par Elisabeth Studer

Mercedes table sur une croissance à 2 chiffres en Inde

L’Inde le nouvel eldorado des constructeurs automobiles visant à remplacer la Chine ? Mercedes s'attend à une croissance à deux chiffres dans le pays, en 2023, et ce, malgré la faiblesse de la roupie.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Mercedes s’attend à une croissance à 2 chiffres de ses ventes en Inde

Mercedes Benz s'attend à une croissance à 2 chiffres de ses ventes en Inde cette année, malgré les inquiétudes qu'un affaiblissement de la roupie puisse augmenter les prix des véhicules. C’est en effet ce qu’a indiqué le responsable de son unité locale dans le cadre d’une interview.

Ventes en hausse de 41 % en 2023

En 2022, le constructeur automobile allemand Premium a augmenté ses ventes en Inde de 41%, pour un volume total de 15,822 véhicules, le chiffre le plus élevé jamais enregistré par Mercedes dans le pays.

Son carnet de commandes avoisine quant à lui 6 000 unités selon Santosh Iyer, directeur général de Mercedes-Benz en Inde.

Un risque lié à un affaiblissement possible de la roupie

Le défi n’est toutefois pas encore gagné : un affaiblissement de la monnaie indienne pourrait forcer Mercedes à augmenter ses tarifs pour pouvoir répercuter la hausse des coûts des composants que pourrait engendrer une telle situation. Ces derniers devenant en effet plus chers à l’achat en cas d’une parité monétaire en défaveur de la roupie.

Pour mémoire, la roupie a chuté de 10% face au dollar en 2022, ce qui constitue la plus forte baisse enregistrée depuis 2013, faisant d'elle la monnaie asiatique la moins performante.

"L'un des plus grands risques que nous voyons pour nous est le taux de change. Un affaiblissement accru de la roupie nous conduirait à davantage de hausses de prix » a indiqué le dirigeant. Estimant être confronté à un « vent de face » en terme de potentiel de croissance.

La confiance règne tout de même

"Mais nous commençons l'année avec une très bon carnet de commandes qui nous donne de la confiance d'une croissance à deux chiffres, même pour 2023", a déclaré Iyer.

Mercedes prévoit le lancement de 10 nouveaux véhicules en Inde en 2023, la plupart des modèles - thermiques, électriques (ve) et hybrides rechargeables - devant être commercialisés à plus de 10 millions de roupies (120 000 dollars), alors que son segment haut de gamme a progressé de 69% sur le marché indien en 2022. L’année dernière, le constructeur a lancé trois nouveaux VE en Inde, en 2022, ce qui inclut un modèle assemblé localement assemblé : la version électrique de son produit phare, la Classe S berline.

Une forte demande induisant des délais d’attente

Les véhicules électriques ont vu leur demande fortement augmenter en 2022, les clients indiens devant même attendre de quatre à six mois pour pouvoir être livrés . Avant de lancer d’autres modèles de véhicules électriques sur le marché, le dirigeant veut réduire ce délai de deux à trois mois.

Mercedes a vu un assouplissement de la pénurie mondiale de semi-conducteurs, mais reste confronté à quelques perturbations en raison d'une pénurie de pièces et des retards logistiques causés principalement par tensions géopolitiques, crise de l'énergie en Europe et pandémie du Covid 19. Santosh Iyer estime que la situation devrait se normaliser d’ici 12 à 18 mois.

Notre avis, par leblogauto.com

Le marché des véhicules électriques prend de l’ampleur en Inde. Renault envisage ainsi de bâtir localement un marché de masse.

Le constructeur national Tata Motors et des concurrents étrangers comme Stellantis et Hyundai Motor ont également l’intention de lancer dans les prochains mois de nouveaux modèles VE sur le marché indien.

Sources : Reuters

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Mercedes s'attend à une croissance à deux chiffres dans le pays, en 2023, et ce, malgré la faiblesse de la roupie.
Le marché des véhicules électriques prend de l’ampleur en Inde. Renault envisage ainsi de bâtir localement un marché de masse.

Le constructeur national Tata Motors et des concurrents étrangers comme Stellantis et Hyundai Motor ont également l’intention de lancer dans les prochains mois de nouveaux modèles VE sur le marché indien.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.