par La rédaction

La fusion GM/Chrysler s'acclre

Et si les deux gants malades de l'industrie automobile amricaine officialisaient leur union avant le 4 novembre prochain, jour de l'lection prsidentielle aux USA ? C'est en tout cas ce que croit savoir le Detroit News alors que la rumeur de la fusion entre General Motors et Chrysler ne cesse d'enfler outre-Atlantique. Un nouveau cap a t franchi entre les deux parties puisque leurs cranciers respectifs se sont rencontrs en fin de semaine dernire. Cerberus, actionnaire 80 % de Chrysler, et la banque JP Morgan Chase auraient donc pass la vitesse suprieure. Un dnouement devrait intervenir trs rapidement alors que les liquids des deux groupes continuent se rduire (dangereusement) comme peau de chagrin.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Et si les deux gants malades de l'industrie automobile amricaine officialisaient leur union avant le 4 novembre prochain, jour de l'lection prsidentielle aux USA ? C'est en tout cas ce que croit savoir le Detroit News alors que la rumeur de la fusion entre General Motors et Chrysler ne cesse d'enfler outre-Atlantique. Un nouveau cap a t franchi entre les deux parties puisque leurs cranciers respectifs se sont rencontrs en fin de semaine dernire. Cerberus, actionnaire 80 % de Chrysler, et la banque JP Morgan Chase auraient donc pass la vitesse suprieure. Un dnouement devrait intervenir trs rapidement alors que les liquids des deux groupes continuent se rduire (dangereusement) comme peau de chagrin.

Les cranciers majoritaires respectifs de Chrysler et de General Motors mettent les bouches doubles dans l'optique d'une fusion entre les deux constructeurs automobiles amricains. Alors que les dernires informations laissaient entendre qu'il faudrait plusieurs longues semaines avant que le dossier n'aboutisse, les finances alarmantes de GM et Chrysler ont conduit la banque JP Morgan Chase et Cerberus acclrer la cadence.

En clair ? Agir vite avant de sombrer dfinitivement. Les deux groupes en mal de liquidits (GM perdrait un milliard de dollars par mois pour plus de 66 milliards depuis 2005) et les ventes en baisse massive et continuelle imposent une raction immdiate.

La fusion des deux entits permettrait concrtement de rcuprer 11.7 milliards de dollars de trsorerietout en disposantd'une part consquente du plan de soutien (enveloppe hauteur de 25 milliards de dollars)rcemment valid par les diffrentes autorits politiques amricaines.

Cette fusion se traduira indubitablement par une restructuration gigantesque : rseau de distribution, sites de productionou positionnement des marques (suppression ?) par exemple. Sans videmment oublier d'voquer les plans sociaux.

A lire galement. Fusion : du Big Three au Big Two ? Et Chrysler tudie divers partenariats.

Source : The Detroit News.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Et si les deux gants malades de l'industrie automobile amricaine officialisaient leur union avant le 4 novembre prochain, jour de l'lection prsidentielle aux USA ? C'est en tout cas ce que croit savoir le Detroit News alors que la rumeur de la fusion entre General Motors et Chrysler ne cesse d'enfler outre-Atlantique. Un nouveau cap a t franchi entre les deux parties puisque leurs cranciers respectifs se sont rencontrs en fin de semaine dernire. Cerberus, actionnaire 80 % de Chrysler, et la banque JP Morgan Chase auraient donc pass la vitesse suprieure. Un dnouement devrait intervenir trs rapidement alors que les liquids des deux groupes continuent se rduire (dangereusement) comme peau de chagrin.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.