Alpine finalement en solo pour développer la future A110 ?
par Nicolas Anderbegani
Le partenariat avec Lotus va-t-il être remis en question ?

Alpine finalement en solo pour développer la future A110 ?

D’après les « sources » confidentielles citées par le média Automotive News Europe, les ingénieurs du constructeur français affirment avoir une « expertise suffisante pour fabriquer la plate-forme, que la société considère comme un élément clé du redémarrage de la marque Alpine ».

Zapping Le Blogauto Essai de La Mazda MX30 R-EV

Selon des informations relayées par Automotive News Europe, le groupe Renault pourrait mettre de côté le co-développement avec Lotus Cars de la plate-forme de sa future Alpine A110 et faire le choix d’un développement interne.

Un plan produit électrifié ambitieux

Dans le cadre du plan de relance d’Alpine, qui a repris l’écurie de Formule 1 jusque-là incarnée par Renault Sport, le coupé sport A110 ne suffira pas, mais c’est une gamme complète de voitures entièrement électriques qui est prévue : Alpine prévoit de lancer son premier modèle électrique en 2025, soit la version sportive de la future R5 électrique, récemment dévoilée sous forme de concept A_290 Beta. Dans le cadre d’un élargissement indispensable de gamme, un crossover compact GT X-Over doit ensuite arriver sur la même base que la Mégane E-Tech et la Nissan Ariya . Outre la nouvelle A110 électrique, un projet de grand SUV est aussi dans les cartons, et celui-ci doit aussi être le fruit d’un partenariat avec Lotus, puisque ce grand SUV statutaire doit partager sa plate-forme avec l’Eletre, premier véhicule 100% électrique que Lotus vient de lancer.

La future A110 et le grand SUV avec Lotus, au départ

Renault a annoncé en 2021 une collaboration avec Lotus sur la plate-forme LEVA (Lightweigt electric vehicle architecture) pour le remplacement de l'A110, qui sera entièrement électrique et doit apparaître d'ici 2027. Le groupe envisageait même de délocaliser la production de cette future A110 en Angleterre, conjointement avec la nouvelle Elise, ce qui aurait mis un terme à l’aventure de l’A110 à Dieppe, l’usine française se préparant pour la production du SUV compact électrique.

Pour l’instant, évidemment, aucun commentaire officiel n’est venu étayer cette allégation. L’A110 aurait-elle décidément du mal avec les anglais ? On se souvient que l’actuelle A110 avait d’abord été envisagée dans le cadre d’un partenariat avec Caterham, avant que le projet ne tombe finalement à l’eau et que Renault développe en interne sa nouvelle bombe sportive. L’histoire va-t-elle se répéter ?

Pendant ce temps, les pourparlers de Renault sont en cours avec AutoNation pour démarrer les ventes d'Alpine aux États-Unis, en privilégiant les grands modèles. Les ventes d'Alpine ont augmenté de 33% l'an dernier pour atteindre 3 546 voitures.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Alpine fera-t-elle finalement cavalier seul pour développer sa prochaine A110, qui sera électrique ? Le plan initial était de s'appuyer sur une plate-forme commune avec Lotus, mais les derniers bruits de couloir semblent désormais indiquer le contraire. Restons cependant prudents et attendons des informations officielles.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.