par Joest Jonathan Ouaknine

Lotus vs Lotus... En Chine!

Ou plutôt "路特斯 vs 莲花". En Chine, à partir du 15 juin, il y aura deux réseaux Lotus! Cette fois-ci, le Team Lotus n'y est pour rien, à moins que...

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Ou plutôt "路特斯 vs 莲花". En Chine, à partir du 15 juin, il y aura deux réseaux Lotus! Cette fois-ci, le Team Lotus n'y est pour rien, à moins que...

En théorie, Lotus Cars et Youngman ont passé un accord. Le constructeur Chinois vend ses voitures sous la marque Lotus (le nom chinois de la fleur étant "莲花") à condition de payer des royalties sur chaque voitures et de gérer l'importation en Chine des voitures de sport Anglaises.

Par le passé, on a vu quelques "vraies" Lotus sur les stands de Lotus-Youngman (ici, au salon de Shanghai 2009.) Pour autant, le projet d'importation a fait du surplace.

Du coup, Lotus Cars a préféré créer sa propre structure, 路特斯 (soit "lu te si"; ce qui s'approchait le plus, phonétiquement.) A partir du 15 juin, les Elise, Evora et Evora S seront vendues en Chine via un nouveau réseau.

Cela signifie que Lotus n'est pas propriétaire de "莲花" et/ou qu'ils cherchent à prendre leurs distances vis-à-vis de Youngman.

Les derniers discours de Yuan Peng (le fondateur) peuvent se résumer à: "C'est nous qui sommes venus voir Proton et Lotus. On paye pour utiliser le nom "Lotus", donc on peut faire ce que l'on veut avec!"

Auparavant, Robert Hentschel faisait le lien entre les deux marques. Youngman l'emmenait dans chacune de ses présentations. Depuis un mois et demi, Hentschel brille par son absence.

Lotus-Youngman s'est trouvé un nouvel homme-sandwich: un blondinet qui ressemble soi-disant au Prince William. Il fait désormais parti de l'équipe Lotus F1:

Lotus-Youngman utilise des moteurs et des plateformes fournies par Proton. Il n'irait pas très loin tout seul.

Sauf si Proton revendait ses parts de Lotus Cars. Dany Bahar reconnait à demi-mot qu'il a besoin d'argent, que le constructeur Malaisien ne veut plus mettre la main au portefeuille et qu'il va donc se débrouiller sans lui.

A ce moment-là, Lotus-Youngman pourrait continuer de collaborer avec Proton, tout en coupant le cordon avec Lotus Cars. Il lorgne notamment sur la Proton Lekir (ex-Lotus Europa), qui porterait le nom de Lotus[-Youngman] L8.

Lors du Grand Prix de Chine, le stand du Team Lotus était sous-titré "莲花". Mais c'est peut-être un hasard, à l'instar des deux Caterham qui apparaissent sur le site de Lotus-Youngman...

Source:

Auto.163

A lire également:

Lotus à la conquête de l'ouest (de la Chine)

Salon de Shanghai 2011 Live: Lotus

La production de la Lotus L5 démarre

Pour résumer

Ou plutôt "路特斯 vs 莲花". En Chine, à partir du 15 juin, il y aura deux réseaux Lotus! Cette fois-ci, le Team Lotus n'y est pour rien, à moins que...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.