. L’AIE l’imagine avec le retour de la Chine sur le marché, après des mois de confinement partiel. La consommation atteindra ainsi 101,6 millions de barils par jour en 2023 selon l’agence. Cela compensera avec la reprise de l’aérien, les ralentissements d’autres pays occidentaux moins demandeurs. Les pays en dehors du cartel OPEP+ devrait bénéficier de la croissance de la demande à venir. 

 

Dacia, c’est la marque en forme du moment. Le constructeur se permet même un fait rare en automobile, changer son identité visuelle sur toute sa gamme en même temps. En effet, cela coute très cher. Le nouveau blason Peugeot n’apparaît que sur la 308, le logo inédit Renault n’a été lancé que sur la Mégane E-Tech pour le moment. Spring, Sandero, Jogger, et Duster arboreront la nouvelle identité visuelle après le Mondial. Les voitures commandées aujourd’hui auront droit au Dacia Link, le nom de ce nouvel emblème. A l’arrière, la marque apparaitra en toutes lettres et aussi sur les volants. Regardez les photos sur votre site préféré, c’est toute la gamme qui prend un coup de jeune !

 

Ne ratez pas l’essai de la semaine, la Mercedes EQB. Le constructeur de Stuttgart innove, avec le seul 7 places 100% électrique du marché. Rendez-vous dès mardi sur leblogauto.com

 

Enfin les nouveautés de la semaine. Alpine rend hommage à l’A110 de Nicolas et Laverne de 1975, qui participa au tour de Corse. Cette série limitée s’échangera contre 80 000 euros. BMW va très bientôt présenter une icône légendaire avant même sa sortie, la M3 Touring dont on voit les premières images. Enfin Hopium montre l’intérieur de sa future supercar hydrogène Machina, que l’on découvrira au Mondial à Paris. 

Pour résumer

Le pétrole reste au cœur de l’actualité. Stellantis ne croit plus au lobbying pour repousser la fin des thermiques. Les ventes continuent de baisser en Europe, alors que Dacia reste dans une forme insolente. Quant aux nouveautés, elles continuent de vendre du rêve, quoi qu’il arrive.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.