par Joest Jonathan Ouaknine

Pas de volant en 2007 pour Villeneuve (a priori)

Vir par BMW-Sauber au deux tiers de la saison 2006 (malgr des performances honntes), Villeneuve n'arrive pas rebondir. Dans un premier temps, Craig Pollock annonait que son poulain "resterait en F1" (chez Midland?) Puis il y eut les rumeurs d'une reconversion " la Montoya". Elle concernaient un volant 2007 chez Roush, l'une des meilleures curies. Puis une prsence lors des manches canadiennes de la Nextel Cup et du Busch Grand National (notamment celle dispute sur le circuit Gilles Villeneuve.) Mais dsormais, tout s'effondre.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Vir par BMW-Sauber au deux tiers de la saison 2006 (malgr des performances honntes), Villeneuve n'arrive pas rebondir. Dans un premier temps, Craig Pollock annonait que son poulain "resterait en F1" (chez Midland?) Puis il y eut les rumeurs d'une reconversion " la Montoya". Elle concernaient un volant 2007 chez Roush, l'une des meilleures curies. Puis une prsence lors des manches canadiennes de la Nextel Cup et du Busch Grand National (notamment celle dispute sur le circuit Gilles Villeneuve.) Mais dsormais, tout s'effondre.

"Gchis" est le mot qui rsume le mieux la carrire du Quebecois. Il y eut l'enfance et les vacances la neige, o le gamin du chalet voisin s'appelle Patrick Lemari. Puis la mort de Gilles, son pre, mythique pilote Ferrari, alors qu'il n'a que 11 ans. Le pensionnat en Suisse et la rencontre avec un prof de gym du nom de Craig Pollock. Puis les dbuts laborieux en F3, en Italie, puis au Japon. Car on n'attend beaucoup de vous lorsque vous tes le fils de Gilles... Les retrouvailles avec Pollock, qui le conseille d'aller aux Etats-Unis. D'emble, en Champ Car, il est le meilleur rookie. L'anne suivante, en 1995, il triomphe Indianapolis et remporte le titre. Les portes de la F1 sont grandes ouvertes. Benetton hsite et Williams le teste. Sans complexe, en 1996, il conteste le titre son quipier, Damon Hill, jusqu'au bout. Le public adore ce personnage atypique, au look ravageur et qui n'a pas la langue dans sa poche. En 1997, la Williams est un cran en-dessous, mais Villeneuve s'impose, bien aid par son nouvel quipier, Frentzen.

Puis la success-story s'achve. Pollock convainc BAT de racheter Tyrell, alors que David Richards, plus sage, proposait au cigarettier de s'offrir Benetton. Villeneuve et mme Lemari sont de la partie. Mais les rsultats ne viennent pas. Villeneuve s'accroche comme un oursin BAR, refusant les offres d'autres quipes. Pollock est vir, mais Villeneuve reste et joue la politique de la terre brle. En 2004, il n'a plus de volant. Ecclestone est persuad qu'il est le seul pouvoir battre Schumacher et cherche le recaser. Mal prpar, il rate son retour chez Renault, mais signe chez Sauber. Peter Sauber croit que Villeneuve est un nom magique, capable d'attirer les sponsors. BMW rachte l'quipe, mais ne veut pas de Villeneuve, trop cher, plus trs rapide et trop incontrolable. L encore, il s'accroche. BMW se sert donc du premier prtexte pour le remplacer. Villeneuve est grill dans les paddocks et Ecclestone n'a plus besoin de lui, maintenant qu'Alonso a fait tomber Schumacher.

Pour résumer

Vir par BMW-Sauber au deux tiers de la saison 2006 (malgr des performances honntes), Villeneuve n'arrive pas rebondir. Dans un premier temps, Craig Pollock annonait que son poulain "resterait en F1" (chez Midland?) Puis il y eut les rumeurs d'une reconversion " la Montoya". Elle concernaient un volant 2007 chez Roush, l'une des meilleures curies. Puis une prsence lors des manches canadiennes de la Nextel Cup et du Busch Grand National (notamment celle dispute sur le circuit Gilles Villeneuve.) Mais dsormais, tout s'effondre.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.