Accueil Constructeurs chinois La « Baby Dragon » bientôt vendue dans le monde entier

La « Baby Dragon » bientôt vendue dans le monde entier

70
2
PARTAGER

shanghai_2.jpgUne délégation venue du Nord- est de la Chine s’est rendue en Grande-Bretagne. Elle a visité plusieurs usines, notamment cel- les de construction automobile. Le journaliste du Time magazine a voulu les interviewer. Il trouva des hommes enthousiastes, qui ont un plan: « s’inspirer » d’un mo- dèle européen et le produire à Mukden, dans un arsenal trans- formé pour l’occasion. Le modè- le, baptisé « Baby dragon », sera ensuite vendu dans le monde en- tier. Oh, mais attendez, c’était en 1929…

Voici l’article original du Time Magazine (à qui on laissera la responsabilité de certains propos presque racistes):

« Une auguste délégation, aux yeux bridés et portant des caftans, venue de la riche province Chinoise de Mandchourie a visité les usines Anglaises. La semaine dernière, après avoir visité l’énorme usine Longbride de Birmingham, où Sir Herbert Austin fabrique des milliers de 7 H.P. surnommés « Baby Austin », le chef de la délégation, T.Y. Wang (NdT: un parent de HaoLiang Wang, l’actuel PDG de NAC-MG?) a déclaré:
 » Notre grand arsenal de Mukden
(NdT: actuel Shenyang) va être transformé en la plus grande usine d’automobile de l’Orient. Nous devrions construire la « Chinese Dragon », ainsi que la « Baby Dragon ». Je ne vois pas pourquoi la Chine ne pourrait pas exporter ces voitures vers l’Europe et les Etats-Unis. »

Ces mots emplis de confiance et de prophéties sont très beaux, mais aujourd’hui l’arsenal de Mukden travaille d’arrache-pied pour produire assez d’artillerie, de fusils et de munitions pour la dernière guerre civile Chinoise (NdT: il parle de l’invasion de la Mandchourie par les Japonais.) Leurs copies du fusil d’assaut Français « 75 » actuelement fabriquées à Mudken sont si parfaites et efficaces, que si l’arsenal compte copier des automobiles, il sera difficile de distinguer une « Baby Dragon » d’une « Austin Seven ». De la même façon, des tracteurs construits en Union Soviétique sont similaires à ceux produits par Henry Ford (jusqu’au badge); les gens simples à qui ils sont vendus ne savent pas faire la différence. »

A priori, aucune « Baby Dragon » n’a été fabriquée à Mukden. En revanche, d’autres véhicules ont été produit à l’époque en Mandchourie, même après l’invasion Japonaise, notamment des camions Ford (et des voitures?) et Mercedes (profitant d’une alliance de sinistre mémoire.) A noter qu’en 1929, la production d’Austin Seven fabriquée sous licence débuta simultanément en Allemagne (BMW-Dixi), aux Etats-Unis (American Bantam), en France (Rosengart) et plus tard au Japon (Datsun.)
Ironie du sort, le site de Longbridge fut sauvée par les Chinois de Nac-MG (qui ont évoqué un retour d’Austin) et le clonage de véhicules Européens en Chine est plus que jamais d’actualité…

Austin_seven.jpg

Source:
China Car Times

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "La « Baby Dragon » bientôt vendue dans le monde entier"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fastbear
Invité

Amusant de voir a quel point parfois, l’histoire se répète.

Hilios
Invité

Mon Dieu ! Je reste sur le cul en lisant cet article & de voir les similitudes avec maintenant.

Surtout de voir que BMW a commencé à fabriquer des clônes des Seven, mais à la différence de passablement d’usines chinoises actuelles, vendues sous licence !

Ce que je vois aussi, c’est la vision du monde qu’avait Henry Ford ! Etonnant de voir que la marque avait tant à être connue dans le monde entier !

wpDiscuz