Macron : carburant à prix coûtant, indemnité limitée
par Elisabeth Studer

Macron : carburant à prix coûtant, indemnité limitée

Alors que les prix à la pompe ne font qu’augmenter, et que l’inflation galope chaque jour un peu plus, le chef de l’État, Emmanuel Macron - sommé d’agir par les oppositions - a demandé dimanche aux distributeurs non plus de vendre le carburant à perte mais de vendre "à prix coûtant".
Un volte-face aux airs de camouflet pour le gouvernement qui n’a pu convaincre les distributeurs de vendre à part, alors que demande leur a été faite.

Zapping Le Blogauto Essai de la Volkswagen ID3 (2023)

Changement de cap suite à l’opposition des distributeurs

C’est bien connu, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis … Face aux critiques acerbes de la grande distribution réagissant à la demande du gouvernement de vendre à perte, Emmmanuel Macron a donc effectué un « rétropédalage » s’exprimant dimanche soir aux journaux de 20H00 de TF1 et France 2.

L'autorisation de vente à perte, attendue dans un texte ce mercredi en Conseil des ministres, n'y "sera pas" finalement. "On la garde comme menace", a dit le président.

Il y a en tout cas du chantage dans l’air …. pas sur que le jeu du chat et de la souris à laquelle se livre le gouvernement soit un exemple de fine stratégie politique ….

 Quoi qu’il en soit, le chef de l’État a indiqué que la Première ministre Elisabeth Borne allait cette semaine demander à la filière "de faire à prix coûtant".

Macron veut remettre en place une indemnité carburant

Le chef de l’État a également invité le gouvernement à remettre en place une indemnité carburant pouvant atteindre "100 euros par voiture et par an", semblable à celle mise en place début 2023. Si les contours sont encore à définir, elle sera "limitée aux travailleurs" qui "ont besoin de rouler" et n'ira pas au-delà de la moitié des Français qui gagnent le moins.

Notre avis, par leblogauto.com

Un changement de cap, ou plutôt un rétropédalage qui démontre s’il en tait besoin la fragilité du gouvernement sur le sujet. Vers un retour des Gilets jaunes ?

 

Sources : AFP

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

Alors que les prix à la pompe ne font qu’augmenter, Emmanuel Macron - sommé d’agir par les oppositions - a demandé dimanche aux distributeurs non plus de vendre le carburant à perte mais de vendre "à prix coûtant".
Un volte-face aux airs de camouflet pour le gouvernement qui n’a pu convaincre les distributeurs de vendre à part, alors que demande leur a été faite.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.