par Joest Jonathan Ouaknine

Su Wei-Ming: de Volkswagen... à Volkswagen

Su Wei-Ming est le directeur des ventes de FAW-VW, l'une des deux joint-ventures de Volkswagen en Chine. Jusqu'ici, le scénario est classique: il a supervisé l'implantation de la marque à Canton (Guangzhou en V.O.), les concessionnaires locaux se plaignent, carton jaune. Les ventes de la Jetta plafonnent, car cannibalisées par l'occasion, les concessionnaires se plaignent, carton rouge. Officiellement, à 42 ans, Su Wei-Ming "part à la retraite".

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Su Wei-Ming est le directeur des ventes de FAW-VW, l'une des deux joint-ventures de Volkswagen en Chine. Jusqu'ici, le scénario est classique: il a supervisé l'implantation de la marque à Canton (Guangzhou en V.O.), les concessionnaires locaux se plaignent, carton jaune. Les ventes de la Jetta plafonnent, car cannibalisées par l'occasion, les concessionnaires se plaignent, carton rouge. Officiellement, à 42 ans, Su Wei-Ming "part à la retraite".

Précisons qu'il avait été recruté en 2006, par Zhu Yanfeng, alors N°1 de FAW. Zhu Yanfeng remplacé, Su Wei-Ming se retrouvait en porte-à-faux et tous les prétextes étaient bons.

Ce qui est plus original, c'est qu'il a trouvé du travail chez SAIC-VW, l'autre joint-venture de Volkswagen. Son job sera de développer des synergies entre SAIC-VW et FAW-VW. Les deux joint-ventures sont dans le top 3 des constructeurs Chinois (le troisième est SAIC-GM et ils se tiennent dans un mouchoir de poche.) D'abord allié à SAIC, Volkswagen avait du créer une seconde joint-venture en Chine à la fin des années 80, car aucun constructeur ne disposait d'un réseau national ou de la capacité à produire plusieurs modèles. Aujourd'hui, les deux marques couvrent l'ensemble du territoire et elles se livrent à une guerre sans merci. Volkswagen veut donc mettre fin à cette situation.

Pour l'instant, les coopérations se limitent à deux concessions communes et au partage d'un stand lors du dernier salon de Pékin. Su Wei-Ming est ultra-prudent. Interrogé sur le sujet, il prévient qu'il n'y a pas de stratégie précise et surtout pas de fusion à terme. Ni SAIC, ni FAW ne voudrait éventuellement perdre cette poule aux ufs d'or et ils sont debout sur les freins. La seule solution serait que Pékin intervienne.

Source:

Auto-sina

A lire également:

Volkswagen versusVolkswagen

Depuis 25 ans, la Chine roule en Volkswagen

Pour résumer

Su Wei-Ming est le directeur des ventes de FAW-VW, l'une des deux joint-ventures de Volkswagen en Chine. Jusqu'ici, le scénario est classique: il a supervisé l'implantation de la marque à Canton (Guangzhou en V.O.), les concessionnaires locaux se plaignent, carton jaune. Les ventes de la Jetta plafonnent, car cannibalisées par l'occasion, les concessionnaires se plaignent, carton rouge. Officiellement, à 42 ans, Su Wei-Ming "part à la retraite".

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.