Alpine A290_β : la R5 du futur !
Lancer le diaporama
Alpine A290_b
+9
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Alpine A290_β : la R5 du futur !

L’Alpine A290_b préfigure un tournant majeur dans la jeune histoire de la marque Alpine, relancée en 2016. L’A110 a ouvert la voie, et l’A290 Beta annonce un virage électrifié qui se concrétisera par une berline compacte.

Zapping Le Blogauto Essai de La Mazda MX30 R-EV

C’est dans une atmosphère néon qui sent bon le « retrowave » et le cyberpunk qu’Alpine nous dévoile depuis Bristol le premier showcar du « dream garare » promis par le A flêché, une réincarnation futuriste et gavée à l’électron de la R5. Cerise sur le gâteau, ce concept roulant a été emmené à bon rythme par les pilotes maison Esteban Ocon et Pierre Gasly, dont les noms figurent en petit sur le bouclier avant.

Ne nous y trompons pas, c’est dans la mobilité urbaine que s’inscrit ce concept. Alpine explique d’alleurs que cette citadine « arpentera bientôt les rues de la ville avec autant d’habileté et d’agilité que ses ancêtres domptaient les routes de rallye », inscrivant ainsi cette 290_b dans la lignée des A110 des "Mousquetaires" et R5 Alpine. Le lien avec le rallye se retrouve notamment dans le becquet de toit et surtout les petits phares rectangulaires en croix, apposés sur la calandre, qui rappellent les optiques supplémentaires que les voitures de rallye embarquaient pour les spéciales nocturnes. Cela permet aussi de rappeler la signature lumineuse typique d’Alpine avec ses 4 phares.

Un vrai look de GTi du futur

La sportivité est accentuée par les passages de roues avant marqués, les prises d’air agressives en triangles, la sculpture des flancs, en amont des roues arrière, qui évoque les prises d’air des R5 Turbo, les jupes latérales et le gros diffuseur arrière.

A l’intérieur, très conceptuel, cette sportivité héritée de la compétition, comme aime le marteler Alpine dans son ADN, se retrouve dans un aménagement de type cockpit en pointe et un volant inspiré de la F1 avec un bouton OV « Overtake » (dépassement) ainsi qu’une rangée de trois sièges, celle du conducteur étant en position centrale comme dans les monoplaces ou barquettes de compétition. Longue de 4,05 mètres, large de 1,85 mètre et limitée à 1,48 m de haut, la version de série disposera d’une architecture plus classique à 5 places. Vus de l’arrière, les phares à la verticale font penser immédiatement à la Super 5 GT Turbo.

Un cockpit et des jantes originaux

La palette de couleurs mates éclatantes avec des éléments en carbone léger évoquent selon Alpine la "pureté de la neige et aux minéraux des Alpes". Les LED cyans et magentas créent une ambiance sportive dans l’habitacle, tandis que les observateurs peuvent scruter le pilote tirer le maximum de cette voiture à travers son pare-brise incurvé. Les deux ventilateurs de batteries sont un clin d’œil aux pots d’échappements des sportives du passé. L’originalité caractérise les jantes en aluminium de 20 pouces qui associent le blanc « Snow Alpes » poudreux, le noir minéral brillant classique, et du bleu pour le cerclage, avec une forme carrée qui détonne. Pour mettre en "lumière" le poste de conduite, les parties supérieures du tableau de bord, du volant et du siège conducteur sont recouverts de l’ultralumen, un matériau réfléchissant.

Un châssis taillé pour l'agilité

Côté motorisation, rien n’est encore précisé. Le concept est doté de deux moteurs à l’avant mais la petite bombinette pourrait hériter en série du groupe monopropulseur de la Mégane E-Tech jusqu’à 160 Kw. La priorité sera donnée de toute façon à l’agilité, marque de fabrique d’Alpine, avec le Torque Vectoring, qui contrôle le couple transmis à chaque roue de façon individuelle, un système de gestion de couple et une suspension avec un train arrière multibras.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Alpine multiplie les clins d'oeil tout en se projetant dans le futur avec ce showcar qui annonce une citadine compacte sportive pour 2024, véritable réincarnation de la R5. Espérons que la version de série conserve une partie de l'originalité et du look GTi assumé de ce concept.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos