par Thibaut Emme

Ducati : Mercedes aussi sur les rangs ?

Les premières rumeurs de rachat du constructeur de motos datent de 2008 mais elles se sont intensifiées ces dernières semaines pour atteindre le stade de "quasi-certitude" au salon de Genève où l'on annonçait VAG - via Audi - en pole position pour racheter le constructeur de Bologne. Mais, c'était sans compter sur Mercedes qui serait bien décidé à ne pas laisser filer un partenaire à la concurrence.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Les premières rumeurs de rachat du constructeur de motos datent de 2008 mais elles se sont intensifiées ces dernières semaines pour atteindre le stade de "quasi-certitude" au salon de Genève où l'on annonçait VAG - via Audi - en pole position pour racheter le constructeur de Bologne. Mais, c'était sans compter sur Mercedes qui serait bien décidé à ne pas laisser filer un partenaire à la concurrence.

L'information émane du quotidien lombard Il Corriere della Sera qui indique que Daimler ne verrait pas d'un bon œil Audi acquérir une partie de Ducati. En effet Mercedes - via AMG - et Ducati sont partenaires commerciaux depuis la fin 2010 ce qui pourrait donc décider Daimler à renchérir sur l'offre (supposée) d'Audi au fond d'investissement propriétaire des motos italiennes. Une source proche du dossier parlait récemment d'une offre entre 870 et 875 millions d'euros faite par Audi.

On pourrait par conséquent assister sous peu à une bataille pour le contrôle de la marque de moto qui pourrait faire grimper le prix d'achat au dessus du milliard d'euros. Il est amusant de constater que contrairement à leur rival bavarois BMW, aucun des deux groupes allemands ne possède actuellement de marque de deux-roues bien que Gottlieb Daimler soit considéré comme l'inventeur de la moto et que l'on annonce une moto Audi depuis des années.

Lire également : Mercedes débute sa production en Hongrie

Mercedes : Quelles crises ?

Photo : AMG-Ducati

Pour résumer

Les premières rumeurs de rachat du constructeur de motos datent de 2008 mais elles se sont intensifiées ces dernières semaines pour atteindre le stade de "quasi-certitude" au salon de Genève où l'on annonçait VAG - via Audi - en pole position pour racheter le constructeur de Bologne. Mais, c'était sans compter sur Mercedes qui serait bien décidé à ne pas laisser filer un partenaire à la concurrence.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.