Scandale VW : Martin Winterkorn démissionne
par Thibaut Emme

Scandale VW : Martin Winterkorn démissionne

Il n'aura pas tenu bien longtemps dans la tempête. 24 heures après avoir présenté ses excuses pour le scandale des émissions polluantes de certains diesel, le PDG de VW renonce donc à ses fonctions à quelques jours d'une prolongation présumée de 2 ans.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Il n'aura pas tenu bien longtemps dans la tempête. 24 heures après avoir présenté ses excuses pour le scandale des émissions polluantes de certains diesel, le PDG de VW renonce donc à ses fonctions à quelques jours d'une prolongation présumée de 2 ans.

Pur produit de l'industrie métallurgique allemande, Martin Winterkorn est entré chez Audi en 1981 en tant qu'assistant du patron de la qualité et a gravi un à un les échelons des postes de directeur au sein de l'empire Volkswagen jusqu'à devenir en 2007 calife à la place du calife. Remplaçant Bernd Pischetsrieder à la tête du groupe tout entier, adoubé par Ferdinand Piëch himself, il atteint le sommet de la pyramide et devait voir son contrat renouvelé ce vendredi jusqu'en 2018 (année de ses 70 ans NDLA).

Malheureusement pour lui, l'homme qui a fait du groupe VW ce qu'il est devenu en 8 ans n'a pas pu attendre vendredi. Sans doute pour lancer un contre-feu et sauver ce qui peut encore l'être au sein du groupe, il a offert sa "tête" sur un plateau suite aux révélations de ces derniers jours. Est-ce que ce sera suffisant ? Le nom de son successeur n'est pas encore connu mais ce dernier aura fort à faire pour gérer la crise qui ne fait que commencer pour VW. Le nom de Matthias Müller (PDG de Porsche) est souvent évoqué.

"Je suis choqué par les événements de ces derniers jours. Par dessus tout, je suis médusé qu'une fraude d'une telle ampleur fut possible dans le groupe Volkswagen. En tant que PDG j'accepte mes responsabilités pour les irrégularités qui ont été trouvés sur les moteurs diesel et j'ai par conséquent demandé au Conseil de Surveillance d'accepter ma démission (...) Je fais cela pour les intérêts de la compagnie même si je ne me suis rendu coupable d'aucune faute".

"Volkswagen a besoin d'un nouveau départ, ainsi qu'en terme de personnes. J'ouvre la voie pour ce nouveau départ avec ma démission".

Avec la crise de gouvernance entre Piëch et Winterkorn ainsi que des ventes en Asie loin d'être au beau fixe, ce nouvel épisode fragilise un peu plus le colosse de l'industrie automobile.

Source et illustration : VW

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

Il n'aura pas tenu bien longtemps dans la tempête. 24 heures après avoir présenté ses excuses pour le scandale des émissions polluantes de certains diesel, le PDG de VW renonce donc à ses fonctions à quelques jours d'une prolongation présumée de 2 ans.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.