par Joest Jonathan Ouaknine

Brve rencontre: Opel Olympia Rekord

Opel est un constructeur trs (trop?) discret, au point que les livres se contentent souvent de dire que c'est une filiale de General Motors et de montrer une photo d'Opel GT. Il y aurait pourtant beaucoup dire sur des voitures comme cette Olympia Rekord.

Zapping Le Blogauto Essai Jeep Avenger de 156 chevaux

Opel est un constructeur trs (trop?) discret, au point que les livres se contentent souvent de dire que c'est une filiale de General Motors et de montrer une photo d'Opel GT. Il y aurait pourtant beaucoup dire sur des voitures comme cette Olympia Rekord.

La premire Opel Olympia fut prsente en 1935. Elle fut la premire Allemande coque autoporteuse. Ce fut un succs qui permit Opel de devenir le premier constructeur europen. Pendant la guerre, les deux usines furent bombardes. Ensuite, l'outillage de l'Olympia fut expedien URSScomme ddommagement. La production reprit nanmoins ds 1947.

En 1953, Opel propose enfin de l'indit: l'Olympia Rekord, sortie de l'usine tout juste rnove de Rsselheim. Sa carrosserie ponton toute en rondeurs s'inspire clairement des productions GM USAcontemporaines (de mme que la Vedette taitune Ford USA miniaturise.) Bien qu'exclusivement disponible endeux portes, c'est une berline et non un coup. A noter qu'elle n'eu pas de jumelle chez Vauxhall.

A l'intrieur, elle joue galement les yankees avecla possibilit d'un intrieur bicolore plutt rare Outre-rhin.Au volant, on ne retrouve pas la mme modernit etsous le capot, elle n'a droit qu' un 1500 de 40ch (driv de celui de l'ancienne Olympia), accoupl une boite trois vitesses, quiculmine 120km/h. Il faut noter que sa concurrente directe tait la Ford Taunus, une autre germano-amricaine...

Dans la foule, une version baptise "CarAVan" (un nom qui va faire du chemin chez Opel...) est propose. Il s'agit d'un break, toujours en deux portes. Trs astucieux et assez chic pour l'poque (o break est synonyme d'utilitaire), il possde une banquette arrire rabattable qui permet d'obtenir un fond plat et surtout une bonne surface de rangement.

Comme les Amricaines, elle ne cesse d'voluer. Ds 1955, elle s'offre une nouvelle calandre. En revanche, la mcanique poussives et la tenue de route dplorable (deux dfauts chroniques des Opel) restent les mmes. Un modle de base, baptis Olympia "tout court" dbarque au catalogue. Il est moins chrom et surtout moins cher (la photo ci-contre reprsente une Olympia Rekord.)

En 1956, l'Olympia Rekord reoit un deuxime lifting, comme on peut le voir sur cette publicit Sudoire.Au passage, le moteur passe 45ch (etune poigne dekm/h en pointe.)En 1958, elle cde sa place l'Opel Rekord P1, nettement plus carre, quipe d'un 1700et qui propose enfin une version 4 portes. La ligne durera jusqu'au milieu des annes 80. Avec 600 000 units en 4 ans, l'Olympia Rekord est incontestablement un succs.

Des Olympia Rekord furent produites en Afrique du Sud. Les voitures neuves importes tant lourdement taxes, des Olympia en pices dtaches taient expdis de Rsselheim et assembles Port Elisabeth avec de petites modifications (notamment la conduite droite.)

Enfin, si vous trouvez l'Olympia Rekord trop commune, sachez qu'une version baptise Cabrio ("dcouvrable" aurait t plus adapt) fut propose jusqu'en 1956. On la voit ici aprs le dernier lifting. Elle est videmment devenue trs rare.

A lire galement:

Vive les vacances en Opel

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

Opel est un constructeur trs (trop?) discret, au point que les livres se contentent souvent de dire que c'est une filiale de General Motors et de montrer une photo d'Opel GT. Il y aurait pourtant beaucoup dire sur des voitures comme cette Olympia Rekord.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.