Renault annonce des coupes sombres dans ses effectifs
par Pierre-Laurent Ribault

Renault annonce des coupes sombres dans ses effectifs

Zapping Le Blogauto Essai de la Honda CRV, PHev 2024

La descente aux enfers de PSA en 2012 a attiré la lumière crue des projecteurs et laissé Renault dans l’ombre protectrice des bons résultats globaux de l’Alliance. Mais les baisses importantes et répétées dans les chiffres de ventes mensuels et les déclarations régulièrement sombres de Carlos Ghosn sur l’avenir du marché européen ont fini par se traduire hier par un chiffre brutal, celui de 7500 suppressions de poste en France d’ici 2016.

Ces 7500 postes en moins, soit près de 15% de l’effectif total de Renault sur le territoire français, ne concerneront a priori que des départs naturels (5700 départs à la retraite non renouvelés) et l'élargissement d’un régime de départ anticipé jusqu'à présent lié à des critères de pénibilité. "Si un accord était signé avec les organisations syndicales, ce redéploiement des effectifs ne nécessiterait ni fermeture de site, ni plan de sauvegarde de l'emploi, ni plan de départ volontaire" selon le directeur des opérations pour la France Gérard Leclercq. Une séance de négociation avec les syndicats doit avoir lieu sur le sujet le 22 janvier prochain. On notera que les engagements du constructeur sont assujettis à la réussite de cette négociation, et que dans le cas contraire, les promesses ne tiendraient plus en l’état.

L’objectif du plan de réduction d’effectifs, qui s’inscrit dans le cadre de la négociation globale sur la compétitivité engagée par le constructeur avec les syndicats, est de gagner 400 millions d’euros sur les frais fixes. Le constructeur indique que la baisse des effectifs ne prépare pas une baisse de la production en France mais l’inverse : “Dans la perspective d'une restauration progressive du marché européen, la mise en place d'un tel accord permettrait ainsi d'avoir une croissance de la production en France plus soutenue que celle du marché européen.” Un point qui ne convainc évidemment pas les syndicats qui sont dans l’expectative d’éléments plus précis et sont pour le moins méfiants.

L'Etat actionnaire pas plus que le Ministre du Redressement Productif n’ont encore réagi à cette annonce qui tombe au lendemain de l’accord entre les partenaires sociaux sur l’emploi...

A lire également. Renault propose une augmentation du temps de travail.

Source : Renault.

Crédit illustration : Renault.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.