par Joest Jonathan Ouaknine

Des peoples et des voitures 3

On continue la série de "pipoles" fans de voitures, avec des personnalités et des voitures pas forcément attendues...

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

On continue la série de "pipoles" fans de voitures, avec des personnalités et des voitures pas forcément attendues...

Il y a ceux qui s'achètent des voitures sympas après être devenu célèbre et ceux qui en avaient avant... A l'époque de ce cliché, Clint Eastwood s'appelle encore Clinton Eastwood junior. Il est en lycée technique, à Oakland, en Californie. Son père lui a offert ce Ford T-bucket pour son permis et Eastwood le bricole lui-même. Des camarades de classe le poussent à prendre des cours de théâtre... Et il refuse!

Memphis dans le Tennessee, 1956. Cela fait deux ans qu'Elvis Presley a repris That's all right mama. 2 albums et un film plus tard, il a déjà compris qu'il ne serait plus jamais chauffeur routier. De quoi le rendre plutôt joueur avec un policier qui lui met une amende...

En 1961, Youri Gagarine devient le premier homme a faire un vol orbital. A son retour sur Terre, l'U.R.S.S. l'emmène en tournée permanente.

C'est ainsi qu'il visite les usines Matra quelques années plus tard. Il y conduit une Djet et la trouve sympa.

L'ambassadeur de France en U.R.S.S. trouve que fournir une voiture Française à Gagarine serait un bon coup de pub. Ainsi, lorsqu'il revient à Moscou, le cosmonaute se voit offrir une Djet:

Officiellement, Gagarine, fils de modestes paysans, se sentait mal à l'aise au volant de la Matra. A moins que le Parti ait trouvé qu'elle ne collait pas avec son image de "héros soviétique". Il est également probable qu'il l'ait plantée lors de l'une de ses virées alcoolisées...

En tout cas, très vite, la Djet laisse place à des Volga:

La Mini Cooper de Paul McCartney. Il l'a faite luxueusement réaménager.

Début 1967, au terme d'une soirée "stupéfiante", le Beatle en prête les clefs à Mohammed Chtaibi (assistant de son dealer.) Route de campagne en pleine nuit + Mini Cooper + conducteur inexpérimenté et "sous influence" = gros carton.

Apparemment, au fil des mois, le "quelqu'un a eu un accident avec la voiture de McCartney" s'est transformé en "McCartney s'est tué en voiture". Ajoutez-y des "indices" disséminés dans les albums des Beatles (volontairement ou pas?) et vous comprenez d'où vient la rumeur de la mort de McCartney.

Rassurez-vous, McCartney et Chtaibi sont toujours de ce monde.

Autre Beatles: John Lennon. Sa Rolls-Royce Phantom V était décorée dans le plus pur style psychédélique. Il a également eu une Jaguar XJ6, une Ferrari, une Mercedes 600 6,3 et des Rolls-Royce "normales".

Proverbe: Deborah Harry au volant...

Même les groupes a priori "indépendants" n'échappent pas aux dictats du marketing. Pour leurs concerts à New York, en 1982, The Clash a droit à cette Cad' rouillée (car plus "punk" qu'un bus normal.)

On la voit dans le clip de Should I stay or should I go.

Si l'on pense "fans de voitures" et "Pink Floyd", le nom de Nick Mason vient immédiatement à l'esprit. Le batteur du groupe a investi ses royalties pour se constituer une belle collection de GT (dont une Ferrari 250 GTO) et de monoplaces.

Le manager du groupe, Steve O'Rourke alla encore plus loin. A la fin des années 70, lorsque les Pink Floyd traversèrent l'un de leurs passages à vide, il se lança en endurance. Il a même supervisé la conception d'une groupe C, la Emka à moteur Aston Martin (Emka étant le nom de sa société de management.) Il s'est éteint en 2003.

Parmi les "pipoles" ayant couru, Christophe Dechavanne est l'un des plus assidu. Coupe Caterham, Supertourisme (ici, en 1995, à Dijon), 24 heures du Mans, Andros... Il revient en 2011, via le Racecar.

Sylvester Stalonne est un authentique passionné de voitures, même si elles apparaissent peu dans ses films. Dans les Rocky, par exemple, on peut tout juste détecter une Transam Firebird qui a un petit rôle dans le II (le boxeur, en manque d'argent, doit la revendre) et une séquence autour d'une Lamborghini Jalpa dans le IV.

Au début des années 90, il se met en tête de faire un film sur la F1. Un beau prétexte pour visiter l'usine de la Scuderia Ferrari, faire un tour dans la McLaren F1 biplace et s'installer à bord de Ferrari F1.

Stalonne n'est pas Steve McQueen: il n'est pas prêt à miser tout son argent (et même plus) dans un film. Il accepte volontiers les compromis. Son documentaire sur la F1 se transforme donc en l'oubliable Driven, un film de genre évoquant vaguement le CART.

Rowan Atkinson (alias "Mister Bean") est un grand collectionneur d'anciennes, avec lesquelles il court à l'occasion.

D'ordinaire sérieux au volant, il s'est aligné au Goodwood revival de 2009 avec cette drôle de Mini. Inspirée d'un gag de Mister Bean, elle soi-disant pilotée par lui, via des rennes (en fait, il y a un vrai pilote dans l'habitacle.)

La dernière fois, on avait évoqué Johnny Hallyday. Son fils David court davantage que lui. Etre star et "fils de" est un double-désavantage. Apparemment, il ferait profil bas et se contenterait d'être un gentleman-driver comme un autre.

Après avoir fait de la F3, de la Formule Renault, puis du Supertourisme dans les années 90, il roule aujourd'hui en GT-FFSA:

On reste dans le clan Hallyday avec... L'ex-belle-fille. Du temps où elle s'appelait Estelle Hallyday, elle a un peu piloté. On l'a ainsi vue dans la Montée de l'Olympe et en Andros.

A lire également:

Des people et des voitures

Des peoples et des voitures 2

Pour résumer

On continue la série de "pipoles" fans de voitures, avec des personnalités et des voitures pas forcément attendues...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.