par Elisabeth Studer

Allemagne : la VDA met en garde face aux risques de délocalisation

La VDA (l'Association de l'industrie automobile allemande) met en garde contre un risque de délocalisation : une entreprise sur cinq du secteur se délocalise à l'étranger constate-t-elle déjà.
Une réaction due à l’augmentation des coûts énergétiques.

Objectif final de l’industrie automobile allemande : tenter d’obtenir des allégements financiers.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

L’industrie automobile allemande fait pression pour obtenir un soutien financier

Compte tenu de l'augmentation rapide des coûts de l'énergie, l'industrie automobile allemande fait pression pour un soulagement rapide des entreprises. "Avant tout, nous devons nous débarrasser des taxes, droits et prélèvements", a déclaré la présidente de l'Association de l'industrie automobile (VDA), Hildegard Müller, au journal allemand Süddeutsche Zeitung.Exigeant notamment que la taxe sur l'électricité soit réduite immédiatement.

Le secteur automobile allemand face à la flambée des prix de l’énergie

Les fournisseurs en particulier ont souffert des augmentations massives des coûts, notamment ceux de l'énergie.

10 % des entreprises membres de la VDA ont déjà des problèmes de liquidités, un autre tiers s'attend à des problèmes importants dans les mois à venir. "La moitié de nos membres ont donc déjà annulé ou reporté des investissements prévus - et plus d'un cinquième déménagent désormais à l'étranger » souligne l’Association. L'industrie chimique allemande avait elle aussi récemment tiré la sonnette d'alarme face à l'augmentation drastique des prix de l'énergie et mis en garde contre la délocalisation de la production à l'étranger. D'autres industries souffrent également et cherchent des moyens de sortir de la spirale infernale de l'augmentation des coûts.

La VDA préconise d’utiliser toutes les sources d’énergie

Hildegard Müller préconise par ailleurs d'utiliser toutes les sources d'énergie disponibles pour atténuer la hausse des prix. "Toutes les sources d'énergie doivent fonctionner » martèle-t-elle.

À long terme, des discussions houleuses doivent également avoir lieu, notamment sur la fracturation hydraulique. "Nous prenons du gaz de fracturation de toutes les régions du monde, mais nous rejetons nous-mêmes le débat sur la fracturation ici", a déclaré H.Müller.

Le lobby continue de rejeter une limitation de vitesse sur autoroute

Reste, comme le souligne le journal Handelsblatt, que le lobby continue de rejeter une limitation de vitesse sur les autoroutes. Les économies ainsi réalisées sont bien en deçà de ce que l'on imagine généralement, selon Hildegard Müller. Argument invoqué : tout le monde ne roule pas à 200 km/h …

Sources : Süddeutsche Zeitung, VDA, Handelsblatt

Pour résumer

La VDA (Association de l'industrie automobile allemande) met en garde contre un risque de délocalisation : une entreprise du secteur sur cinq se délocalise à l'étranger constate-t-elle déjà.

Une réaction due à l’augmentation des coûts énergétiques. L'association professionnelle VDA avertit que les fournisseurs sont tout particulièrement impactés.
Objectif de l’industrie automobile allemande : tenter d’obtenir des allégements financiers. Quitte à brandir le "chantage" à la délocalisation.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.