par Elisabeth Studer

Voiture autonome : accord Waymo / Renault-Nissan-Mitsubishi ?

L'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi serait sur le point de signer un partenariat avec la start-up américaine Waymo (Google), dans le développement de véhicules autonomes. C'est en tout cas ce qu'affirme le quotidien économique Nikkei. La jeune pousse est considérée comme l'une des sociétés les plus avancées dans le domaine.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Développement en commun ?

Parmi les projets de coopération possibles, le journal nippon évoque « le développement en commun de taxis autonomes qui utiliseraient des véhicules de Nissan » et « d'un système de réservation et paiement ».

L'envergure mondiale de l'Alliance : un atout de taille

Via ce partenariat, Waymo, filiale de conduite autonome d'Alphabet, maison mère de Google, pourrait trouver intérêt à s'associer avec un trio de constructeurs doté d'une forte expertise dans les voitures électriques, et présent partout dans le monde. Rappelons que 10,76 millions de véhicules ont été vendus par l'Alliance en 2018.

Les trois constructeurs pourraient voir en cet accord potentiel l'opportunité de travailler avec un des groupes les plus en pointe dans le domaine de la conduite autonome.

Cette rumeur voit le jour alors que Waymo a annoncé en janvier 2019 son projet d'ouvrir sa propre usine de production pour ses futures véhicules autonomes à proximité de Detroit (Michigan), pour une mise en service en 2021. Les véhicules de Waymo ont déjà sillonné déjà les routes américaines sur des millions de kilomètres.

A la fin de l'année dernière, la filiale d'Alphabet a débuté la commercialisation d'un service de taxis autonomes dans la région de Phoenix (Arizona).

Partenariat Waymo et d'autres constructeurs

Waymo a d'ores et déjà conclu avec des constructeurs automobiles des partenariats de même type que celui qui pourrait être conclu avec l'Alliance.

La société a ainsi engagé une collaboration avec FCA  (Fiat Chrysler Automobile) et JLR (Jaguar Land Rover).

Fin 2018, la filiale de Google a acquis 62 000 mini-vans Chrysler Pacifica hybrides à Fiat Chrysler Automobiles en vue de lancer le développement national de sa flotte de véhicules sans chauffeur destinée au grand public.

Waymo s’est en effet engagée à faire circuler – dès 2018 à Phoenix – des flottes de véhicules autonomes de niveau 4 avec des personnes lambdas et non pas des ingénieurs ou des pilotes de secours. La société a d’ores et déjà débuté des tests fin 2017.

En 2016, la filiale de Google avait d’ores et déjà acquis 100 Chrysler Pacifica et 500 unités en 2017. Il s’agit de monospaces fabriqués au Canada – dotés de volant et pédales, contrairement aux tests réalisés avec General Motors – sur lesquels Waymo installe ses capteurs et logiciels de conduite.

L'Alliance déjà partenaire de Google

L'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a d'ores et déjà prévu de travailler avec Google. En septembre 2018, elle a en effet annoncé la signature d'un accord mondial en vue d'équiper ses véhicules de nouveaux services à bord , à compter de 2021. Services qui seront basés sur Android, le système d'exploitation pour les terminaux mobiles développé par le géant américain.

Sources : Nikkei, AFP, Automotive News, Reuters

Pour résumer

L'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi serait sur le point de signer un partenariat avec la start-up américaine Waymo (Google), dans le développement de véhicules autonomes. C'est en tout cas ce qu'affirme le quotidien économique Nikkei. La jeune pousse est considérée comme l'une des sociétés les plus avancées dans le domaine.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.