par Nicolas Morlet

Ultra low cost Lada : un nom, des images et des infos

En juillet dernier, Lada avait lancé un grand concours sur son site Internet, de manière à trouver un nom populaire pour son future modèle low cost, jusqu’alors toujours connu sous le nom de 2190.  Baptisé «Lada : à voiture nationale, nom national» et dont la récompense pour la personne dont le nom aurait été retenu n’était autre qu’une Kalina tout à fait particulière puisqu’il s’agit de la 26.000.000ème Lada produite. Autant dire qu’il y a eu du monde qui y a participé…

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Le constructeur russe ainsi enregistré quelques 169.082 propositions de noms émanant de 48.771 personnes de 900 villes et villages (dont l’immense majorité en Russie évidemment et dont 6.000 rien que de Togliatti, où se trouve le siège social de marque). Parmi celles-ci, 36.429 étaient uniques et c’est celle de Pavel Zakharov qui a été retenu : Granta.

C’est donc la Lada Granta qui aura la lourde charge d’assurer l’offre «low cost» d’un constructeur déjà pas connu pour fabriquer des véhicules bien chers ou luxueux, et prendre «de facto» la relève des ancestrales Samara et 2105, toujours vendues dans le pays mais dont les ventes s’effritent copieusement. Le prix de vente annoncée est hyper-serré : 220.000 roubles, soit 5.600 euros environ.

Comme le confirment les premières infos et photos qui commencent à circuler, celle-ci sera basée techniquement et stylistiquement  sur l’actuelle Kalina, qui recevra toutefois une profonde refonte de ses faces avant et arrière qui lui confèreront un aspect bien plus moderne. Ne bénéficiant pas de la plate-forme B0 de la Dacia Logan, puisque mise en chantier avant l’entrée de l’Alliance Renault-Nissan au capital d’AvtoVAZ, celle-ci reprendra aussi la plate-forme de sa grande sœur, histoire de minimiser les coûts au maximum.

Les liens entre les deux parties (illustrés par la présentation de la Lada R90 au Salon de Moscou) pourraient encore se resserrer à l’avenir, puisque Christian Estève, directeur général de Renault Russie a indiqué «qu’il aurait grand plaisir à négocier avec son ami Igor Komarov (PDG d’AvtoVaz) le rachat de la plate-forme si celle-ci tenait la route», tandis que ce dernier a annoncé que «si le véhicule peut correspondre aux attentes potentielles de clients de Renault quelque part, on pourrait envisager de négocier». Mais dans un premier temps, la Granta sera réservée au marché russe, et devrait entrer en production dès l’an prochain. Lada espère en produire, à terme, 300.000 unités par an. Vous avez dit optimiste ?

A lire également :

Moscou 2010 : Lada Kalina et Priora 2011

Moscou 2010 : Lada R90. Vous me reconnaissez ?

Sources : AFP, Worldscoop et ladainfo

Photos : ladainfo.skyrock.com

Pour résumer

En juillet dernier, Lada avait lancé un grand concours sur son site Internet, de manière à trouver un nom populaire pour son future modèle low cost, jusqu’alors toujours connu sous le nom de 2190.  Baptisé «Lada : à voiture nationale, nom national» et dont la récompense pour la personne dont le nom aurait été retenu n’était autre qu’une Kalina tout à fait particulière puisqu’il s’agit de la 26.000.000ème Lada produite. Autant dire qu’il y a eu du monde qui y a participé…

Nicolas Morlet
Rédacteur
Nicolas Morlet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.