par Stéphane Schlesinger

Grande Punto: détails et prix

En distillant peu à peu les caractéristiques de sa Grande Punto, Fiat s'offre une certaine couverture médiatique tout en créant l'attente. Aurait-on réappris à communiquer chez le géant italien? Toujours est-il qu'aujourd'hui, il a révélé les détails de son nouveau cheval de bataille, qui devra être suffisemment fort pour tirer la compagnie endettée de l'ornière. Si l'extérieur a suscité un certain enthousiasme à en juger par vos commentaires, l'intérieur dévoilé ce matin devrait le conforter. Des formes rassurantes, quoique sans audace, une impression de sérieux, presque germanique, et un espace certain caractérisent cet habitacle, dont il conviendra cependant d'examiner la qualité, perfectible sur les petites Fiat jusqu'à présent.
Si la coiffe de la planche de bord n'est pas sans rappeler celle de la Punto I, les contre-portes très travaillés évoquent la catégorie supérieure.  Toutefois, on notera un certain manque d'espaces de rangement, d'ailleurs l'immense vide-poche qui se trouvait sur le dessus du tableau des précédentes Punto a disparu. Dommage.
En contrepartie, le coffre (275 L) offre un double fond  ainsi qu'un cargo-box, à l'instar de celui de la Citroën C3, mais ne profite pas la banquette coulissante de la Yaris ou de la... Stilo.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

En distillant peu à peu les caractéristiques de sa Grande Punto, Fiat s'offre une certaine couverture médiatique tout en créant l'attente. Aurait-on réappris à communiquer chez le géant italien? Toujours est-il qu'aujourd'hui, il a révélé les détails de son nouveau cheval de bataille, qui devra être suffisemment fort pour tirer la compagnie endettée de l'ornière. Si l'extérieur a suscité un certain enthousiasme à en juger par vos commentaires, l'intérieur dévoilé ce matin devrait le conforter. Des formes rassurantes, quoique sans audace, une impression de sérieux, presque germanique, et un espace certain caractérisent cet habitacle, dont il conviendra cependant d'examiner la qualité, perfectible sur les petites Fiat jusqu'à présent.
Si la coiffe de la planche de bord n'est pas sans rappeler celle de la Punto I, les contre-portes très travaillés évoquent la catégorie supérieure.  Toutefois, on notera un certain manque d'espaces de rangement, d'ailleurs l'immense vide-poche qui se trouvait sur le dessus du tableau des précédentes Punto a disparu. Dommage.
En contrepartie, le coffre (275 L) offre un double fond  ainsi qu'un cargo-box, à l'instar de celui de la Citroën C3, mais ne profite pas la banquette coulissante de la Yaris ou de la... Stilo.

Côté équipement, tout ce dont on peut rêver à ce niveau de gamme sera disponible, en série ou en option, du combiné GPS-téléphone dernier cri, à la clim bizone automatique en passant par la sellerie cuir, les capteurs de pluie, de pression des pneus, de luminosité, les vitres arrière électriques ou l'immense toit ouvrant Skydome. Par ailleurs, Fiat insiste sur les possibilités de personnalisation dont bénéficiera l'acheteur. Avec 7 airbags, la sécurité passive n'a pas été oubliée, ainsi qu'en témoigne l'excellente note obtenue à l'EuroNcap.

Fiat prévoit 350000 unités par an, ce qui parait un tantinet modeste quand on sait que les Punto I et II ont régulièrement passé les 500000 exemplaires annuels et que le développement de cette Grande nouvelle a coûté 800 millions d'euros, soit 153 de moins que celui de la Clio III. Pourquoi un objectif si mesuré? D'une part, car il va falloir remonter la pente en  reconquérant de nouveaux acheteurs et d'autre part car Sergio Marchionne a déclaré que le prix minimal ne serait pas discount! Fiat renoncerait aux gros volumes pour tabler sur de grosses marges? Tout fout le camp...

Voic les prix italiens :
1.2 65 cv Active 3p 11.110
1.2 65 cv Active 5p 11.750
1.2 65 cv Dynamic 3p 12.550
1.2 65 cv Dynamic 5p 13.200
1.4 77 cv Active 3p 11.550
1.4 77 cv Active 5p 12.200
1.4 77 cv Dynamic 3p 13.000
1.4 77 cv Dynamic 5p 13.650
1.3 Multijet 16v 75 cv Active 3p 12.850
1.3 Multijet 16v 75 cv Active 5p 13.600
1.3 Multijet 16v 75 cv Dynamic 3p 14.400
1.3 Multijet 16v 75 cv Dynamic 5p 15.050
1.3 Multijet 16v 90 cv 6M Dynamic 3p 15.550
1.3 Multijet 16v 90 cv 6M Dynamic 5p 16.200
1.3 Multijet 16v 90 cv 6M Emotion 3p 16.650
1.3 Multijet 16v 90 cv 6M Emotion 5p 17.300
1.9 Multijet 120 cv 6M Emotion 3p 17.800
1.9 Multijet 120 cv 6M Emotion 5p 18.450
1.9 Multijet 130 cv 6M Sport 3p 17.500

Pour résumer

En distillant peu à peu les caractéristiques de sa Grande Punto, Fiat s'offre une certaine couverture médiatique tout en créant l'attente. Aurait-on réappris à communiquer chez le géant italien? Toujours est-il qu'aujourd'hui, il a révélé les détails de son nouveau cheval de bataille, qui devra être suffisemment fort pour tirer la compagnie endettée de l'ornière. Si l'extérieur a suscité un certain enthousiasme à en juger par vos commentaires, l'intérieur dévoilé ce matin devrait le conforter. Des formes rassurantes, quoique sans audace, une impression de sérieux, presque germanique, et un espace certain caractérisent cet habitacle, dont il conviendra cependant d'examiner la qualité, perfectible sur les petites Fiat jusqu'à présent.
Si la coiffe de la planche de bord n'est pas sans rappeler celle de la Punto I, les contre-portes très travaillés évoquent la catégorie supérieure.  Toutefois, on notera un certain manque d'espaces de rangement, d'ailleurs l'immense vide-poche qui se trouvait sur le dessus du tableau des précédentes Punto a disparu. Dommage.
En contrepartie, le coffre (275 L) offre un double fond  ainsi qu'un cargo-box, à l'instar de celui de la Citroën C3, mais ne profite pas la banquette coulissante de la Yaris ou de la... Stilo.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.