Mitsubishi avoue une fraude aux consommations
par La rédaction

Mitsubishi avoue une fraude aux consommations

Mitsubishi vient de reconnaître avoir fait en sorte de fournir des données de consommation erronées pour deux de ses véhicules et deux autres vendus sous le badge Nissan.

Zapping Le Blogauto Essai Citroën e-C4X de 136ch

Les quatre modèles concernés par cette fraude sont les Mitsubishi eK Space et eK Wagon ainsi que leurs clones Nissan, les Dayz and Dayz Roox. Au total, 468 000 Nissan Dayz et Dayz Roox ont été écoulés sur le marché et 157 000 pour leurs homologues Mitsubishi.

Lors de tests complémentaires, Nissan a décelé des données ne correspondant pas à ce qui était préalablement annoncé et a vite contacté Mitsubishi qui a pris la peine de communiquer cette information par souci de transparence. Des différences allant de 5 à 10% auraient été constatées sur ces véhicules équipés du même bloc trois cylindres 657 cc.

Pour le moment, la production et les ventes des quatre modèles incriminés ont été stoppées. Un point sera également fait sur d'autres véhicules de la marque distribués dans d'autres pays. En attendant plus de détails, la marque pourrait très rapidement ressentir les effets négatifs de cette histoire.

Source : Mitsubishi

Crédit illustration : Mitsubishi

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

Mitsubishi vient de reconnaître avoir fait en sorte de fournir des données de consommation erronées pour deux de ses véhicules et deux autres vendus sous le badge Nissan.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.