par Frederic Papkoff

Morgan Aero Supersports

Morgan tient sans doute une place à part dans le cœur des passionnés d'automobiles, et reste l'un des rares petits artisans anglais indépendants capables d'attirer l'attention des médias et des clients dans le monde entier. Et cette petite marque qui vivotait il y a peu sur son unique modèle conçu voici plusieurs décennies célèbre cette année son centenaire, de bien jolie manière…

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Morgan tient sans doute une place à part dans le cœur des passionnés d'automobiles, et reste l'un des rares petits artisans anglais indépendants capables d'attirer l'attention des médias et des clients dans le monde entier. Et cette petite marque qui vivotait il y a peu sur son unique modèle conçu voici plusieurs décennies célèbre cette année son centenaire, de bien jolie manière…

Durant des années, Morgan n'a vécu qu'avec la gamme de son modèle traditionnel, Plus 4, Plus 8, 4/4… Puis, sous la direction de Charles Morgan, petit fils du fondateur, vint l'Aero, un modèle qui choqua les amateurs de LA Morgan lors de sa sortie, mais qui peu à peu parvint à faire évoluer l'image de Morgan. Ou quand la tradition devient savoir-faire… Le succès de l'Aero en entraîna un autre, celui du coupé qui en fut dérivé, l'Aeromax. Un modèle créé à l'origine comme modèle exclusif pour un client, puis devint une série limitée à 100 exemplaires. Un succès qui réclamait assurément une suite, et qui prend maintenant vie sous le coup de crayon de Matthew Humphries, responsable du style de la marque.

L'Aero Supersports, c'est son nom, reprend en partie les traits des Aero et Aeromax, avec un pavillon constitué de deux panneaux d'aluminium amovibles, qui transforment le coupé en découvrable. A l'arrière, la forme "boattail" de l'Aeromax, inspirée de quelques grandes réalisations des années 30 et 40 est ici aussi exploitée. Comme sur les autres modèles, l'aluminium est le constituant principal du véhicule, du châssis à la carrosserie, en passant par le V8 4.8 fourni par BMW… La boîte de vitesse est quant à elle au choix manuelle ou automatique.

La production débutera début 2010 en série limitée, sans doute 100 exemplaires comme l'Aeromax. Pour avoir une chance d'en obtenir une, il vous faudra déposer un chèque d'acompte de £25.000, pour un prix final non définitif qui devrait avoisiner les £127.000…

188165188170188173188176188179188182188185188188188191188198

Source : Morgan

Pour résumer

Morgan tient sans doute une place à part dans le cœur des passionnés d'automobiles, et reste l'un des rares petits artisans anglais indépendants capables d'attirer l'attention des médias et des clients dans le monde entier. Et cette petite marque qui vivotait il y a peu sur son unique modèle conçu voici plusieurs décennies célèbre cette année son centenaire, de bien jolie manière…

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.