Accueil F1 F1 Interlagos: Carton plein pour Alonso et Renault

F1 Interlagos: Carton plein pour Alonso et Renault

235
112
PARTAGER

fernando_alonso_champion_du_monde.jpg C’est fait, Fernando Alonso et Renault conservent leurs titres de champion du monde au terme d’un Grand Prix sensationnel notamment grâce à la formidable remontée de Michael Schumacher, retardé en début de course par une crevaison. La victoire revient à Felipe Massa qui gagne à domicile devant une foule hystérique et qui rappelle aux supporters brésiliens les grandes heures de leur champion Ayrton Senna.

Tension extrême au départ de ce Grand Prix du Brésil décisif pour l’attribution des titres mondiaux. Feu vert ! c’est parti pour 71 tours, les 71 derniers de la carrière de Michael Schumacher. Depuis sa pole position, Felipe Massa s’élance impeccablement devant Raïkkonen et Trulli. Plus loin derrière, Schumacher profite de la lutte fraticide entre les pilotes BMW pour s’infiltrer et ainsi gagner deux places.

En queue de peloton Nico Rosberg percute l’arrière de la voiture de son équipier Australien, le laissant sur le carreau et perdant sa moustache dans la manoeuvre. Mais en tentant de revenir à son stand sans appui à l’avant, le jeune allemand tape violemment le mur. Sa voiture est détruite et la piste est jonchée de débris de carbone ce qui entraîne la neutralisation de la course pendant quatre tours.

Au drapeau vert Schumacher repart le couteau entre les dents et après quelques tours d’observations prend le meilleur sur Fisichella dans le S de Senna. Voici l’allemand juste derrière Alonso et on se lèche d’avance les babines en pensant au prochain duel qui s’annonce. Malheureusement nos espoirs sont de courte durée puisque quelques mètres après son dépassement sur Fisico la Ferrari fait une embardée et baisse immédiatement de rythme laissant l’Italien reprendre l’avantage. Les images de la course nous donnent très vite la raison de cet incident: le pneu arrière droit de la Ferrari est crevé, sans doute après avoir roulé sur les débris de la Williams de Rosberg.

Après un tour complet au ralenti, le septuple champion du monde regagne les stands pour chausser quatre pneus neufs. Lorsqu’il reprend la piste il se trouve à presque un tour de son équipier qui caracole en tête.

Après les premiers arrêts ravitaillement, Massa est en tête devant de la Rosa (sur une stratégie à un arrêt), Alonso, Button, Raïkkonen et Fisichella. Plus loin Schumi mène un train d’enfer et remonte un à un ses adversaires, à tel point qu’à mi-course il se trouve déjà en septième position. A 25 tours de l’arrivée il est cinquième à seulement 10 secondes d’Alonso qui navigue en seconde position. C’est à cet instant qu’il opère son second arrêt aux stands, le dernier de la course. Avec ses quatre pneus neufs il repart au combat et en quelques tours il se retrouve dans les échappements de Fisichella alors cinquième en signant des chronos ahurissants.

Au 62ème tour Fisico craque sous la pression de la Ferrari et loupe son freinage au bout de la ligne droite des stands. Schumacher, qui n’en demandait pas tant, en profite pour passer l’italien et repart à l’attaque derrière Raïkkonen. Mais son successeur est loin d’être un tendre et au moment où Schumi lance sa première attaque les deux voitures se frôlent mais le Finlandais conserve l’avantage. Il faudra deux tours à l’Allemand pour prendre la mesure de son adversaire au pris d’un magnifique dépassement dans le S de Senna.

Malheureusement pour lui il est trop tard pour rattraper Jenson Button et c’est son équipier qui franchit en vainqueur la ligne d’arrivée devant le nouveau champion du monde, Button, Schumacher et Raïkkonen.

 

Poster un Commentaire

111 Commentaires sur "F1 Interlagos: Carton plein pour Alonso et Renault"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
provocdjo
Invité
Quelle fin de saison trépidante ! Une nouvelle ère se dessine enfin ! (même pour Scumacher qui pourra finir cest beau jour au maniement de la sucette) Espérons que la future soit aussi réussie (avec un max de pluie si possible). Les affectations pour 2007 donnera sans doute un rééquilibrage des forces : Alonso va ainsi connaître les joies de la fiabilité légendaire des flèches dargent quant à Kimi il va être enfin armé pour conquérir un titre tant souvent mérité ! Espérons aussi que kubica puisse encore briller pendant une saison complète, que Button profite enfin dune Honda à… Lire la suite >>
tschoeb
Invité

ENORME! ENORMISSIMO! GRANDE !GRANDISSIMO! SCHUMI! SCHUMISSIMO! Au revoir grand champion tu nous manque déjà, la F1 se rappelera de toi à jamais. Que de leçons de pilotage tu nous à montrer. Toutes mes pensées et mes mots se bouscules pour combien tu est et tu resteras LE GRAND CHAMPION DE LA F1.
BRAVO.

Oll
Invité

Bravo à Alonso et Renault pour leur deuxième titre constructeurs et pilotes.

Et un grand hommage à Michael, qui nous a tous simplement régalé et encore le mot est faible. Une page se tourne… par contre ces records sont pas près d’etre battus!!

Et aussi un très bon grand prix de Massa qui mérite une belle victoire chez lui.

A l’année prochaine pour une saison qui s’annonce passionnante.

fred
Invité

Une course pleine d’émotion avec la victoire de Massa dans son GP national. Superbe remontée de Button et de Schumi (avec record du tour). Alonso remporte une deuxième couronne mondiale de main de maître après une course sans histoire ou il grapille quelques rangs pour terminer deuxième.

Renault s’impose finalement aussi dans le championnat constructeur ce qui n’est que justice après le coup bas de la FIA concernant les mass dampers…

X
Invité

Superbe Grand Prix rien à dire. Schumacher a une fois de plus montré qui il était et va laisser de bons souvenir. Le dernier dépassement avec Raikonnen était magnifique du grand art !

wpDiscuz