par Elisabeth Studer

Michelin: investissements ... ou délocalisation aux USA ?

Jolie manière pour Michelin d'informer qu'il va délocaliser aux Etats-Unis ...? L'annonce étant encore une fois plus dirigée vers les marchés financiers que vers les salariés, il est de bon ton de démontrer aux investisseurs que l'opération revêt maints aspects positifs.

Zapping Le Blogauto Alpha Tonale Q4 PHEV-2 280ch Veloce

Jolie manière pour Michelin d'informer qu'il va délocaliser aux Etats-Unis ...? L'annonce étant encore une fois plus dirigée vers les marchés financiers que vers les salariés, il est de bon ton de démontrer aux investisseurs que l'opération revêt maints aspects positifs.

Le groupe de pneumatiques français Michelin va investir 350 millions de dollars sur quatre ans aux Etats-Unis pour moderniser et agrandir ses principales usines de Caroline du Sud, a-t-il annoncé mardi.

Pour rappel, en mai dernier, BMW avait annoncé sa décision de construire la prochaine génération de son modèle X3 aux Etats-Unis, dans le but de se protéger face aux risques d'un euro fort. Ce qui pourrait bien être le but ultime de Michelin.

Les investissements, qui s'échelonneront jusqu'à la fin 2011, se traduiront par la création d'une centaine d'emplois, qui s'ajouteront aux 7.850 salariés que compte le groupe en Caroline du Sud. Les travaux d'extension viennent de débuter sur certains des sites "pour répondre à l'augmentation de la demande" sur différents types de pneumatiques, indique Michelin dans un communiqué.

Le groupe va notamment augmenter la production de semi-finis pour fournir l'ensemble de ses usines nord-américaines et augmenter sa production de pneus larges pour poids lourds, de pneumatiques génie civil et de pneumatiques pour véhicules militaires.

N'oublions pas qu'en janvier dernier, l'armée américaine a octroyé à Michelin un contrat portant sur l'acquisition de pneus destinés à l'équipement de ses véhicules, d'une valeur de 1,7 milliard de dollars sur dix ans.

Confronté à la "concurrence croissante des importations de pneumatiques fabriqués en Asie" et au "renchérissement du coût des matières premières", Michelin entend "rester compétitif en Amérique du Nord", a déclaré le président de Michelin Amérique du Nord, Jim Micali, cité dans le communiqué.

M. Micali a rappelé que les investissements de Michelin en Caroline du Sud se sont élevés à plus de 2 milliards de dollars sur les trente dernières années et que cet Etat est "le berceau de Michelin" en Amérique du Nord. Sous-entendu, nous sommes implantés dans le pays depuis longue date, et l'option choisie aujourd'hui n'est que la poursuite logique de notre stratégie à long terme. Discours visant à rassurer les investisseurs et limiter le «coté délocalisation », en insistant sur le fait que le le groupe est DEJA localisé - et ce depuis fort longtemps - aux Etats-Unis.

Le siège nord-américain de Michelin et le centre de recherche et développement pour l'Amérique du Nord sont établis à Greenville, en Caroline du Sud. L'histoire ne dit pas – encore – si des postes et éventuelles mutations seront proposés aux salariés français.

Source : AFP

A lire également :

. L'armée américaine roule pour Michelin

. Michelin : futurs retraités sur la ligne de départ

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

Jolie manière pour Michelin d'informer qu'il va délocaliser aux Etats-Unis ...? L'annonce étant encore une fois plus dirigée vers les marchés financiers que vers les salariés, il est de bon ton de démontrer aux investisseurs que l'opération revêt maints aspects positifs.

Elisabeth Studer
Rédacteur
Elisabeth Studer

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.