par Thibaut Emme

FCA : plongeon du CA et 2,7 milliards € de pertes sur S1 2020

Avec la pandémie de Covid-19, rares sont les entreprises mondiales à s'en sortir sans dommage. Pour FCA, le premier semestre affiche une perte de 2,7 milliards d'euros.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Le second trimestre 2020 pour FCA est moins mauvais que le premier. Les décisions prises ont visiblement porté leurs fruits pour "limiter" la casse. Mais le total des pertes commence à faire lourd.

  • 1 milliard d'euros de pertes sur Q2 2020 qui s'ajoute à 1,7 milliard de pertes sur Q1 2020
  • le groupe conserve des liquidités importantes

Un chiffre d'affaire qui recule de 37% sur S1 2020

Toujours touché par la crise mondiale due à la pandémie du nouveau coronavirus, le groupe FCA, Fiat Chrysler Automobiles affiche des chiffres de ventes en nette baisse. Rien que sur le second trimestre 2020 (Q2 2020), l'Amérique du Sud par exemple passe d'un chiffre d'affaire de 2 milliards d'€ en 2019 à 477 millions. Globalement, le CA passe de 26,7 milliards d'euros sur Q2 2019 à 11,7 sur Q2 2020 soit une baisse de 56%.

La baisse sur Q1 2020 était plus mesurée (de 24,5 à 20,6 milliards d'euros). Mais, au final sur le premier semestre de 2020, FCA voit son chiffre d'affaire passer de 51,2 milliards d'euros à 32,3 milliards d'€ soit une baisse de 37%.

Surtout, d'un profit opérationnel de 1,3 milliard d'euros sur S1 2019, FCA arrive à une perte de 2,74 milliards d'euros sur S1 2020. La plus grosse perte semble concentrée en Europe et Moyen-Orient (EMEA). En effet, FCA a procédé à des dépréciations d'actifs, mais aussi des restructuration en Europe pour faire mieux face à cette crise.

Résultat, l'EBIT (earnings before interest and taxes) ou BAII en français (Bénéfices avant intérêts et impôts) ressort fortement négatif de 859 millions d'euros pour cette zone. L'EBIT total est annoncé à -876 millions, presque entièrement créé par l'EBIT de la région EMEA donc.

Le crédit de 6,3 milliards d'euros donne de l'air

Pour autant, FCA reste positif sur la suite de 2020. La production des modèles électrifiés PHEV Jeep Renegade et Compass “4xe” a été lancée durant Q2. Celle de la Fiat 500 "100% électrique" devrait intervenir sous peu.

Surtout, FCA a sécurisé de la trésorerie en signant une ligne de crédit de 6,3 milliards d'euros avec "Intesa Sanpaolo", le plus gros groupe banquier italien. C'est le fameux crédit garanti par l'Etat Italien qui doit bénéficier au secteur automobile italien (fournisseurs, équipementiers, etc.). Sur le premier semestre, les activités opérationnelles représentent un cash "brûlé" de 6 milliards d'euros, et de 10 milliards au total pour les activités industrielles. Cela contrebalance donc les pertes.

Au 30 juin 2020, FCA disposait de 17,5 milliards d'euros de liquidités, tout en sachant qu'il restait encore 4,5 milliards sur la ligne de crédit de Intesa Sanpaolo. Cela laisse de quoi voir venir pour FCA. Mais, il ne faut pas oublier qu'il y a le mariage avec le groupe PSA et la création de Stellantis. Pour le moment, la fusion est toujours attendue pour être à 50/50. Il ne faudrait pas que la crise sanitaire et financière déséquilibre tout cela.

"Notre second trimestre montre que les actions décisives et les extraordinaires contributions de nos salariés ont permis à FCA de contenir le choc de la crise du Covid-19. L'entreprise reste vigilante sur la santé et la sécurité de ses employés, toutefois nos usines sont opérationnelles et fonctionnent, les vendeurs vendent dans les concessions ou sur internet, et nous avons la souplesse et une force financière pour avancer dans nos plans" - Mike Manley, PDG de FCA Fiat Chrysler Automobiles.

Les résultats détaillés de FCA au Q2 2020 sont ici.

Pour résumer

Avec la pandémie de Covid-19, rares sont les entreprises mondiales à s'en sortir sans dommage. Pour FCA, le premier semestre affiche une perte de 2,7 milliards d'euros.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.