Lancer le diaporama
Nouvel Opel Movano : de Master à Boxer 1
+7
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

Nouvel Opel Movano : de Master à Boxer

L'Opel Movano change. Ancien clone du Renault Master, le voilà désormais jumeau du Peugeot Boxer. La fin d'une époque.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Depuis son lancement en 1997, l'Opel (alors propriété de General Motors) était un clone du Renault Master. Après deux générations made in Renault et une nouvelle version présentée en 2019 à peine, le voilà donc désormais made in Peugeot. Cet "Opel Boxer" reprend évidemment les grands traits du cousin Sochalien.

Esthétiquement peu de surprise puisque les personnalisations des différentes déclinaisons du Boxer sont minimes, maîtrise des coûts oblige. A l'avant, c'est la calandre qui reprend le blitz ainsi que les deux moustaches Opel. A l'arrière, seul le logo change et permet de savoir à quelle marque on a affaire. Idem à l'intérieur où quelques détails changent comme sur le volant. Mais dans l'ensemble comme on le disait, pas de surprise.

Movano-e, l'électrique pour bonne conscience

Comme pour le Boxer, l'Opel Movano est disponible en 4 longueurs et 3 hauteurs, allant de 8 à 17 m3 de volume de chargement. La charge utile peut grimper jusqu'à 2,1 tonnes (en version lourde, PTAC de 4 tonnes tout de même). Le nouvel Opel reçoit en équipements électroniques l'alerte de changement de ligne, le contrôle de descente, l'alerte angle-mort, ou le freinage automatique d'urgence.

Côté motorisations, Opel dispose de chaînes de traction Diesel. Le 2,2 litres Blue HDI (Euro 6d) va de 120 à 165 chevaux avec un couple allant de 300 à 370 Nm. Tous ces moteurs à gazole sont couplés avec une boîte manuelle à 6 rapports.

Mais, comme ses clones Stellantis, le grand fourgon Opel est aussi disponible en 100% électrique. Le moteur de 122 chevaux (90 kW) et 260 Nm de couple est alimenté au choix par une batterie lithium ion de 37 kWh ou 70 kWh. Avec une vitesse limitée électroniquement à 110 km/h, cela donne au Movano-e une autonomie WLTP combiné de 117 à 224 km. La plupart continueront donc de se vendre en Diesel.

Peugeot Boxer/Citroën Jumper/Fiat Ducato sont assemblés à SevelSud (co-entreprise FCA/PSA située à Val di Sangro en Italie). Mais, cette dernière dépasse régulièrement ses capacités de production et l'Opel Movano devrait être assemblé à Gliwice en Pologne. Une partie des Peugeot et Citroën devraient aussi y être assemblés.

Pour résumer

L'Opel Movano change. Ancien clone du Renault Master, le voilà désormais jumeau du Peugeot Boxer. La fin d'une époque.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos